Unholy Confessions
Bien le bonjour, ou bonsoir chers sorciers.

Bienvenue sur Unholy Confessions. Ne partez pas si vite. Cela fait longtemps que tu vas de forum en forum à la recherche d'un bon RPG ? Et bien reste car si tu aimes le temps des Maraudeurs, tu es bien parmi nous. Nous ne pouvons pas te dire plus car avec les dangers qui rôdent et qui touchent Poudlard, il serait dangereux de parler avec des oreilles indiscrètes qui nous écoutent.

Nous demandons 10 lignes minimum et nous garantissons une bonne ambiance. Nous avons déjà 68987 messages de postés, ce qui montre l'activité non stop de nos membres sur notre forum. Vous hésitez encore ?

Allez faire un tour chez nos PV ^^

Rejoignez nous <3
Le Staff, Remus Lupin & Sirius Black {Admin's} & Dorian Karlson & Charlotte Kered Ann {Modo's}

Forum disponible déjà depuis 2 ans !!!


Entrez dans l'univers des Maraudeurs et découvrez y une autre facette de la vérité, celle que vous vous créez. Plus de 2 ans ! Bonne ambiance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Malade pour un passé caché ...[Pv Amorie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Malade pour un passé caché ...[Pv Amorie]   Mer 9 Sep - 2:46

Une prairie verte, un troupeau de moutons qui y broutait tranquille, le chant des oiseaux qui apaisait le cœur, le bruit de la rivière qui détendait..Les arbres qui offrait un terrain d'ombre agréable pour s'allonger. Tout il y avait tout pour se sentir bien dans ce rêve..Il entendait même les rires de son frère. Un sourire s'étira sur ses lèvres. James avait toujours un rire aigu, si agréable à entendre et si contagieux. Il lui rapportait un papillon, Jesse remercia l'enfant devant lui et prit dans sa paume ce présent. Il le fixa, de nombreuses couleurs composées son apparence. D'un geste doux et léger, il voulut caresser l'aile de l'insecte..Mais il lui échappa, il s'envola, Jesse protesta, l'appela..James se mit à courir après en riant, Jesse lui cria d'arrêter de rester..Il lui courut après mais l'enfant était plus rapide..Jesse accéléra mais James gagnait..James gagnait toujours à la course..Son frère lui échappait..Il accéléra encore criant après lui..Le décor se changeait peu à peu, les couleurs douces prenaient des allures des couleurs agressives.. Jesse s'arrêta James était là devant lui tenant le papillon fugueur.. Jesse souriait encore, content de les avoir encore là..Puis James entra dans une maison. Jesse le suivait..Mais avant qu'il n'atteigne le perron, la maison prit feu..Un cri de terreur lui déchira la gorge..


Il sentit alors une main le tirer en arrière..Il se débattit, il voulait aller sauver son frère, James avait besoin de lui !! Il se débattit plus fort jusqu'à ce que la poigne fut plus forte..vint au secours de la première..On l'appelait mais il voulait aller vers James..le sortir..

-Jesse réveille toi bon sang !

Cette voix, elle ne venait pas de la maison..Non elle venait de plus loin.. Il ouvrit alors les yeux..Pour voir deux visages au dessus de lui, il tremblait de la tête au pieds, et était couvert de sueurs. Le préfet en chef reprit lentement pied dans la réalité, pour se rendre compte que ses deux amis le tenaient fermement chacun d'un côté et que lui était plus que tendu.. Il relâcha ses muscles et reposa sa tête sur son oreiller. Il avait mal partout, il ferma les yeux et essaya de chasser les incroyables tremblements qui parcouraient son corps. Il ne lui fallut pas trois ans pour comprendre qu'il venait de rêver ou plutôt de faire un cauchemar et que visiblement celui là était plutôt intense..La voix de Luke perça le cocons qui flottait autour de lui, il réouvrit les yeux et le regarda alors que Shannon le relâchait après s'être assuré qu'il ne bougerait plus..


-Mouais ça va...

Jesse se redressa pour s'assoir au bord de son lit, il avait la tête qui lui tournait, et une désagréable envie de vomir..D'ailleurs, il se leva et fila aux toilettes, suivit d'un Luke inquiet visiblement. Le préfet en Chef s'appuya au mur et ferma à nouveau les yeux..Il savait de quoi il avait rêvé, les images..elles étaient encore là.. Il grimaça, en fait non ça n'allait pas mais qu'il pouvait-il si..si quand il rêvait de ce jour là, il était malade après..Il soupira et alla se nettoyer le visage, passa de l'eau fraîche pour s'éveiller totalement.. Toute façon, il ne retournerait pas se coucher. Luke lui demande s'il avait besoin de quelque chose, Jesse secoua la tête, tout ce qu'il avait besoin c'était de l'air.. Il faisait encore nuit, et il les avait réveillé.. Il retourna près de son lit, pris une cape qu'il enfila par dessus son pantalon de pyjama, dormant torse nu .


-J'ai besoin d'aller prendre l'air, ça va aller...retourner dormir..

Il fit un sourire peu convaincant à son ami et quitta le dortoir..Il n'y avait que deux endroits dans cette école susceptible de lui apportant ce qu'il voulait soit la solitude et de l'air frais.. Le parc ou la tour d'astronomie.. Il opta pour la seconde, la grande porte du château étant généralement fermés pour la nuit..Il y arriva plusieurs minutes plus tard, n'ayant croisé qu'un fantôme.. Là haut, il referma la porte et alla se poster dans un coin sombre contre le mur. Il s'y adossa et soupira, ses tremblements n'étaient toujours pas partis.. Il jura et se laissa glisser jusqu'au sol avant de ramener ses genoux contre lui et de poser sa tête dessus..Sans qu'il puisse les retenir des larmes amères roulèrent sur ses joues.. Son frère..son frère jumeau qui ne découvrirait jamais Poudlard, ni même s'il avait des pouvoirs..
Revenir en haut Aller en bas
Amorie Hopkins
Petite intello deviendra grande
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 173
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 22/07/2009

▌Âge et année : 16 ans, 6ème année
▌Baguette magique : bois d'hêtre, 21,5 cm, un poil de doxy.
▌Sort favori : levicorpus

▌Humeur : au fond du trou

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Malade pour un passé caché ...[Pv Amorie]   Jeu 17 Sep - 16:59

Amorie se tenait sur son lit, les jambes pliées et ramenées sous sa tête. Elle ne savait pas quoi faire, plus quoi faire, pourquoi tout d'un seul coup paraissait si difficile. Avant cette soirée, cette fichue parfaite soirée du bal, elle savait où elle en était ou plutôt où elle devait aller et il avait fallut qu'il vienne tout remettre en question. Pourquoi maintenant...Elle allait être bien avec Ludovic, s'il voulait d'elle, et voilà que le rêve inacessible se présentait à la porte, usait de son charme, achevait de la rendre éprise à jamais et s'empressait de déguerpir sans donner signe de vie depuis des jours. Bien sûr qu'elle n'ignorait pas qu'il était trop bien pour elle, elle n'était pas idiote, mais là. Il l'avait inviter à danser, son regard sur elle, ses mains, tout son être comme offert puis plus rien, comme si il regrettait. Oui, la belle petite Amorie du bal c'était une chose mais celle de la vie quotidienne une autre. Ludovic l'appréciait comme elle était, Jesse, lui, l'avait trouvé intéressante juste au bal. C'était pathétique et minable, elle ne voulait plus le voir, plus souffrir sauf si...Si il ressentait la même chose qu'elle. Son coeur balançant aussi. Amorie ne voyait que les prénoms de Ludovic et Jesse dans sa tête. Elle qui n'avait jamais eu de petits copains se prenait d'un seul coup la tête pour des garçons.

Elle finit par soupirer, elle n'arriverait à rien assise sur son lit, avec les ronflements d'une des filles qui semblaient ne pas empêcher Meredith de dormir. Elle ne voulait pas la réveiller et en plus, elle avait du mal à lui parler. Au bal, elle l'avait vu à son bras, en ami avait-elle espérer mais au vue de tout cela, elle avait des doutes sérieux. Elle devait se rendre à l'évidence, Meredith voulait Jesse, encore et lui semblait près à accepter. Elle n'avait donc aucune place là dedans, elle la pauvre petite fille sans intérêt. Il avait peut-être fait ça pour la rendre jalouse ? Non...Pas lui...Elle n'arrivait pas à le cerner et n'en avait même plus l'envie ou la force. Poussant un soupir de résignation quand à une nuit de sommeil, elle se leva et passa à la salle de bain. Elle s'humidifia le visage, passa un gilet par dessus sa chemise de nuit noire en satin et sortit du dortoir. Oui, la petite Amorie ne respectait pas le couvre-feu et au pire bah elle irait en retenue pis voilà.

Elle errait comme une âme en peine dans les couloirs sombres du château. Quelle idée de faire une promenade nocturne aussi ! Elle s'apprêtait à rebrousser chemin quand elle passa devant la tour d'astronomie. Oui, les étoiles, bonne idée. Elle commença donc son ascension quand elle entendit un petit bruit. Quoi ? Quelqu'un était déjà en ces lieux. Elle continua à monter, se demandant si c'était une bonne idée. Elle finit par arriver en haut et le spectacle lui coupa le souffle, littéralement. Il était là...Jesse...Prostré au sol, pleurant à chaudes larmes en silence. Elle sentit son coeur imploser, elle avait mal de le voir ainsi. Elle s'approcha donc doucement, se mit à genoux devant lui et lui releva la tête doucement avec une voix remplie de tendresse

- Jesse...Qu'est ce que tu fais là à cette heure ?


Sa voix était chaude et douce, elle oublia toutes ses idées de ne plus lui parler, de le haïr, il était là devant elle, elle le pouvait plus lutter, elle aimait Ludovic avec beaucoup de force mais Jesse restait Jesse et il avait gagné, elle ne voulait plus lutter, son coeur était à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Malade pour un passé caché ...[Pv Amorie]   Jeu 17 Sep - 18:59

Mais pourquoi cette nuit, pourquoi venir l'embêter cette nuit alors qu'il avait déjà eu du mal à s'endormir ? Alors qu'il avait juste voulu dormir pour se vider l'esprit à trop réfléchir ? Il avait essayé en vint de se concentrer sur sa rédaction en sortilèges, ce qui en avait sorti était si lamentable qu'il avait carrément abandonné son parchemin dans une corbeille en papier. Luke qui se tenait prêt de lui n'avait rien dit, comme d'habitude et lui n'avait pas plus expliqué que ça non plus. Quand ça le concernait, Jesse restait secret, renfermé et solitaire. Il pouvait avoir des ennuis, personne ne le saurait venant de lui, c'était sûr et c'était comme ça il dissimulait son passé aux autres. Comme ça que finalement personne le connaissait vraiment. Les larmes amères redoublèrent. Il serra les poings, il était pitoyable, un homme qui pleurait, une fillette oui..Mais il était si las, qu'il n'avait pas la force de les retenir. Le visage de son frère dansait derrière ses paupières. Il allait avoir du mal à se remettre cette fois ci. c'était la première fois qu'un cauchemar le mettait dans cet état, et pourtant il n'était pas tellement différent des autres.. C'était un peu le même sujet .. Et pourtant, c'était pas une honte que d'avoir perdu sa famille, non.. Mais il ne voulait pas qu'on le prenne en pitié, il était devenu ce qu'il était grâce à lui, il ne voulait pas qu'on lui ouvre des portes parce que sa vie n'est pas rose sur tout les points, il voulait réussir seul..

Ses tremblements finirent par s'estompaient un peu, c'était déjà ça. Une bise fraîche vint soulever quelques unes de ses mèches et le fraîchir. Il soupira et rester prostré dans cette position, semblable à un fœtus fragile.. Oui il était fragile cette nuit, il en avait honte mais n'avait pas la force de se combattre lui même, pas l'énergie. Et puis il était seul non ? Non, il entendit alors des pas. Quelqu'un était là pour le voir ainsi, pour le voir faible. Il serra un peu plus les poings alors que ces pas s'approchaient. Il écouta le bruissement d'un tissu qui frotta sur le sol, et il sentit, il sentit une main venir lui relever la tête. Les joues rouges de hontes, les yeux remplis de chagrin, la tête pleins de sarcasmes qu'il allait délivré à l'importun , il ouvrit les yeux. Tout en lui mourut alors au moment même où elle ouvrait la bouche pour parler. Amorie Hopkins, qui avait le don de le surprendre depuis quelques temps était là devant lui, si tendre, si douce.. Il déglutit, plus que jamais, il se sentait honteux de se laisser aller. Qu'allait-elle penser de lui ? Alors que depuis le bal, il n'avait pas cherché à la revoir.. En même temps, elle était avec Ludovic, il n'avait pas le droit de chercher à la voir..parce qu'inévitablement, il commettrait des erreurs.. Il détourna les yeux. Son beau regard bleu devait bien ressemblait à un océan, et ces larmes qui coulaient encore comme pour fuguaient. Que lui répondre ? Ca serait avouer tout, alors il se tut, il se tut et posa son regard sur les pierres des remparts. Il n'avait même pas le courage de la regarder en face, d'assumer sa faiblesse. Il était un mec quand même et elle une fille qui le voyait en position défavorable. Il lui en voulait d'être venu, tout comme il ne pouvait pas le faire. Amorie le troublait trop depuis quelques jours..Puis pour finir, il ouvrit la bouche. Son ton rocailleux, sa voix pas assurée lui répondit


- J'avais besoin de..d'être seul..

Etre seul pour reprendre controle sur son subconscient mais c'était finalement pire que tout. Tout se bousculait dans sa tête, James, Amorie, Meredith, et d'autres choses qui venaient le torturer ..le faire pleurer. Il finit par la regarder à nouveau. Elle n'était plus la jeune fille du bal, plus la belle reine, mais redevenue la cendrillon et pourtant, encore une fois, il se sentit fondre devant elle. Les rayons de la lune jouaient des reflets dans ses cheveux, éclairaient son visage.. Il sourit un peu, un petit sourire triste..
Revenir en haut Aller en bas
Amorie Hopkins
Petite intello deviendra grande
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 173
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 22/07/2009

▌Âge et année : 16 ans, 6ème année
▌Baguette magique : bois d'hêtre, 21,5 cm, un poil de doxy.
▌Sort favori : levicorpus

▌Humeur : au fond du trou

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Malade pour un passé caché ...[Pv Amorie]   Jeu 17 Sep - 21:15

Amorie ne savait plus trop ce qu'elle devait dire ou faire. Elle n'était pas naïve ou bête, elle se doutait bien qu'il préférait surement être seul que là avec elle. Elle gênait, arriver comme un cheveu sur la soupe, pas le cheveu qu'on se contente de retirer, celui qu'on dévisage bêtement avant de le balancer du bout des doigts. Elle poussa un petit soupir en le regardant, il semblait submergé par un flot de pensées incohérentes et radicalement opposées. Elle avait envie de partir et de le laisser mais elle ne le pouvait pas, ses jambes refusaient de bouger, tout son être paralysé devant lui. Elle ressentait de sentiments contraire émanés d'elle, elle ressentait quelque chose de fort pour lui c'était indéniable. Mais elle était heureuse avec Ludovic alors pourquoi ? Elle était trop compliqué. Elle avait le bonheur et elle voulait encore plus, elle se faisait penser à un petit monstre d'égoïsme toujours avide de bonheur pour combler le vide passé.

Les larmes, les larmes de Jesse était ce qu'elle avait vu de plus boulversant ici en six ans. Elle ne voyait qu'elles, son beau visage parsemé de petite gouttelettes fines qui achevait de le rendre humain, beau et accessible. Elle se demandait comment elle résistait à l'embrasser. Elle fixait ses lèvres mais le prénom de Ludovic lui revenait en tête, elle refusait de lui faire ça. Elle avait honte, elle avait l'"impression de profiter de lui et pourtant elle ne voulait pas de ça. Elle l'aimait énormement mais Jesse lui, inclassable, était toujours présent dans sa tête et aussi...Non....Elle soupira le regardant toujours quand il lui dit

- J'avais besoin de..d'être seul..


Elle baissa la tête et lâcha son visage ou plus exactement la partie inférieure de celui-ci. Elle lui répondit en murmurant

- Je comprend. Je sais que je ne suis pas la bienvenue ici mais...

Elle baissa la tête légèrement et sentit à son tour des larmes. Elle était trop sensible et émotive, rien que de le voir si triste la rendait malheureuse. Elle se rapprocha de lui encore avança la main pour la passer dans les cheveux du jeune homme avant de reculer gênée. Elle n'en avait pas le droit. Elle resta donc là, à genoux devant lui, triste à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Malade pour un passé caché ...[Pv Amorie]   Dim 11 Oct - 16:55

Qu'il n'aimait pas voir ce genre d'expression sur le visage d'une fille. Il haïssait les voir pleurer. Et là, Amorie avait les yeux aussi brillants que les siens. Il la regarda, le cœur soulevé par sa sensibilité. Elle n'aurait pas du venir aujourd'hui. Personne ne devrait venir quand quelqu'un avait besoin de solitude, mais ça..Personne ne pouvait le devenir à l'avance, ou parfois le comprendre. Mais il s'en voulait de la repousser comme ça. Car oui, même s'il ne l'avait pas dit d'un ton acerbe, il la repoussait en lui disant qu'il avait voulu être seul. Que pouvait-il faire d'autre, il avait besoin de se protéger, c'était bien assez qu'elle l'ai vu pleurer. Et..Oh..Il reposa son regard sur elle, presque effaré.

- Ce n'est pas ce que je veux dire Amorie..Je suis content que tu sois là..

Et c'était vrai. Ça lui permettait au moins de prendre sur lui. Déjà ses larmes s'asséchaient doucement. Il lui sourit doucement alors qu'elle passa une main dans ses cheveux, elle la retira un peu trop vite à son goût. Il déglutit. Il devait faire face à tellement de trucs en même temps, qu'il ne savait plus où conduire son cœur. Mais celui s'accrochait à ce geste emplie de tendresse ! Sans réfléchir, il se redressa et tendit le bras pour aller poser sa main sur la nuque d'Amorie. Doucement il l'attira à lui, tout en se mettant lui aussi à genoux. Il la regarda et posa ses lèvres sur les siennes. Pour dire merci ? Il n'en savait rien, mais il en avait besoin. Meredith ne s'inquiétait pas pour lui, et lui avait besoin d'une présence dans sa vie encore plus aujourd'hui alors qu'il était si..

Il l'embrassa comme s'il faisait là le dernier geste de sa vie. Il en avait véritablement besoin. Il ferma les yeux et approfondit son baiser pour sentir les lèvres de la jeune fille contre les siennes. Son cœur battait la chamade, il avait mal en se disant qu'il n'en avait pas le droit..Mais..Oui !!! Il n'en avait pas le droit ! Il cessa tout à coup ce qu'il était en train de faire et la regarda fixement. Oh merde...Il la relâcha et se mit debout pour s'éloigner d'elle. Diable, il venait d'embrasser une fille qui avait déjà un garçon dans sa vie ! C'était la première fois que ça lui arrivait ! Il n'avait pas le droit de faire ça à Ludovic et à Amorie. Elle était heureuse avec lui, il l'avait bien vu..Il venait de tout chamboulé..Il ne faisait rien de bien ces derniers temps. Il inspira longuement en s'appuyant aux remparts


- Pardon..Je ne sais pas ce qu'il m'a pris...
Revenir en haut Aller en bas
Amorie Hopkins
Petite intello deviendra grande
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 173
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 22/07/2009

▌Âge et année : 16 ans, 6ème année
▌Baguette magique : bois d'hêtre, 21,5 cm, un poil de doxy.
▌Sort favori : levicorpus

▌Humeur : au fond du trou

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Malade pour un passé caché ...[Pv Amorie]   Dim 11 Oct - 17:09

Amorie avait le coeur brisée rien que de voir ce garçon si malheureux, il était si triste qu'elle en avait le coeur tout retourné. Il était si beau surtout quand il était si vulnérable, son coeur battait à mille à l'heure et elle avait une folle envie de le serrer contre elle. Elle était encore amoureuse de lui et ça, elle n'en avait pas le droit. De un parce que lui ne l'aimait pas et de eux, elle avait Ludovic et elle tenait beaucoup trop à lui pour tout gâcher. Elle se laissa prendre par la folle envie de partir loin de la tour mes ses jambes refusaient tout simplement d'agir, de bouger et de la porter au loin. Elle restait, à genoux devant lui, les larmes au bord du coeur pour lui. Elle soupira quand elle retira sa main, elle aurait voulu lui caresser les cheveux encore et encore mais elle n'en avait pas le droit. Elle s'apprêtait enfin à faire un pas quand l'impensable arriva, ce dont elle rêvait depuis des mois venait de lui tomber dessus comme un pot de peinture sur la tête...Il l'embrassait.

Il avait mit sa main sur sa nuque, l'avait tiré à lui et avait enfin déposer ce baiser tant attendu sur les lèvres d'Amorie. Au début, elle 'avait pas répondu, trop choqué pour faire ne serait-ce qu'un battement de cil puis elle ferma les yeux à son tour et approfondit à son tour le baiser. Elle savourait les douces lèvres du jeune homme sur les siennes, ce baiser de la providence qui se termina trop vite à son goût. Les papillons avaient à peine commencés leur danse qu'il y avait mit fin. Se relevant à toute vitesse et s'éloignant d'elle en lui lançant d'un air désolé

- Pardon..Je ne sais pas ce qu'il m'a pris...

Amorie n'arrivait pas à bouger, elle avait envie de pleurer encore plus. Il l'avait embrasser et apparement, il le regrettait. Elle était certaine qu'il regrettait ce qu'il venait de faire, il l'avait fait pour on ne sait qu'elle raison mais apparement, il n'était pas en accord avec elle. Il s'excusait de lui avoir donner un baiser dont elle rêvait depuis des lustres. Elle se relava alors, le regard empli de larmes et ne put que demander d'une toute petite voix

- Pourquoi tu m'as...Embrassé ?

Elle espérait une réponse du genre " parce que tu me plais " ou encore mieux " parce que je t'aime " mais elle savait fortement qu'elle n'allait entendre ni l'un ni l'autre et se préparait à panser les plaies de son coeur meurtri.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Malade pour un passé caché ...[Pv Amorie]   Jeu 15 Oct - 16:28

Mais pourquoi il avait fait ça. C'est sûr, ça lui ressemblait d'embrasser des filles sans raisons ! Il se cramponna a créneau devant lui et ferma les yeux. Amorie n'était rien pour lui ..En plus, elle avait un petit ami, Ludovic..Si jamais elle le lui répétait son geste, il allait avoir des ennuis. Il inspira doucement pour se calmer. Non il l'avait juste embrassé parce qu'il en avait eu besoin.. C'était pas avec Meredith qu'il devait s'attendre à avoir une réelle affection. Il en était au point de sa vie où tout homme voulait un avenir beau et réussi. Il ouvrit à nouveau les yeux et se tourna vers Amorie. Pourquoi ? Pourquoi il l'avait embrassé ? Il baissa les yeux sur ses chaussures avant de le reposer sur elle.

- Je..Je n'en sais rien, je suis...

Perdu ? Oui, plus encore avec ce maudit cauchemar qu'il haïssait tout comme il aimait le faire juste pour revoir le visage de son jumeau. Une chance ses larmes avaient cessées pour de bon. Son regard bleu devait quand même en avoir gardé la trace, et exprimait son profond désarroi. Melody avait raison, il allait devoir se trouver une petite amie stable, une fille qui l'apprécierait pour ce qu'il était et non pas parce qu'il est préfet en chef ou autre. Une fille pour qui il éprouverait un attachement, comme pour Meredith ou Lily, sauf que ces deux là étaient proscris de la liste. Il soupira et s'approcha d'Amorie pour poser sa main sur sa joue et la caresser doucement.

- Je suis désolé Amorie, je n'en avais pas le droit..J'espère que tu me pardonneras un jour...

Amorie aimait Ludovic point barre. Il abaissa sa main et recula. Il allait devoir mettre tout ça au clair ! Il la regarda une dernière fois avant de tourner les talons et s'élancer dans l'escalier. Distance distance et encore distance, voilà ce qu'il devait mettre entre eux deux. Il ne voulait pas être la cause d'un couple brisé, il n'aimait pas ça. Et ça ne lui ressemblait pas. Il poussa un juron, il n'était qu'un idiot voilà ce qu'il était ! Et impulsif aussi, beaucoup trop.
Revenir en haut Aller en bas
Amorie Hopkins
Petite intello deviendra grande
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 173
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 22/07/2009

▌Âge et année : 16 ans, 6ème année
▌Baguette magique : bois d'hêtre, 21,5 cm, un poil de doxy.
▌Sort favori : levicorpus

▌Humeur : au fond du trou

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Malade pour un passé caché ...[Pv Amorie]   Mer 21 Oct - 17:32

Elle s'était attendue à un bon nombre de choses pouvant venir de ça part mais pas celle-là, elle ne comprenait décidément rien aux garçons mais alors rien du tout. Pourtant, ça avait été limpide non, son souhait le plus cher réalisé

* Flash Back *

Elle restait, à genoux devant lui, les larmes au bord du coeur pour lui. Elle soupira quand elle retira sa main, elle aurait voulu lui caresser les cheveux encore et encore mais elle n'en avait pas le droit.Elle s'apprêtait enfin à faire un pas quand l'impensable arriva, ce dont elle rêvait depuis des mois venait de lui tomber dessus comme un pot de peinture sur la tête...Il l'embrassait.

* Fin du Flash Back *

Mais désormais, elle ne comprenait plus. " Pardon, je ne sais pas ce qu'il m'a pris " qu'il venait de" lui sortir et bien elle non plus ne comprenait pas ce qui lui avait prit mais elle espérait que se soit une pulsion de sentiments. Elle avait espéré qu'il l'embrasse à nouveau ou qu'à son tour elle pose ses lèvres sur les siennes pour un baiser passionné mais rien de tout ça. Un vulgaire " pardon ", une excuse comme si l'embrasser avait été un péché ou un truc dégoûtant dans le pire des cas. Elle lui avait alors demandé pourquoi il venait de l'embrasser et là encore, il eut une réponse qui ne lui plu pas. Toute l'affection et l'amour qu'elle avait pour lui s'effritaient en cet instant, il était immonde, il venait de briser son coeur en mille morceaux et c'est elle qui allait devoir faire le ménage.

Elle y avait cru l'espace d'un instant, un court instant où elle s'était dit " peut-être qu'il m'aime aussi ", cela aurait été triste pour Ludovic mais on ne peut rien quand les sentiments sont contradictoires et que l'un prend le dessus sur l'autre non ? Mais là, c'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase, il l'embrassait et s'excusait comme si c'était mal et ne veut plus que ça se reproduise en gros, elle était tout simplement triste, triste de voir qu'il avait en fait si peu d'estime pour elle, elle aurait mieux fait de rester la simple fille intello et donc se cantonner à sa place. Elle avait voulu jouer les gros bras, elle en payait désormais le prix. Il lui lança même

Je suis désolé Amorie, je n'en avais pas le droit..J'espère que tu me pardonneras un jour...

Comment ça il n'en avait pas le droit ? Ca sortait d'où cette histoire encore, elle ne voyait pas où était le mal. Ludovic ? Elle ? Lui...Elle ne comprenait décidément rien à ce garçon, plus rien du moins. Ce moment avait été trop magique au départ pour durer et elle était là devant lui, en chemise de nuit, les yeux vides et le coeur en miettes. " Lui pardonner un jour " ? Mais lui pardonner quoi ? De lui avoir donner ce dont elle rêvait depuis des mois seulement dans ses rêves, cela finissait mieux que ça, sur une touche joyeuse et pas un au revoir. Il n'allait plus vouloir lui parler et surtout pas l'embrasser. Elle allait dire quelque chose quand il partit à toute vitesse. Elle ne comprit pas sur le coup, elle voulait lui courir après mais ses jambes ne la portèrent pas. Elle se laissa glisser au sol, à genoux, le revers des mains sur les genoux pour pouvoir y poser sa tête et pleurer tout son soul.



TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malade pour un passé caché ...[Pv Amorie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malade pour un passé caché ...[Pv Amorie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Photoshop]Images Sortantes de la banniére
» Besoin de soins pour le passé et le futur [PV : Erox et Eve]
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» Une recette simple et utile pour contrer le choléra
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unholy Confessions :: 
La Tour d'Astronomie
-
Sauter vers: