Unholy Confessions
Bien le bonjour, ou bonsoir chers sorciers.

Bienvenue sur Unholy Confessions. Ne partez pas si vite. Cela fait longtemps que tu vas de forum en forum à la recherche d'un bon RPG ? Et bien reste car si tu aimes le temps des Maraudeurs, tu es bien parmi nous. Nous ne pouvons pas te dire plus car avec les dangers qui rôdent et qui touchent Poudlard, il serait dangereux de parler avec des oreilles indiscrètes qui nous écoutent.

Nous demandons 10 lignes minimum et nous garantissons une bonne ambiance. Nous avons déjà 68987 messages de postés, ce qui montre l'activité non stop de nos membres sur notre forum. Vous hésitez encore ?

Allez faire un tour chez nos PV ^^

Rejoignez nous <3
Le Staff, Remus Lupin & Sirius Black {Admin's} & Dorian Karlson & Charlotte Kered Ann {Modo's}

Forum disponible déjà depuis 2 ans !!!


Entrez dans l'univers des Maraudeurs et découvrez y une autre facette de la vérité, celle que vous vous créez. Plus de 2 ans ! Bonne ambiance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Melody of a sin feat. Nate Clayton

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Jeu 1 Oct - 18:44

    Hier soir, des cigarettes étaient apparues comme par magie dans les mains de Zacky. Ok... ce n'était pas tout à fait la version officielle. Il avait échangé un petit sachet d'herbe à chat - bien entendu... - contre plusieurs paquets de cigarettes. Trois en tout... Il en avait pour au moins cinq jours avec ça, peut-être même une semaine s'il se modérait. C'était une possibilité... Il pouvait toujours essayer ça. De toute façon, il ne pouvait pas fumer à volonté non plus. Si un professeur le voyait, il allait être très mal... Mais, c'était à ça que la salle des trophées servait ! Par contre, Rusard devrait commencer à trouver que ça sentait pas mal la nicotine dans le coin...

    Le jeune homme sautillait sur place dans son dortoir, enfilant des pantalons réticents. Il n'avait apparemment pas les deux yeux en face des trous... Il soupira pour finalement s'assoir sur son lit et les enfiler calmement. Puis, il se laissa tomber sur le matelas en soupirant une nouvelle fois. Un de ses copains de dortoir l'observait comme s'il était un animal particulièrement intéressant à observer dans son habitat naturel. Le jeune homme se retourna sur le ventre et lui fit une grimace. L'autre roula les yeux et sortit du dortoir. Mouhahah ! C'était qui le chef ? Ce même chef posa les yeux sur sa montre. Oh... Nate devait déjà être arrivé à la tour d'astro. Eh non ! Il n'avait pas oublié cette fois. Même qu'il savait exactement où il fallait aller. Il prenait seulement son temps... ça ne pressait pas tant que ça.

    Le Serdaigle s'habilla pour finalement finir de se coiffer et de se maquiller. Pire qu'une nana ? Bah et puis...? Il ne voyait vraiment pas où était le problème ! Le jeune homme déposa finalement son crayon noir sur le bureau, puis prit son sac et sortit du dortoir. Il fallait juste passer voir Dorian quelques minutes, puis tout était ok. Avec ça, il n'aurait qu'une quinzaine de minutes de retard ! Ce n'était rien du tout, hein ? Ainsi, il frappa à la porte du dortoir des 6e année et alla discuter avec son ami. Puis, il sortit et décida d'aller un peu plus vite... pas question non plus de se faire gueuler dessus. Zacky avait vite compris le principe. Il avait feint d'être pressé, ce qui avait apparemment poussé Dorian à se poser des questions - depuis quand Zacky est-il pressé ?! Mais, il n'avait répondu à aucune d'entre elle, préférant se sauver.

    Le jeune homme mit les écouteurs de son baladeur sur ses oreilles et sortit rapidement de la salle commune, direction la tour d'astronomie. La musique le porta jusqu'à ce qu'il arrive en bas des escaliers de cette tour. Il monta lentement les marches, se surprenant à les compter pour éliminer un stress naissant. Wow... Il n'allait tout de même pas sauter en bas de la tour, là ! Il fallait se calmer les nerfs un peu... Zacky roula les yeux, puis entra finalement dans la tour. Il balaya la place des yeux très rapidement, mais ne trouva pas de Nate. Hein ? … Il ferma la porte derrière lui, entreprenant de fouiller les petits coins sombres. Mais il foutait quoi le Serpy ? Il était absent ou bien il s'était caché ?


    - ….Nate ?

    Le jeune homme regardait autour de lui tout en posant son sac sur le sol, près d'un mur où l'espace était plus sombre. Mais voyons... Le gamin n'était pas là ? Il se sortit un clope et la coinça entre ses lèvres pour l'allumer grâce à son briquet. Il n'avait même pas amené sa baguette magique, tiens... Quand on disait que Zacky ne se considérait pas vraiment comme un sorcier... Le jeune homme était bien décidé à attendre quelques minutes... seulement parce qu'il pouvait fumer en paix. Après sa cigarette, il partait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Jeu 1 Oct - 19:23

- "Non, je manque de temps, j'avais prévu autre chose."

Réitérant son refus de rejoindre un groupe de camarade composé pour l'occasion d'un poufsouffle et d'un gryffondor, Nate s'excusa poliment avant de s'éclipser.
Il était dehors, respirant l'air frai de ce mois de février et il devait avouer qu'il se sentait plutôt bien au milieu des bourrasques glacées qui fouettaient le parc à cette heure ci.

Le blond avait encore un peu de temps avant de devoir rejoindre la tour d'astronomie. De toute façon, même si Zack lui avait dit qu'il tenterait de n'être pas trop en retard, il ne semblait pas être du style à être à cheval sur la ponctualité...

Prenant donc le chemin des portes de l'école avec une certain flegme, Nate laissait ses pensées vagabonder. Il avait beaucoup réfléchis à leur discussion de la veille au soir à dire vrai, même s'il aurait préféré pouvoir se l'extraire manuelle du crâne pour trouver un sommeil un peu plus paisible.

A dire vrai, il avait passé la moitié de la nuit sur le dos, à fixer le plafond ou ses rideaux, les yeux grands ouverts malgré la fatigue évidente qui lui donnait l'impression qu'il ne serait plus jamais capable de s'extirper de son lit.

Toujours calmement, il grimpa ensuite les marches pour aller jusqu'à la tour d'astronomie. Il croisa quelques visages familier, et s'arrêta même à plusieurs reprises pour bavarder un petit peu. Le blond prit même quelques minutes pour faire un détours histoire d'aller chiper avec un élève de sa maison une babiole magique à un élève de gryffondor. Bon, ils lui avait finalement rendu hein, mais ça avait eu le mérite d'être plutôt amusant bien que puéril il est vrai.

Bientôt il fut à la tour d'astronomie et un regard à sa montre vint lui confirmer qu'il avait à peine cinq petites minutes de retard. Bien sûr Zack n'était pas encore là, mais finalement, il s'y était tellement attendu qu'il n'était ni surpris ni contrarié. Il ne le serait que si le jeune homme ne venait pas ou poussait d'avantage le retard que la veille...

Ouvrant une partit du dôme, Nate passa la tête à l'extérieur. Le vent soufflait horriblement fort à cette hauteur, mais c'était grisant.
D'un coup d'oeil en bas, il pu se rendre compte qu'il ne voyait personne et son regard s'attarda tout autours. Lorsqu'il finit par tomber sur le rebord du dôme, il se demanda s'il allait vraiment faire ce qu'il avait eu envie de faire tout à coup...

Avisant la porte d'entrée de la pièce, il constata que personne n'arrivait, il pouvait bien s'offrir ce petit plaisir non ?
Otant sa veste, Nate la jeta dans un coin à l'abris avec son sac. Il défit ensuite complètement sa cravate plus quelques boutons de sa chemise pour ne pas être gêné.

Bon, il avait plutôt intérêt à pas se faire surprendre ou il allait passer pour un suicidaire... Fallait pas qu'il tombe non plus, mais il était encore assez adroit mine de rien et son petit gabarit devrait avoir un espace conséquent sur la corniche épaisse.

Grimpant sur le rebord du dôme, il sortit donc, une main fermement accroché à l'intérieur encore, juste le temps que son équilibre apprécie le balancement qu'il devait opérer pour ne pas vaciller sous le vent.
Le vent sifflait dans ses oreilles, fouettant ses joues et les colorant de froid alors que sa tignasse partait dans tout les sens. Bien sûr, toutes les rafales n'étaient pas violente, mais en cette saison, on approchait des giboulées et la moindre brise atteignait des vitesses assez impressionnantes.

Il fit quelques pas à l'extérieur et une fois bien assuré, il se tourna vers le vide, mit les mains dans les poches et ferma les yeux. C'était pour le moins très agréable. Il faudrait qu'il pense à revenir une autre fois. Mais avec un balais, juste au cas ou...

Combien de temps s'était écoulé avant qu'il n'entende son prénom, alors que le vent soufflait beaucoup moins fort à mesure que le jour déclinait ? D'après sa montre, une dizaine de minute.
Nate fit demi tour sur sa corniche pour rejoindre l'ouverture. Il manqua une seconde de glisser et il se fit la remarque que décidément, le balais, il allait y penser sérieusement la prochaine fois... Sept étage de chute, y avait peu de chance pour qu'il les encaisse bien.

Une fois revenu près de l'intérieur, il avisa le serdaigle avec lequel il avait rendez vous. Toujours fidèle à lui même en vêtement moldu et yeux cerclés de khôl. Nate sourit, il était venu finalement, et effectivement, y avait du mieux sur l'horaire.

Alors que l'adolescent ne l'avait pas encore vu, il coinça une cigarette et l'alluma d'un mouvement sec sur son briquet.

- "Tu ne perds pas de temps je vois."

Sautant du rebord dans la pièce, Nate commença à remettre un peu d'ordre dans sa tenue et ses cheveux. Le pire c'est que maintenant qu'il n'était plus en plein vent à se vider la tête, il sentait à quel point il avait caillé !

Soufflant dans ses mains, il se dirigea vers ses propres affaires.

- "Félicitation, t'es presque à l'heure !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Jeu 1 Oct - 19:50

    Zacky tira avec plaisir sur sa cigarette, attendant Nate. Il n'aurait jamais cru que le jeune homme puisse être en retard... plus en retard que lui, du moins. Mais, alors qu'il se disait justement cela, il entendit un bruit mat. Le Serdaigle se tourna vers la source du bruit et en même temps, une voix maintenant familière lui parvint. Il ne perdait pas de temps ? Pour seule réponse, il laissa échapper un petit rire en laissant sortir la fumée de sa bouche. Bah non, il n'avait pas de temps à perdre... Le jeune homme s'approcha de Nate en regardant le trou par lequel il était arrivé. Eh bien... c'était pas lui qui était le suicidaire entre les deux ! Qui apporterait la mauvaise influence, finalement ?

    Il suivit Nate du regard alors que celui-ci se dirigeait vers ses effets personnels, soufflant sur ses mains pour les réchauffer, apparemment. Il ne faisait pas très chaud dehors ces temps-ci, c'était vrai, même si ça s'était amélioré. Mais, du haut de la tour d'astronomie, il y a de quoi être gelé pendant un bon quart d'heure... Ça lui avait passé par la tête comme ça ? Et sans hésiter, il y était allé ? Zack laissa échapper un nouveau petit rire, puis finalement, un sifflement d'admiration.


    - C'est que tu peux jouer la tête brûlée quand tu veux.

    Il se tourna complètement vers Nate, mains dans les poches et cigarette entre les lèvres. Il secoua doucement la tête, ses cheveux ébène lui caressant le haut des joues, puis en prenant sa clope entre ses mains, il ajouta :

    - Faut pas se fier à ta gueule d'ange, hmm ?

    Le jeune homme fit mine d'être frustré lorsque Nate lui annonça joyeusement qu'il était presque à l'heure, mais échoua lamentablement. Il haussa plutôt les épaules, comme si ça importait peu. Dans le fond, il était bien content de voir que le gamin l'avait remarqué... Peut-être que la prochaine fois il n'aurait que cinq minutes de retard, qui sait ?... Zacky fit un petit sourire en coin en voyant le garçon se démener avec ses cheveux. Il s'approcha de lui et tendit une main. Doucement, il remit une mèche rebelle en place.

    - Qu'est-ce que tu faisais là ?

    Il souffla la fumée de côté, pour ne pas déranger le jeune homme, qui semblait assez pointilleux face à la cigarette... Enfin, ce n'était pas pire que bien d'autres gens, mais quand même. C'était un peu chiant à la fin. Mais bon... Peu importait sur le coup. Il pouvait fumer si ça lui chantait dans le monde moldu, les gens s'en formalisaient peu. C'était à la mode... C'était aussi un peu con, mais Zacky était habitué à tout trouver débile. Dans le monde des sorciers, par contre, c'était autre chose. Parfois, il était vraiment surpris de constater la différence entre deux mondes qui pourtant, étaient tous les deux composés d'êtres humains. Bah oui, les sorciers n'étaient pas des dieux, quand même...

    Le Serdaigle s'éloigna du Serpentard pour se diriger dans son petit coin sombre. Il aimait être placé de façon à ce que tous les gens dans la pièce ne le voient pas en entrant alors qu'il voyait tout... Alors les coins sombres, c'était sa spécialité. Il s'assit donc là et poussa son sac de l'autre côté pour faire de la place à Nate. Puis, il lui fit signe de s'approcher en sortant son baladeur. Il avait mis un cassette de The Eagles, pour lui montrer qu'il pouvait aussi écouter des trucs beaucoup plus calme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Jeu 1 Oct - 20:25

- C'est que tu peux jouer la tête brûlée quand tu veux.

Nate ne releva pas, un petit sourire moqueur venant juste illustrer ce qu'il pensait de cette dernière phrase. C'était dingue cette façon que tout le monde avait de croire qu'il était une sorte de poupée en porcelaine et docile. Est ce que quelque chose sur le front de Nate disait "Petit garçon modèle" ? Bah, il avait l'habitude.

D'ailleurs en fait, c'était une nouvelle chose qui les opposait. Autant Nate inspirait souvent cet espèce de petit idéal idiot de l'enfant modèle, autant Zacky lui, devait en général plutôt représenté ce que les parents souhaitait éviter dans l'éducation de leur gamin.
Le blond était ébahit, décidément, par le nombre de différence qu'il y avait entre eux. A se demander comment ils pouvaient encore être en vie tout les deux tellement c'était surprenant... Nul doute qu'une crise de colère, une vraie, entre eux avait de quoi donner des sueurs froides...

- Faut pas se fier à ta gueule d'ange, hmm ?

Nate ne put s'empêcher de rire aux éclats :

- "Attends, tu lis dans mes pensées là ?"

Récupérant sa cravate, il se contenta de la poser autour de son cou, sans la nouer et adopta une position somme toute similaire à son aîné, main dans les poches, cheveux encore en bataille... A cette différence près que lui n'avait pas ce petit bâton de tabac qui fumait doucement, laissant un petit filet grisâtre passer devant le regard coloré.

Est ce qu'ils se jaugeaient là ? Pas impossible. Après tout, jusque là, ils s'étaient rarement accordé une certaine égalité dans leurs rapports, aucun des deux ne voulant céder ne serait ce qu'un centimètre de terrain. Mais la situation était différente là non ? Rien que parce que Nate se sentait étonnamment léger après son tour sur le toit, tout était différent de son point de vue.

Zack finit par bouger le premier pour s'approcher mais Nate ne broncha pas. pas même lorsqu'il vit la main s'approcher de son visage pour finalement aller se poser sur sa tête blonde. Il leva néanmoins les yeux, son éternel petit sourire faisant écho à celui du serdaigle. Il laissa d'ailleurs ce dernier remettre en place la mèche de cheveux qui devait avoir encore foutu le camp.

Et puis la mains s'était écartée. Il devait avoué qu'une partie de lui même avait soupiré de soulagement de constater que l'autre s'était contenté d'un geste amicale. Il changeait tellement facilement d'humeur que Nate voyait le serdaigle comme une boîte de chocolat tous fourré à quelque chose de différent. Et chaque fois qu'une interaction avait lieu entre eux, c'était un peu comme croquer à pleines dents dans uns de ces chocolats. Un coup on avait la chance de tomber sur une délicieuse génoise caramélisée, limite tiède... Une autre fois on avait droit à un chocolat rempli d'agrume dont on avait, de toute évidence, retiré tout le sucre, le rendant acide au possible.

Mais le jeu devait être sympa puisque Nate continuait de se servir dans la boîte... Peut être... Peut être par gourmandise finalement...

- Qu'est-ce que tu faisais là ?

Nate récupéra un semblant de sérieux tout en commençant enfin à refaire le noeud de sa cravate. Il fut gré au serdaigle de souffler la fumée ailleurs que sur son visage et du coup il se détendit complètement, oubliant rapidement cette fausse rivalité entre eux. Finalement, Face et pile ne faisaient ils pas partit d'une même pièce ?

Le blond n'avait pas encore répondu que le brun partait déjà pour rejoindre un petit coin sombre. Décidément, ils les collectionnait les coins sombres !

- "Je me vidais la tête."

C'était vrai, peu importe que Zack soit capable de le comprendre ou bien pas d'ailleurs.

Lorsqu'il vit l'adolescent sortir le baladeur et l'inviter à venir s'asseoir, Nate tira un dernier coup sur sa cravate qui revint à sa place d'origine, dissimulait les boutons que le serpentard avait prit soin de refermer.
Il saisit ensuite sa veste pour la passer, savourant le chaleur légère encore imprégnée dans le tissu.

Enfin, il partit rejoindre le serdaigle et s'assit à la place qu'il lui avait faite.

- "Alors ? C'est quoi aujourd'hui ?"

Nate se contentait d'observer le baladeur, sans demander cette fois à l'utiliser. C'était bon, il connaissait maintenant, le petit côté mystérieux avait disparu même si ça restait amusant sur le principe.

Le blond tira sur ses manches pour s'en couvrir un peu les mains avant de froncer les sourcils.

- "Attends." dit il en se relevant.

S'approchant de l'ouverture du dôme, il tira un grand coup sur le dessus pour le refermer. Enfin il refit demi tour pour aller s'asseoir :

- "On va crever de froid avant la fin de la première chanson sinon."

Tout à coup il regrettait un peu de n'avoir pas emmené sa cape d'hiver et/ou son écharpe.

- "Mais te gêne pas pour moi..." finit il en désignant la cigarette qui fumait toujours. Même si à vrai dire, il n'était pas certain que le serdaigle s'en serait soucier plus longtemps.

Etant donné la relative sympathie dont il avait fait preuve jusque là, Nate était prêt au retour de bâton...

- "J'suis content que tu sois venu." finit il en rigolant à moitié tout en attrapant un écouteur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Jeu 1 Oct - 20:58

    S'il lisait dans ses pensées ? Hmm... Non, malheureusement pas encore. Quoi que ça aurait pu être amusant, hein ? Enfin... une chance qu'il n'y avait personne pour lire dans ses pensées à lui, parce que là, ça aurait été le carnage du siècle ! Cependant, il comprenait un peu pourquoi Nate avait dit ça. Forcément qu'avec cette allure, il avait tout du parfait petit garçon de bonne famille que toute maman aimerait avoir comme gendre... Quoi que ça, ça n'allait pas arriver parce qu'aucune maman ne voulait que leur gamin soit gay, même si c'était pour être avec ce petit ange de Clayton. Bah quoi ? Le monde était mal fait, c'était pas de sa faute à lui !

    Donc oui, Nate avait une gueule d'ange - une gueule d'ange pas trop mal, soit dit en passant - mais ça ne voulait pas dire qu'il était l'ange dont il avait l'air. Et ça devait être franchement saoulant à la fin de se faire traiter comme un petit garçon parfait... Surtout quand on ne l'était pas. Un fin sourire s'étira sur les lèvres de Zacky, mais il se tut. Il pouvait bien énerver le jeune homme avec ça, maintenant qu'il avait compris. Héhé... ce qu'il pouvait être méchant, parfois. Nah, mais c'était pas si méchant, juste un peu malicieux. Et puis, Nate finirait bien par s'habituer à son comportement un peu trop taquin, non ?

    Zacky entreprit de rembobiner la cassette - chose qu'il oubliait toujours de faire après avoir écouté toute une face - alors que Nate s'installait à ses côtés. Une question lui brûlait les lèvres et, naturellement, il allait la poser. Peut-être se montrait-il trop curieux, mais il était un Serdaigle, tout d'abord ! Et puis, il savait très bien qu'entre eux, les questions n'avaient pas besoin de réponses... Ça, Zacky l'avait vite constaté et en était plus qu'heureux. Il détestait les questionnaires obligatoires... Tout le monde était libre de choisir à quoi ils répondaient ou pas, non ?


    - Te vider la tête de quoi ?

    Zacky suivit avec plaisir le jeune homme des yeux alors que celui-ci allait fermer le dôme. Il ne pouvait s'empêcher d'apprécier ce qu'il avait sous les yeux, même s'il le faisait assez rarement, d'habitude. Il n'était pas voyeur... pas quand il était dans son état normal, en tout cas. Mais, il aimait bien le physique du Serpentard et ne le cachait pas, même s'il n'avait pas l'intention de le dire à voix haute. C'était des plans pour que Nate se sauve les jambes à son cou, ça... Zacky ne cessa cependant pas de l'observer, même quand il revint vers lui, pas du tout gêné de fixer le garçon avec ce petit sourire en coin assez caractéristique du Serdaigle.

    Il souffla une nouvelle fois la fumée de sa cigarette, mais lança un regard courroucé à Nate lorsque celui-ci lui dit de ne pas se soucier de lui pour fumer. Bah il le faisait et après ?! Pas besoin de le remarquer, encore moins de le faire à voix haute ! Le jeune homme grogna... pour finalement éteindre sa cigarette. Comportement contradictoire, oui et puis ? Après tout, il avait bien le droit... et c'est ce qui faisait toute sa personne, la contradiction ! On lui disait jus ou lait, il répondait eau. Il était comme ça, c'était tout.

    À la dernière phrase du jeune homme, Zacky se mordit la lèvre inférieure. Il était... quoi ? Content qu'il soit venu ? Ça, il ne s'y attendait vraiment pas. Preuve qu'il ne lisait pas dans les pensées du jeune homme... Le garçon ne répondit pas, visiblement mal à l'aise. Il préféra plutôt fixer sa maudite machine qui ne semblait pas vouloir arrêter de rembobiner. Finalement, après un temps et une gêne qui lui semblait interminable, le baladeur s'arrêta. Il soupira en le mettant en marche, puis répondit finalement évasivement :


    - The Eagles... C'est très différent de ce que je t'ai fais écouter...

    Il se retint d'ajouter hier et avant-hier... Ça commençait à faire trop de jours de suite qu'il voyait le garçon. Décidément, il allait devoir changer de plan un jour... Le jeune homme se laissa glisser contre le mur, la tête légèrement vers l'arrière et les yeux fermés. Il tentait d'oublier avec la musique et ça avait toujours fonctionné à merveille... Apparemment, c'était son seul allié dans ce monde de fou. La musique et Do. Il garda le silence pendant quelques chansons, puis finalement, la meilleure commença.

    - Hotel California. Un hit côté moldu... et on ne se demanda pas pourquoi.

    Le jeune homme ouvrit les yeux et son regard se voila. C'était une chanson à propos de la drogue... et du fait qu'il est impossible de s'en sortir. Le jeune homme avait fait toute une scène la première fois qu'il l'avait entendu... et encore là, il avait du mal à l'écouter en restant impassible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Jeu 1 Oct - 21:30

Nate réfléchissait encore à la question que Zack lui avait posé. Celle à propos de ce qu'il essayait de faire sortir de sa tête. Mais il se contenta de lui sourire avant de lui souffler, mystérieux :

- "De toi."

Puis après avoir pouffé un rire il ajouta :

- "T'imagines pas des trucs"

Ouais, il se sentait bien, suffisament pour s'amuser de ce genre de chose. Après tout, maintenant que Zack savait ce que personne d'autre ne savait, il pouvait bien se laisser à dire la vérité plus souvent que d'ordinaire hein ? En plus, le dire lui évitait de le penser. Et par extension, ça ne polluait pas son esprit qu'il avait enfin réussi à vider.

Ainsi donc ils allaient écouter "The eagles" ?

- "C'est une habitude moldue de prendre des noms d'animaux ?"

La question était sincère. Nate se demandait pourquoi après "scorpion" un autre groupe trouvait le moyen de s'appeler "aigle". Bientôt Zack allait lui ramener tous les animaux de la ferme c'est ça ?
Enfin bref...

Le serdaigle avait dit que c'était très différent de ce qu'il avait pu entendre les deux jours précédent. Enfin surtout la veille parce que la première fois, il n'avait pas entendu grand chose. Il avait juste découvert.

Il écouta donc, dans un relatif silence, les chansons. Effectivement c'était vraiment très différent. Et bizarrement, si les autres groupes avaient inspiré un certain pep's à Nate, celui là lui laissait un goût un peu plus mélancolique.

Une nouvelle chanson s'arrêta et bien sûr, une autre démarra. Le serpentard jeta un petit coup d'oeil au serdaigle quand ce dernier l'informa que cette chanson était un hit chez les moldu. Et vu la tête qu'il faisait, il n'y avait pas que chez les moldus qu'elle faisait un tabac. Chez lui aussi -sans mauvais jeu de mot vis à vis de sa dépendance à la nicotine-.

Quelque chose avait changé dans l'attitude du brun, mettant soudain Nate étrangement mal à l'aise. Il avait à nouveau l'impression d'être devant cette boîte de chocolat. Avec cette sensation qu'à nouveau, c'était 50/50 niveau parfums.

Du coup, il ne dit tout d'abord rien, se contentant de regard son compagnon tout en gardant une grande attention sur les paroles. Contrairement à la veille, les paroles étaient on ne peut plus audible et compréhensible cette fois.

Sur une autoroute sombre et déserte
Un vent frais passe dans mes cheveux
La senteur tiède des colitas
S'élevant à travers l'atmosphère
Au loin


Nate sourit en repensant à la situation avant que Zack n'arrive qui lui faisait penser à ces premières paroles.

Le reste de la chanson passa sans que le blond parvienne à lire réellement entre les lignes des paroles. Bien sûr, ça sentait le double sens mais il ne parvenait pas à mettre la main sur la clef du code.

Nous sommes juste des prisonniers ici
De notre plein gré
Et dans les chambres des maîtres d'hôtel
Ils se réunissaient pour le festin
Ils la piquaient avec leur couteaux d'acier
Mais ils ne pouvaient tout simplement pas tuer la bête
La dernière chose dont je me souviens
Je courrais en direction de la porte
Je devais trouver le chemin du retour pour revenir à l'endroit où j'étais avant
Reste calme me dit un gardien de nuit
Nous sommes programmés pour accueillir
Tu peux quitter l'hôtel quand tu veux
Mais tu ne peux jamais partir


Nate avait perdu son sourire. Est ce que c'était ce que ressentait Zachary ? Est ce que c'était pour ça que ses yeux s'étaient assombrit de cette façon ?
C'était sans doute pas la bonne solution connaissant le serdaigle, mais le blond réfléchissait toujours un peu trop tard à ces actions. Aussi, il posa une main sur le bras du brun :

- "Elle parle de quoi cette chanson ?"

Parce que de toute évidence, si le sens lui échappait complètement, peut être parce que c'était sa première écoute ou encore parce qu'il n'était pas rôdé à la manière de vivre de moldue, il était convaincu que Zack lui, comprenait chaque mot. pire que ça, son attitude disait qu'il les vivait.

Et même si les paroles ne lui inspiraient rien de particulier, la mélodie lui laissait cet arrière goût sanglant sous la langue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Jeu 1 Oct - 21:53

    Lui ? Nate Clayton allait décidément toujours le surprendre. Zacky ne savait pas trop de quoi il parlait là, mais ce qui était certain, c'est que lorsqu'il ajouta de ne pas se faire d'idée, il ne pu retenir un petit rire. Ah non, mais vraiment ! Ce gamin était assez comique, il fallait l'avouer. Et puis, il semblait dans de très bonnes dispositions aujourd'hui, il fallait l'avouer. Le jeune homme secoua la tête, comme s'il ne croyait pas ce qu'il entendait sortir de la bouche du Serpentard. Il passa une main dans ses cheveux noirs, un sourire toujours visible sur ses lèvres.

    - Tu m'en demandes beaucoup là.

    Oui, fallait pas non plus lui demander de ne pas se faire d'idées quand on tenait des propos du genre. Le jeune homme n'était pas un Dieu non plus. Mais, revenons à cette maudite chanson. Zacky se demandait soudainement en quel honneur il avait eu l'idée de la faire écouter à Nate. Ça n'aurait probablement rien changé s'il ne l'avait pas écouté en même temps que le jeune homme... mais là, il était certain qu'elle l'atteignait droit au coeur, comme toujours.

    Il ne posa pas le regard sur Nate une seule fois, effrayé à l'idée de ce que le jeune homme pouvait lire dans ses yeux. Il était évident que son attitude avait changée, mais il espérait que ce n'était pas si flagrant que cela. Mais, le silence dans lequel se mura à son tour Nate avait quelque chose d'inquiétant. Zack ferma à nouveau les yeux, savourant tout de même les paroles de la chanson, même s'il la considérait un peu comme un défaite. Il avait l'impression que comme les paroles le disaient si bien, il ne pourrait jamais s'en sortir... c'était peut-être réellement le cas.

    Cependant, à la fin de la chanson, alors qu'on entendait encore le magnifique solo qui clôturerait la mélodie, Zacky sentit la main de Nate sur son bras. Son coeur fit un bond, empêchant au moins son corps de suivre. Il était perdu dans ses songes et ne pensait même plus au jeune homme qui était pourtant encore à ses côtés. Le Serdaigle ouvrit les yeux, mais ne regarda pas le Serpentard. Ainsi, il avait comprit qu'il y avait un double sens dans les paroles ? Le jeune homme supposa que ça ne changeait rien du tout s'il lui disait ce que c'était. Après tout, en quoi pourrait-il faire un lien avec sa propre vie ? Il ne savait rien de lui, non...?


    - L'Hôtel California est un centre de désintoxication assez réputé aux États-Unis.

    Comment il l'avait appris ? C'est un des garçons moldus peu fréquentables avec qui il traînait parfois quand il était chez lui qui le lui avait appris, apparemment ravis du vrai sens de cette chanson. Zack, lui, était partit tout de suite après avoir entendu la chanson et avait presque tout démoli dans sa chambre... Encore heureux que ses parents n'aient pas été mort, il était bon pour la confession, sinon... Le jeune homme n'avait plus jamais vu cette chanson du même oeil depuis ce temps et avait un peu de mal à l'entendre sans se sentir complètement impuissant.

    Et voilà que le sujet ressortait et ce, d'une manière plus que surprenante. Mais, Zacky n'avait pas envie de s'emballer cette fois, ni de se terrer dans la violence. Il se sentait las... et voulait seulement répondre à Nate pour qu'ils en finissent au plus vite de ce sujet. Il ne rajouta cependant rien, se doutant que le jeune homme soit assez intelligent pour découvrir tout seul le sens de la chanson maintenant qu'il détenait cette précieuse information.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Jeu 1 Oct - 22:20

- L'Hôtel California est un centre de désintoxication assez réputé aux États-Unis.

Nate enleva l'oreillette de son oreille.

Désintoxication. De la drogue. Même chez les sorciers ce truc faisait son chemin... Même s'il n'avait rien contre les moldus et qu'au contraire, il était plutôt curieux d'eux, cette "chose" était une des raisons qui poussait Nate à se méfier.

Bien sûr, les discours de Rabastan, de sa soeur ou de son père ne l'avait probablement pas aidé à se forger une opinion très favorable mais si même les moldus créaient de choses aussi moches, le destin était vraiment contre eux. Certes, Nate n'avait jamais croisé de sorcier avec des problèmes de drogue, il n'était même pas sûr qu'il s'en rendrait compte si ça arrivait... Encore que... paraît il que c'était flagrant...

Zack n'avait pas "l'air" drogué, même s'il ne savait pas à quoi ça ressemblait. qu'est ce qu'il y avait alors ? Il connaissait quelqu'un qui l'était ? Un proche ?

Et puis cette attitude de la part du brun était déconcertante. Limite si Nate ne s'était pas attendu à une réponse cinglante lui signalant qu'il n'allait pas jouer les professeurs ou quelque chose de ce genre. Mais non, il était retourné dans sa rêverie, ne disputant même pas le fait que le blond ait posé une main sur lui.

A le voir si... Passif, le serpentard se sentait un peu mal. Ca aurait été une fille ou quelqu'un de première -éventuellement seconde- année, il aurait bien essayé de le consoler, mais comment consolait on un serdaigle de cinquième anné, qui plus est quand celui ci pouvait très mal prendre le moindre signe d'affection.

Et ça sans compter qu'il ne pouvait définitivement faire le moindre mouvement de ce type sans qu'on imagine tout et n'importe quoi. Sans que lui même imagine tout et n'importe quoi déjà...

- "J'imagine que non mais je vais quand même te demander si tu veux en parler."

Il se tu, regardant nerveusement autours de lui. Finalement il se réinstalla correctement aux côtés du brun.

Soupira, il se mit à jouer négligemment avec une couture de sa veste. Et sans s'en rendre compte, il s'était même mit à fredonner la chanson qu'ils venaient juste d'écouter.

Elle avait bon dos la musique hein ? Finalement il ne venait pas tant pour elle que pour Zachary et le mystère qu'il dissimulait sous son attitude j'm'enfouttiste et le noir en kit avec lequel il cerclait son regard.
Après c'est vrai, c'était chouette d'écouter de la musique, il aimait ça, mais est ce que le jeu en valait la chandelle ?

Sortant de sa poche une barre chocolaté, il l'a cassa en deux avant d'en tendre un morceau au brun :

- "Chocolat ?"

C'était mieux que de rien dire hein...?

- "T'as jamais pensé à faire de la musique puisque t'aime tellement ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Jeu 1 Oct - 22:39

    Apparemment, ça roulait à 100 à l'heure dans la petite tête de Nate. Zacky avait posé son regard sur lui quelques secondes et avait bien vu que l'information avait fait son bout de chemin dans le cerveau du garçon. Qu'est-ce qu'il pensait, maintenant ? Soit il cherchait encore ce que ça voulait dire. Dans ce cas là, Zacky aurait bientôt droit à un truc vraiment stupide dans le genre de « Tu peux répéter ça ? », comme si répéter allait arranger la situation. Mais, étrangement, Zacky ne croyait pas que le jeune homme puisse être demeuré à ce point. Il semblait même assez intelligent dans son genre... Alors il optait plutôt pour la deuxième solution... et après ce long moment de silence, la question qui sortit de la bouche du Serpentard lui prouvait qu'effectivement, Nate avait très bien compris. Mais jusqu'où ?

    Soudainement, le Serdaigle eu peur. Et s'il avait compris que lui-même était plongé dans cette merde jusqu'au nez ? Est-ce qu'il allait s'enfuir en courant ? Il aurait probablement peur... ou bien il le regarderait de haut et lui dirait qu'il n'était qu'un bon à rien. Ces deux situations, Zacky ne pourrait les tolérer. On lui avait déjà fait le coup et il n'était pas question que ça recommence ! Le jeune homme avait, entre temps, détourné le regard, bien plus occupé à fixer le vide devant lui. Ses doigts lui démangeaient... Il aurait bien fumer, là, tout de suite. Ça aurait éliminé tous ses problèmes. Et non, il ne parlait pas de nicotine, cette fois.

    Zacky attendit que la crise arrive... et ça ne fut pas le cas. Apparemment, Nate se contentait d'attendre qu'il réponde à sa question toute simple. Il n'allait pas le pointer du doigt ? L'accuser ? Non ? Eh bien ça... Le jeune homme se racla la gorge, de plus en plus mal à l'aise. Finalement, il aurait peut-être été mieux de voir ce que la crise aurait donnée... au moins, ça lui aurait donné une bonne raison de se frustrer contre le Serpentard. Même qu'il aurait eu une encore meilleure raison de ne plus le voir, ce qui aurait probablement été mieux pour lui comme pour le jeune homme. Mais non... rien du tout. Pas de raison, alors. Zacky devrait affronter le problème et beurk...

    Le jeune homme posa à nouveau son regard bleuté sur Nate. Il détailla le garçon sans rien dire pendant quelques secondes, puis finalement, daigna ouvrir la bouche.


    - T'as visé juste.

    Puis, il se tut à nouveau. Pas question d'en parler avec lui. Il lui dirait quoi ?! Au fait, Nate. Je voulais te le dire un peu plus tôt, mais tu sais la drogue qui passe à l'école ? Ben c'est moi qui la vend ! Et en passant, j'en consomme aussi, pour tester ma marchandise ! Je suis un bon vendeur bien honnête, moi ! Ah ça non... ça ne le faisait vraiment pas ! Le jeune homme leva les yeux au ciel en soupirant, apparemment complètement largué. Il n'avait aucune idée de ce qu'il faisait... il le faisait et c'était tout. Il n'y pensait pas vraiment. Mais, quand il se penchait sur la question, ce n'était jamais pour en tirer de bonnes conclusions...

    Il posa ses yeux sur la main tendue de Nate quand il lui proposa du chocolat. Eh bien... Zacky déglutit avec difficulté. Il faisait comme si de rien n'était... et c'était chic de sa part. Le jeune homme prit le morceau de chocolat en faisant un petit sourire à Nate, mais ne mordit pas dedans. Il le fixa plutôt, tentant de réaliser que ça lui venait d'un gamin avec qui il n'arrêtait pas de s'engueuler... Ok... il était méchant avec sa manie de l'appeler gamin. Après tout, ils n'avaient même pas un an de différence... Mais il fut sortit de ses pensées par la nouvelle question de Nate. Faire de la musique ? Eh bien...


    - J'ai pas d'argent pour m'acheter une batterie...

    Oui, c'était à ça qu'il était doué. Il tapait souvent sur celle d'un de ses potes... Un ami qu'il avait perdu il y a longtemps de ça. Mais, même si vendre rapportait beaucoup, il dépensait presque tout à s'acheter sa propre consommation... alors forcément, il n'avait plus beaucoup d'argent. Et une batterie, ça coûtait très cher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Jeu 1 Oct - 23:03

La situation était tendue. Zachary avait confirmé qu'il n'avait pas l'intention de dire quoi que se soit et même si Nate était déçu en majeure partie, un morceau de lui était assez soulagé. Pour tout un tas de raison d'ailleurs. Déjà, parce qu'il ne connaissait rien à ce genre de problème, il ne s'imaginait pas quelle aide il pourrait apporter au serdaigle. Secondo... Il ne savait pas. Pas plus envie que ça sans doute de rentrer dans l'intimité du brun. C'était un peu "trop" sans doute.

Ouais, c'est ça... Ca faisait trop.

Zack avait prit trop de place ces trois derniers jours. Ils se donnaient des petits rendez vous secret style "même heure même endroit" encore que là, le lieu avait changé, mais ça donnait une dimension spéciale à la situation. Il n'avait pas l'habitude de se cacher quand il avait envie de discuter avec quelqu'un...

Ok, le premier but dans ce jeu de cache cache, c'était aussi de pouvoir écouter de la musique moldue sans que personne ne le sache ou ne dise quoi que se soit. Mais en dehors de ce prétexte, ils n'avaient aucune raison logique de se donner rendez vous ?

C'est vrai que ni l'un ni l'autre n'était très expansif, pour des raisons aussi différentes qu'eux sans doute. Néanmoins, la situation était peu ordinaire.

Le sujet de la musique semblait un peu plus convenir au serdaigle qui redevint un peu plus vivant bien qu'encore terne :

- J'ai pas d'argent pour m'acheter une batterie...

Ha... Quel con il faisait maintenant que le plus âgé lui avait dit ça. C'est vrai que chez lui, ce genre de considération n'avait pas vraiment eu cour. Pas que l'argent tombait du ciel non, mais il fallait avouer que son père lui donnait tout ce qu'il voulait et ce parfois même avant qu'il le demande. Culpabilité supplémentaire d'ailleurs, parce qu'il avait l'impression, de temps en temps, que son père achetait sa fidélité.

Se rendait il compte que Nate voyait les choses tout à fait différemment et qu'il avait plutôt le sentiment d'avoir déjà une énorme dette ?

De fait, le blond n'ajouta rien, se contentant de croquer dans son morceau de barre chocolaté. Le goût doux-amer du chocolat au lait croisé avec le chocolat noir lui arracha un petit frisson de satisfaction. On avait sans doute bien raison de dire que le chocolat rendait heureux. N'était ce d'ailleurs pas le meilleur remède face aux détraqueurs ?

- "Tu sais quoi...?"

Nate sourit avant de pouffer de rire :

- "Non, bien sûr que tu ne sais pas... Bref..."

Il reprit un peu de sérieux. Non, beaucoup de sérieux. Finit les petits sourires moqueurs ou la fausse neutralité.

- "On devrait arrêter de se voir comme ça..."

Nate soupira en portant à sa bouche ce qui restait de son morceau de chocolat. Une fois la gourmandise avalée, il reprit :

- "Enfin pas arrêter mais pas se voir uniquement pour ça. Je sais pas, on a sûrement des trucs en commun qu'on est pas obligé de cacher à toute l'école ?"

Ok c'est vrai, c'est lui même qui désirait cacher son envie d'écouter de la musique. Mais ce qu'il voulait dire c'est que ce genre de rendez vous juste pour ça ne lui convenait pas.
Nate avait l'impression qu'ils étaient dans une impasse sociale à ne se voir que pour la musique et cette relation le dérangeait. Etre compagnon d'écoute musicale c'était sympa mais ça voulait pas dire grand chose. Qu'est ce que Nate pourrait dire de Zack si on lui demandait s'il le connaissait ? "Lui ? Ha oui je vois, un type bizarre". Ouais super, il était bien avancé...

Certes, il avait conscience que le brun n'avait pas plus envie que ça de s'étendre sur le sujet "ma vie". Mais ne serait ce qu'enlever cette étiquette de "on en se parle que pour la musique" ça lui enlèverait déjà un sacré poids... Le seprentard ne voulait pas avoir l'impression de côtoyer Zack comme son dealer ou receleur d'objet moldu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Jeu 1 Oct - 23:35

    Zacky poussa un petit soupir, puis prit finalement une première bouchée du chocolat que Nate lui avait tendu. Il apprécia instantanément le goût, savourant ce premier morceau. C'était peut-être même encore meilleur parce que pour une fois, il n'avait pas prit de force... on le lui avait tout simplement donné de bon coeur. Bon, il commençait à dérailler là. Le jeune homme se fouetta mentalement afin d'éliminer ce genre de pensé négative. Bah oui, c'était négatif ! Il se discréditait là ! C'était pas beau ce genre de truc, surtout pour un mec qui croyait avoir raison sur toute la ligne depuis très longtemps. Le garçon en question prit une nouvelle bouchée de chocolat, probablement pour faire passer les idées louches qu'il avait en tête.

    Il était maintenant à des milles de la scène qui se passait présentement lorsque soudainement, Nate prit à nouveau la parole. Zacky revint sur Terre et se tourna vers le garçon, laissant échapper un petit « hmm » pour montrer qu'il l'écoutait. Mais, par contre, quand il ouvrit la bouche, le coeur de Zack ne fit qu'un bond dans sa poitrine. Quoi ? Ils devaient... arrêter de se voir. Peut-être avait-il raison et le Serdaigle ne lui donnait raison que parce que justement, il ne voulait pas que ça arrête... Il s'était laissé entraîné par ce petit chérubin et maintenant, ça lui faisait un petit quelque chose de le laisser partir...

    Cependant, le nuage noir grondait au-dessus de la tête de Zack. Il laissa tomber le morceau de chocolat à côté de lui, un peu par inadvertance et ne le remarqua même pas. Il commençait à voir noir. Pourquoi arrêter de le voir ? Qu'est-ce qu'il avait fait de mal ? Il faisait son possible pour se contenir face à Nate et voilà qu'il ne voulait plus rien savoir ?! C'était injuste ! Et puis, il était encore plus fâché de voir que ça le mettait dans tous ses états. Une simple petite phrase... et voilà qu'un autre phrase tomba. Se voir... pour autre chose que la musique ? La colère s'estompa en une seconde, mais Zacky était toujours aussi confus. Il jugea cependant que c'était le temps de dire quelque chose.


    - Oui... je suppose...

    Mais minute là... il voulait vraiment le voir... devant tout le monde ? Il n'était pas fréquentable, non ? Alors ça sonnait un peu faux aux oreilles de Zacky. Mais, il avait bel et bien entendu correctement ce que Nate lui avait dit... Alors ils devaient se trouver un passe-temps sorcier ensemble ? C'était ça le but ? Eh bien...

    - Je... Je crois que tu vas trouver ça un peu bizarre... mais je m'y connais mal côté passe-temps sorcier. Je me considère plus comme un moldu qu'un sorcier, en fait...

    Ouais, il fallait avouer que même si tout en Zacky semblait louche, ça c'était le pire... Surtout que ça faisait bien cinq ans qu'il était à l'école des sorciers, non ? Il ne s'était jamais vraiment fait à cette vie... pas qu'il n'aimait pas ça, c'était quand même cool. Mais, à chaque fois qu'il pouvait éviter d'utiliser sa baguette, il le faisait. C'était un peu comme une seconde nature, la magie. Une seconde.. pas la première.

    - Tu veux vraiment passer du temps avec moi ?

    La question était sortie toute seule, posée sur un ton très bas, presque murmurée. Zack avait peut-être seulement mal entendu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 0:14

Il y avait eu une bref tension qui surprit Nate. Un problème ? Avait il dit quelque chose qu'il ne fallait surtout pas dire justement ?

Mais la tension venait soudainement de disparaître. Aussi brutalement qu'elle était apparue. Si Zack cherchait à l'inquiéter, ça marchait. C'était nouveau les feintes de coup de colère ?
Ignorant la chose, il poursuivit donc la conversation. Le serdaigle avait l'air assez d'accord sur le fait qu'ils pourraient se trouver une activité que ne les mette ni l'un ni l'autre dans une mauvaise position.

- Je... Je crois que tu vas trouver ça un peu bizarre... mais je m'y connais mal côté passe-temps sorcier. Je me considère plus comme un moldu qu'un sorcier, en fait...

Nate regarda son compagnon, un peu surprit. Finalement il sourit avant de se décaler pour pouvoir le voir de face plutôt que de se tordre le cou. Se mettant en tailleur, il commença à parler, soudain très excité à l'idée d'apprendre des choses à Zack. Enfin lui apprendre... Lui faire apprécier tout au moins.

Par contre, il ne voyait pas trop quoi...

- "On va trouver t'inquiète pas. Tu aimes quoi ? Les trucs plutôt intellectuel ? Sportif ? Au grand air ?"

Il reprit sa respiration avant de poursuivre :

- "Même glander c'est aussi un truc de sorcier finalement !"

Le schmilblick prenait un tour fort sympathique et complètement nouveau. Nate était tellement ravi qu'il avait zapé toute retenue, babillant allègrement.
Il ne s'interrompit que lorsqu'il entendit la dernière phrase du serdaigle, pourtant presque inaudible :

- Tu veux vraiment passer du temps avec moi ?

Le flot de parole du blond stoppa immédiatement et il regarda le brun, un peu surpris.

- "Ben... c'est déjà ce qu'on fait non ? La seule différence c'est qu'au lieu d'avoir l'air de se cacher dans les placards de l'école on sera dehors..."

Il se sentait un peu stupide de devoir faire ce genre d'explication. Que pensait Zachary ? Il lui avait déjà dit pourtant qu'il ne cachait pas ses amis non ? Et tant que l'adolescent était prêt à l'accepter avec sa réserve naturelle lorsqu'il était au milieu des autres élèves... Ben lui aussi était prêt à composer avec son fichu caractère. Et même à s'engueuler encore si ça pouvait le déloger de son trou...

Justement, il commençait à se rendre compte du problème que ça pourrait poser à Zacky...

- "Après j'avoue, y a des sujets que je veux pas aborder quand on est pas seuls. Faudra faire la différence entre "toi et moi" et "toi, moi et les autres" ok ?"

Ouais, établir les règles de la chose ça pouvait être bien. Même si ça risquait de repartir sur le terrain délicat du "je m'assume et pas toi".
Soudain il se sentait anxieux. Ca ressemblait pas à... Non en fait il savait que ce n'était pas dans la nature du serdaigle de se cacher, alors il craignait qu'il ne l'apprécie plus tellement s'il le voyait autrement qu'au naturel, entre deux coins sombres.

Sauf que Nate lui, il avait besoin de lumière, même si cette dernière était synthétique. Se cacher dans les trous de souris, comme ça, ça lui faisait perdre ses repères et à ce rythme, il allait déprimer. Fallait qu'il voit du monde, peu importe si ça voulait dire tricher.

Est ce que Zack serait prêt à accepter que Nate n'était pas la "gueule d'ange" qu'il avait parfois l'air de penser qu'il était ?

Ils évoluaient dans un monde complètement différent c'était net.

- "J'ai envie qu'on sorte. Mais si c'est pour que tu rejettes ce que je suis quand on ne se cache pas... Je préfères qu'on continu comme ça..."

Pas la peine d'ajouter qu'il n'avait pas envie de se faire rejeter par la seule personne qui savait un peu qui il était derrière son masque d'enfant de bonne famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 0:32

    Il fallait avouer que voir Nate gigoter dans tous les sens en lui proposant quelques activités était très mignon. Il semblait vraiment emballé à l'idée. Zack le regardait, mi-attendrit, mi-inquiet, sans trop bouger de son coin. Il n'avait pas non plus loupé l'air surpris du garçon quand il lui avait dit directement qu'il ne se considérait pas vraiment comme un sorcier. Il avait cru pendant un instant que Nate allait le repousser, ce qui n'aurait pas été une très bonne idée. Zack se préparait déjà à lui faire regretter... Mais non. Il n'était que plus enthousiasmé par son idée. C'était quand même drôle, il fallait l'avouer. Même Zack ne pouvait pas se mentir là-dessus.

    Le jeune homme soupira, puis se leva finalement. Il ne savait plus trop comment réagir là, il fallait bien l'avouer... Il n'approchait jamais les autres par « rendez-vous ». Il n'organisait jamais rien à l'avance et changeait toujours de plan. Et puis, il ne faisait pas de nouvelles connaissances... à part celles de ses amis présents, ce qui limitait son cercle privé. Mais là... Il avait connu Nate par lui-même et en trois jours, ils s'étaient plus vus que Zack aurait pu voir n'importe qui d'autre. C'était... désarmant. Même s'il pensait à toute vitesse, le jeune homme écouta le Serpentard parler sans manquer un seul mot. Cette situation était tellement nouvelle pour lui... C'était juste très étrange. Et il pétait toujours un câble. Alors forcément que Nate allait devoir endurer son caractère volcanique. Il y était prêt ?

    Il sortit une cigarette et l'alluma ; une neuve, même s'il n'avait pas terminé la précédente. Il prit quelques bouffées rapides, expirant pour tenter de se calmer. C'était dément... ça le stressait plus que de savoir qu'il devrait passer les BUSES à la fin de l'année scolaire ! Il y avait une logique derrière tout ça ? Sûrement pas ! Le Serdaigle se retourna finalement vers Nate et l'observa avec attention d'un regard impossible à cerner.


    - Je n'ai pas l'intention de rejeter ce que tu es, ni ici, ni ailleurs. C'est toi qui le fais toi-même, Nate.

    Encore une fois, c'était une discussion qui risquait de ne pas les mener très loin... ou au contraire. La dernière fois qu'ils s'étaient tirés les cheveux, ça n'avait été que mieux par la suite. Mais là ? C'était délicat d'accuser ainsi Nate... mais ce n'était pas faux non plus. Il parlait de se cacher dans un placard... c'est exactement ça, hein ? Zacky soupira. Il ne voulait pas non plus se chamailler... il était soudainement très las.

    - Viens. Je range le baladeur et on descend pour se promener dans le parc. Tu verras bien...

    Oui, il verrait ce que c'était que d'être avec Zacky Adams...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 1:44

Zachary venait de se lever en soupirant, faisant craindre à Nate une nouvelle saute d'humeur. Pas forcément méchante mais néanmoins stressante.

Le blond resta assit, levant juste les yeux pour suivre la silhouette filiforme qui s'était dépliée. Les longs doigts saisirent une cigarette dans un paquet sortit d'il ne savait où et il eu un bref regard pour celle à moitié fumé que le brun avait laissé de côté quand il était venu s'asseoir. En y repensant il eu envie de sourire mais l'air très sérieux de son compagnon l'en empêcha tout à fait.

Finalement, après l'avoir ignoré quelques instants, visiblement plongé dans ses pensées, Zack revint à lui et Nate ne pu s'empêcher de déglutir devant ce regard qui le transperçait. Il se sentait presque... Transparent. A tel point qu'il finit par détourner les yeux, mal à l'aise. Qu'est ce que ça annonçait ce genre de regard invisible ?

- Je n'ai pas l'intention de rejeter ce que tu es, ni ici, ni ailleurs. C'est toi qui le fais toi-même, Nate.

Nate eu un haut le coeur. Toute vérité n'était pas bonne à dire, il en était convaincu... Ils avaient déjà eu cette conversation. Ils s'étaient même disputé à ce sujet et le serpentard pensait qu'ils s'étaient à peu près mit d'accord. mais visiblement ce n'était pas le cas. Il se sentait pour le moins... Choqué de s'en rendre compte.

- Viens. Je range le baladeur et on descend pour se promener dans le parc. Tu verras bien...

Le plus jeune en revint au visage de son aîné. Cherchant sur son visage une bonne raison de se fâcher, de crier et de tempêter. Parce que c'était définitivement plus facile de parler comme ça hein. Rien à carrer que se soit lâche ou tout ce qu'on voulait. Sous la colère on nous donnait le droit de dire ce qu'on voulait. Alors que parler normalement, ça ne vous donnait pas le droit à l'erreur...

Nate tourna la tête vers le baladeur et il s'en saisit pour le mettre dans le sac de l'autre garçon. Il se leva et lui donna son sac en tendant le bras.

- "Non je ne veux pas."

Une boule remonta le long de son œsophage pour venir se loger dans sa gorge. Parce que si en fait, il voulait sortir pour prendre l'air sans se demander si quelqu'un allait entrer inopinément et les surprendre. Mais comme on ne cessait de lui répéter régulièrement "on avait pas toujours ce qu'on voulait".

- "Zack..."

Il soupira, se demandant comment formuler encore ce qu'il voulait dire.

- "Je serais jamais le garçon que tu es..."

Ca devenait vraiment tendu cette histoire, à ce rythme ce qu'il dit n'aurait vite plus aucun sens...

- "J'ai pas envie de démolir ce qu'il y a entre nous, même si c'est franchement bizarre, juste parce qu'on... Parce qu'on..."

Nate se détourna en grognant. Ce que c'était pénible quand il se mettait buter sur ses mots comme ça. De fait, pour se détendre, il commença à jouer avec le noeud de sa cravate, en petits gestes saccadés.

- "Parce qu'on arrive pas à comprendre que l'autre à pas envie... Ou pas la possibiltés de coller à notre image."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 3:11

    Zacky déglutit lorsqu'il vit Nate prendre son sac et se diriger vers lui. Il regarda le sac qui lui était tendu sans le prendre, suivant le bras du garçon du regard, pour finir sur son épaule et remonter sur son visage. Il s'attarda sur les lèvres, qui professaient des mots qui, selon lui, étaient injustes, puis fini par se perdre dans ses yeux. Ils avaient la flammes mi-enfantine, mi-mature que ceux qui étaient entre deux âges possédaient. Mais présentement, ce n'était que le côté mature que Zacky distinguait bien. Il ne pouvait détourner les yeux, même si c'était ce qu'il trouvait de plus facile à faire habituellement. Il ne pouvait que se perdre dans ce regard qui semblait maintenant las de leur petit manège.

    Le Serdaigle eu un petit sourire amer. Nate avait fini de parler, mais il ne répondit pas sur le champ, comme il le faisait presque toujours. Il prit son sac d'un geste las, mais le laissa tomber à côté de lui, comme s'il était trop lourd pour être porté. Il ne quitta pas le jeune homme du regard, puis poussa finalement un soupir en laissant tomber sa cigarette par terre, l'écrasant du pied même si elle n'était même pas à moitié fumée. Il ne faisait jamais ça... mais ne croyait pas que la fumée soit appropriée dans une telle situation. De toute façon là, il ne pouvait se concentrer que sur une chose à la fois et pour l'instant, ce serait Nate.


    - Je ne veux pas que tu sois comme moi.

    Il marqua une pause, mettant ses mains dans ses poches en semblant réfléchir un peu. C'est ce qu'il faisait, réfléchir... Réfléchir à ce qu'il pouvait dire et ne pouvait pas dire, histoire de ne pas en révéler trop.

    - Je ne souhaiterais ça à personne... et puis tu es très bien comme tu es.

    Il haussa les épaules, baissant finalement le regard au sol. Qu'allait-il dire ? Il ne suivait même plus lui-même le court de ses pensées. C'était... éreintant. Nate avait utilisé des mots qu'il n'aurait même pas osé prononcer... Et il ne savait plus quoi en penser. C'était trop nouveau pour lui, ce genre de situation. C'était un peu... effrayant. Dorian avait un fort caractère et connaissait très bien Zack. Mais Nate... Il avait l'impression qu'il pouvait le briser en mille morceaux avec une seule petite phrase... et ce n'était peut-être pas qu'une impression, finalement. Mais, Zacky n'était pas doué pour dire les choses avec tact et était souvent blessant sans le vouloir. Il s'en foutait la majorité du temps, c'est vrai. Mais bon sang qu'il ne voulait pas voir ce gamin en larmes devant lui... Il ne savait pas pourquoi, mais c'était hors de question.

    Zacky passa une main dans ses cheveux, puis sur sa nuque, mal à l'aise, mais pourtant extérieurement très calme. Il ne voulait pas laisser paraître son trouble pour ne pas être encore plus embarrassé qu'il l'était déjà.


    - Écoute... je sais que tu penses qu'on est très différents... Mais dans le fond, on est pareil. Ce qui nous distingue, c'est seulement nos choix... On vient tous les deux d'une famille qui n'accepte pas ce que nous sommes réellement. La différence, c'est que toi tu les aimes alors que moi je les déteste. Alors forcément... toi tu tentes de leur faire plaisir alors que moi je veux seulement les blesser...

    Ça pouvait sembler horrible dit comme ça, mais jamais ses parents n'avaient fait le moindres effort pour tenter de le comprendre. Pour eux, il était le démon en personne. Il n'avait pas besoin de ce genre de personne là dans sa vie...

    - Mais... je suppose que...

    Il s'arrêta, plus trop certain de ce qu'il allait avancer. Le jeune homme poussa un soupir et ferma les yeux, se pinçant l'arrête du nez entre le pouce et l'index. Bon sang... C'était tellement compliqué tout à coup. Il en avait mal à la tête. Ça n'aurait pas pu être une petite discussion toute simple... ou encore une dispute volcanique ? Dans ces deux cas-là, il aurait très bien pu parler sans se fourvoyer, mais là... il n'était sûr de rien de ce qu'il avançait. C'était tellement... irréel ! Pourquoi vivait-il un truc du genre ? Mais, en même temps... il ne pouvait pas regretter d'avoir rencontré Nate trois jours plus tôt. Et c'était encore plus frustrant.

    Finalement, Zack ouvrit à nouveau les yeux pour les plonger dans ceux de Nate. Il remit sa main dans sa poche de jeans et laissa passer quelques secondes avant de finalement ouvrir encore une fois la bouche.


    - Je suppose que si on est vrai l'un envers l'autre...

    Il arrêta sa phrase aussi rapidement qu'il l'avait commencé, sans avoir l'intention de la finir. Non... Ce n'était pas la bonne chose à dire. Parce que s'il était vrai avec Nate, s'il lui montrait vraiment qui il était, il allait s'enfuir à toutes jambes. Il ne voudrait plus le revoir... Il le chasserait comme la peste. Ce n'était donc pas une bonne idée. Il y avait tellement de choses dans sa vie qu'il voulait cacher, seulement pour empêcher les plus curieux de raconter des ragots à son sujet ou de l'embêter inutilement, voire de le faire coffrer... Mais, il ne voulait tout simplement pas raconter ça à Nate pour qu'il ne se sauve pas loin de lui. C'était un garçon agréable... et il voulait le revoir. C'est tout. Il n'y avait pas d'explication à ça. C'était... tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 3:51

- Je ne souhaiterais ça à personne... et puis tu es très bien comme tu es.

Ha bon ? c'était nouveau ça, parce que depuis le début, le serdaigle avait l'air de lui reprocher à peu près tout et n'importe quoi, se moquant bien de savoir si c'était justifié finalement.

Et puis ça voulait dire quoi ça "je ne souhaiterais ça à personne" ? Rien pour l'heure à Nate, il n'avait aucune idée de ce dont il pouvait bien lui parler. Lui tout ce qu'il voyait c'était un adolescent qui ne cessait de lui dire qu'il vivait comme il en avait envie en lui vantant à quel point c'était ce qu'il y avait de mieux...

Difficile de dire exactement ce qui pouvait passer par la tête de Zachary à ce moment là. Son attitude tendait à montrer quelque chose à mi chemin entre la fragilité et l'indécision alors que son regard semblait montrer une grande maîtrise de lui même. C'était fatiguant de devoir deviner comme ça sans cesse comment il allait rebondir.

Nate aurait eu envie de lui hurler tout à coup mais voilà que le brun reprenait avant qu'il n'explose :

- Écoute... je sais que tu penses qu'on est très différents... Mais dans le fond, on est pareil. Ce qui nous distingue, c'est seulement nos choix... On vient tous les deux d'une famille qui n'accepte pas ce que nous sommes réellement. La différence, c'est que toi tu les aimes alors que moi je les déteste. Alors forcément... toi tu tentes de leur faire plaisir alors que moi je veux seulement les blesser...

Ce n'était sûrement pas le but, mais une fois de plus, le blond se sentait piqué à vif. C'était quoi cette façon de lui faire remarquer que sa famille ne l'acceptait pas ? Elle l'acceptait au contraire, parce qu'il faisait tout pour. Nate enrageait de savoir que l'autre garçon ne comprenne pas que justement, il n'avait pas envie d'être rejeté par eux. Qu'il était prêt à bien des sacrifices pour ça actuellement.

Quand aux parents de Zack, il ignorait ce qui les brouillait au départ ? Son attitude ? Non elle semblait découlé directement d'une provocation pour les "blesser" comme il disait. Sa sexualité ? Si c'était bien le cas, effectivement, Nate ne souhaitait pas non plus devenir comme lui.

Le serdaigle sembla lui aussi buter sur ses mots. Et le regard mordoré qu'il avait accroché jusque là, tentant d'y trouver des réponses supplémentaire se soustrait à lui alors que les paupières venaient les dissimuler.

- Je suppose que si on est vrai l'un envers l'autre...

...

.....

........

Heu... Oui et ? C'était quoi la suite ? Il ne comptait pas finir sa phrase c'est ça ? Nate en aurait hurler de frustration, il perdait patience. Oui, c'était encore lui qui perdait son sang froid le premier. En même temps lui, il finissait ses phrases. Celle là avait plutôt pas mal commencé, elle s'annonçait intéressante et riche, alors pourquoi fallait il qu'il s'arrête pile poil sur ces mots là ?

- "Et bien quoi ?" cracha t-il finalement, sentant que ses nerfs lâchaient.

S'éloignant une seconde pour faire quelques pas, Nate fixait le sol, passant sur la cigarette à moitié consumée et écrasée puis sur le sac à dis et enfin l'endroit où ils étaient assit quelques minutes auparavant.
Un peu plus calme, ou tout au moins capable de maîtriser sa voix, il s'arrêta à nouveau et laissa ses bras glisser le long de son corps.

Nate revint poser son regard brun dans celui aux étranges reflets.

- "La vérité ça ne sert à rien. Elle ne rend heureux personne. Elle ne fait que blesser."

Il y avait de la rancune dans sa voix alors qu'il repensait à tout ce que Zack avait pu lui dire. C'était bien de lui faire miroiter tout ce qu'il ratait potentiellement mais ça ne lui servait à rien puisqu'il ne pouvait pas dévier de sa route.

Le blond revint à la hauteur du brun, pointant son index sur la poitrine du jeune homme :

- "Tu ne détiens pas LA grande vérité. Tu... Tu...!"

Voilà ça recommençait, il perdait ses mots. Des paires de gifles se perdaient là non ?

- "Tu n'es pas différent !" finit il par lâcher en ramenant sa main à lui pour la passer dans ses cheveux.

Il perdait un peu le fil de ses pensées mais globalement, ça rejoignait l'idée globale u'il avait envie de développer à savoir qu'il ne lui inspirait rien de différent que son père ou sa soeur. Il avait à coeur de faire bien et donc modelait son caractère sur celui du serdaigle quand il le pouvait. ne s'en était il pas rendu compte ?

- "Tu n'es pas différent... Tu me fais m'inquiéter de savoir ce que tu pourrais penser du moindre de mes actes ou de mes mots..."

Reculant, il se laissa aller contre le mur, toujours debout avant de soupirer.

- "Ca me fatigue."

Au moins il se sentait mieux de lui avoir dit et la colère était passé. Maintenant quoi ? La foudre du serdaigle ? Il n'était même pas sûr de pouvoir l'encaisser tout à coup. Finalement peut être que ce garçon qui s'était imposé brutalement dans son univers allait le voir pleurer avant qu'il ne meurt à ce rythme.

S'il avait été complètement lui même, il aurait déjà posé mille questions à Zack sur ses origines et sa famille. Il se sentait un peu comme un imposteur.

- "En fait je ne te connais pas et tu ne me connais pas non plus" termina t-il dans un rire nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 4:27

    Le plus surprenant... Nate explosa avant Zacky. Enfin... ce n'était pas la première fois, mais ça le surprendrait toujours autant. Cependant, cette fois, ça ne plut pas du tout au Serdaigle, mais alors là pas du tout. Il faisait un effort exceptionnel pour modérer ses paroles, pour ne pas se frustrer... pour lui parler convenablement. Et qu'est-ce qu'il se récoltait ?! Une belle engueulade ! Le jeune homme changea rapidement d'humeur. Ses lèvres se pincèrent alors que son regard se durcit. Il ne détenait pas la grande vérité ? Alors qui l'avait ? Nate, peut-être ?! Le jeune homme sortit ses mains de ses poches, ses poings se serrant sous la colère.

    Le jeune homme laissa Nate parler sans intervenir, voulant savoir jusqu'où il serait prêt à aller. Il tiqua lorsqu'il se fit hurler sans plus de procès qu'il n'était pas différent. Quoi ?! Pardon ?! Il faisait tout son possible pour ne pas ressembler à tous ces imbéciles qui peuplaient le monde ! Alors qu'on ne vienne pas lui dire qu'il jouait au mouton ! Il avança d'un pas vers Nate, mais n'ouvrit toujours pas la bouche. Il ne savait pas quoi dire, de toute façon... Il avait l'impression que la partie était déjà perdue. Puis, il fini par éclater à son tour.

    Il s'approcha de Nate, qui s'était appuyé contre le mur derrière lui, et se plaça près du jeune homme, histoire qu'il ne file pas. Avec une lenteur calculée, il posa ses deux mains de chaque côtés de la tête du Serpentard, sur le mur en pierres. Il plongea son regard bleu dans celui hazel de Nate, puis dit avec colère :


    - Tous ! Ils vont tous te juger, peu importe ce que tu fais ! Même tes amis te jugerons ! Seulement, eux, ils tiendront assez à toi pour t'accepter tel que tu es, même s'ils te jugent.

    Il observa Nate un petit instant avant de continuer, toujours sur un ton frustré.

    - Tu as raison. Tu ne sais rien de moi et je ne sais rien de toi. Rien d'important, en tout cas. Excuse-moi de ne pas être impressionné par tes penchants gays.

    Il insista sur le mot « gay », bien conscient que Nate n'aimerait pas ça du tout. Mais lui, il n'avait aucun problème avec ça et puis, c'était lui qui avait commencé. Il ferma soudainement les yeux, puis poussa un soupir, se calmant à nouveau. Ça les menait où ? Nulle part... Il ne voyait même pas pourquoi ils parlaient de ça... et de quoi parlaient-ils, au juste ?!

    - Je sais même plus quoi te dire, Nate...

    Soudainement, il réalisa qu'il était très près du garçon... peut-être un peu trop près. En un bond, il s'éloigna, légèrement mal à l'aise. Ce n'était pas lui qui ne voulait pas être approché de trop près ? Il se fourvoyait joliment là ! Le jeune homme lissa sa veste en cuir d'un geste rapide et nerveux. Et puis, finalement, il posa la question qu'il aurait peut-être dut poser depuis le début.

    - Si on a cette conversation, est-ce que c'est parce que t'as envie de me connaître un peu plus ?

    Après ce qu'il venait de lui dire.... pas sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 5:03

Et voilà, le serdaigle piquait sa crise à son tour. A cet instant précis, le serpentard le détestait au moins autant qu'il désirait que cette histoire prenne fin.

Il serra les poings dès le premier éclat de voix, tentant de réprimer les frissons qui menaçaient de le secouer violemment.
Zack allait piquer directement là où il savait que ça ferait mal. Mais il avait tort. Du moins n'avait il pas tout à fait raison. Tant que Nate faisait ce qu'on attendait de lui, il allait certes être jugé mais il pouvait le maîtriser. Toujours.

Pourquoi alors ne maîtrisait il pas l'autre garçon ? Pourquoi continuait il de papillonner tout autours sans jamais se poser plus de quelques minutes ?

Ce dernier c'était approché et Nate tenta de reculer. Sans succès puisqu'il était déjà dos au mur. Le blond fixa donc les prunelles clair, tentant de lui témoigner toute sa désapprobation.

- Tu as raison. Tu ne sais rien de moi et je ne sais rien de toi. Rien d'important, en tout cas. Excuse-moi de ne pas être impressionné par tes penchants gays.

Et allez, il continuait à chercher ce qu'il pourrait dire de plus blessant c'est ça ? Le serpentard sentit ses iris s'humidifées et il dût faire d'énormes efforts pour qu'aucune larme ne coule. Il n'allait quand même pas lui faire ce plaisir.
Impressionné ? Super, pour lui c'était sans doute une bagatelle, mais pas en ce qui le concernait. On avait tous nos problèmes et dans une famille comme la sienne, ce problème là était de taille. C'était pire que d'aller annoncer à son père qu'il allait épouser une sang mêlée ou une moldue.

- Je sais même plus quoi te dire, Nate...

Ben non, bien sûr, il venait de lui trouver toutes les saloperies qu'il pouvait lui dire. Ou alors il allait ré-embrayer sur ces sujets une nouvelle fois ?

Nate mourrait d'envie de rentrer dans ce petit jeu de bassesses. Lui aussi pouvait s'amuser à planter son venin en parlant par exemple de ces tatouages qu'il cherchait tellement à dissimuler.
Mais il ne disait rien, parce qu'il n'osait pas bouger. Parce que Zachary était trop près. Suffisamment pour qu'il sente son souffle sur son visage à chaque fin de phrase.

Du coup il restait debour, penaud, à le fixer comme s'il avait pu le tuer d'un seul regard.

- Si on a cette conversation, est-ce que c'est parce que t'as envie de me connaître un peu plus ?

Zack lui avait fait du mal, appuyant délibérément sur les points faibles qu'il lui connaissait alors non, il n'avait pas l'intention de dire quoi que se soit de sympa, il pouvait même mentir tiens !

- "Non, ça ne m'intéresse pas."

Sa voix trahissait définitivement l'amertume qui était la sienne. Alors ? Qu'est ce que ça faisait d'être rejeté, hein ?

Revenant poser son poids sur ses pieds plutôt que sur le mur derrière lui, Nate passa devant le serdaigle pour aller prendre son propre sac.
Il fit alors demi tour et alors qu'il repassait devant le brun il fit une halte pour le regarder encore.

- "C'est tellement stupide. J'ai cru que toi tu pourrais comprendre."

D'un revers de manche il alla cueillir une larme d'orgueil au bord de sa paupière.

Nate fixa ensuite le serdaigle, glissant du regard pâle pour suivre l'arrête droit du nez, la rondeur des lèvres et la courbe du menton. Dire qu'à être tout à fait honnête, il s'était entiché de cet imbécile. Trop vite sûrement parce que là il tombait bien bas.

Ca lui apprendrait. Jolie leçon Nate, sérieusement. La prochaine fois tu tourneras sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler et les mauvais caractère tu te contenteras de les ignorer, même s'ils ont ce petit quelque chose, cette acidité sauvage qui t'empêche de partir sans avoir essayer d'en ressortir vainqueur.

- "J'imagine qu'on a plus rien à se dire alors."

Nate fit un pas en arrière, le regard toujours fixe comme s'il photographiait mentalement le brun.

- "Ben voilà tu avais raison. Les "gens comme moi" n'ont rien "d'impressionnant" et la prochaine fois tu éviteras de perdre ton temps à essayer de leur parler."

Le blond passa la bandoulière de son sac sur son épaule avant de poursuivre encore un peu, toujours avec cette envie de poignarder comme il l'avait été lui même :

- "T'as qu'à retourner à ta vie palpitante et heureuse, avec pleins d'amis et une famille hyper unie. A tes" hobbies secrets" aussi." dit il en désignant le bras de Zack.

Finalement le sourire moqueur revint alors qu'il faisait un nouveau pas en arrière, près à se servir de la baguette qui était dans sa poche au cas où...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 5:26

    « Non ça ne m'intéresse pas. » C'est mots résonnèrent cruellement dans l'esprit de Zacky alors qu'il ne cherchait qu'une chose : les oublier. Il ne voulait pas le connaître. Il ne voulait rien savoir de lui, de ce qu'il pouvait être. Il n'en avait rien à faire de lui. Ça allait finir aussi brusquement que ça avait commencé.... cette pseudo-amitié... si on pouvait nommer ça comme ça, quoi que Zacky en doutait beaucoup. Le jeune homme n'avait même plus cet air frustré qu'il aimait tant cultiver. Il n'avait plus rien du Zacky violent dont il pouvait avoir l'air quand il le voulait bien. Il était seulement là... apparemment immobile alors que ça tournait à vive allure dans sa tête.

    Alors qu'il tentait de garder une expression neutre malgré tout, Zacky ne pu retenir son désarroi devant les yeux qui semblaient s'humidifier de Nate. Qu'est-ce qu'il avait fait, encore ? Il n'aurait jamais du s'approcher du jeune homme... Il savait pourtant qu'il n'allait lui attirer que des ennuis. Des ennuis et de la tristesse... Voilà. C'était tout. Il devait partir et oublier le garçon. Lui dire qu'il ne voulait pas non plus le connaître, que c'était tant mieux comme ça. Qu'il ne voulait plus jamais le voir, même... Mais étrangement, il n'en était pas capable. Il tentait bien de se motiver, mais ne pouvait pas le faire.

    Cependant, cet état presque végétatif disparu aussitôt les dernières paroles de Nate prononcées. Qu...Quoi ? Pleins d'amis ? Une famille unies ? Oh, le commentaire sur les amis était faux, mais il aurait très bien pu l'endurer sans aucun problème, se disant seulement que Nate n'avait pas grand chose à dire. Cependant, il ne digéra pas du tout ce qu'il insinua à propos de sa famille. De quel droit pouvait-il en parler alors qu'il ne savait rien, ce petit insolent ?! Oui, Nate avait touché le point qui faisait mal. Zacky serra les poings, tremblant de tout son corps.


    - T'es qu'un pauvre imbécile, Nate Clayton ! Moi qui pensait que t'étais autre chose qu'un gosse de riche superficiel ! J'me suis bien gouré là, hein ?!

    Il semblait presque être sur le point de mordre tellement il était en colère. Mais, finalement, ce qui était de la colère n'était, en fait, que de la tristesse qu'il préférait sortir de cette façon. C'était bien plus facile ainsi...

    - Mes amis se résuments à Dorian, mes hobbies me détruisent et ma famille est composée d'une bande de cinglés qui pensent tous que je suis possédé du démon ! C'est ça que tu appelles une vie heureuse, dis-moi !? Eh bien pas moi !!

    De rage, probablement, il donna un coup de pied dans son sac. Un bruit de plastique se brisant, ce qui était assez inquiétant en soit, se fit entendre, mais Zacky n'en avait rien à faire. Il ferma les yeux, tentant de retenir les larmes de rage qui menaçaient de couler sur ses joues. Il n'aurait vraiment jamais du parler à ce garçon... il aurait du rester caché dans son coin. Il aurait du se fermer la gueule, comme il le faisait toujours ! Et il n'aurait jamais du accepter de le revoir... Et pourtant, ce qu'il cria ensuite lui fit mal, très mal.

    - Dégage ! Je ne veux plus te voir ! DÉGAGE !!!

    Il ne fut pas capable de regarder Nate, se tournant dos à lui, toujours en tremblant de la tête aux pieds. Qu'il parte... il ne voulait plus le voir... Il ne pouvait plus le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 6:06

- T'es qu'un pauvre imbécile, Nate Clayton ! Moi qui pensait que t'étais autre chose qu'un gosse de riche superficiel ! J'me suis bien gouré là, hein ?!

Nate releva le menton, son regard brillant de défi et d'orgueil. N'est ce pas que ça faisait mal quand les autres s'amusaient à venir planter leurs crocs dans vos petites blessures personnelles ?
C'était bien fait ! Dent pour dent, oeil pour oeil !

Pourtant fallait admettre qu'il n'était pas vraiment satisfait. Zack avait mal lui aussi maintenant, alors il aurait dût se sentir mieux non ?

- Mes amis se résuments à Dorian, mes hobbies me détruisent et ma famille est composée d'une bande de cinglés qui pensent tous que je suis possédé du démon ! C'est ça que tu appelles une vie heureuse, dis-moi !? Eh bien pas moi !!

Bien sûr que non, la phrase qu'il avait employé était intentionnellement tournée de façon à provoquer ce gars là. Il ne connaissait rien de sa famille si ce n'est que visiblement, il y avait un problème avec eux. Et encore, il venait d'en apprendre plus en deux malheureuse phrase que ces trois derniers jours !

Zack donna un violent coup de pied dans son sac, faisant sursauter le serpentard. L'objet vint s'échouer à ses pieds dans un petit bruit de plastique qui craque.

- Dégage ! Je ne veux plus te voir ! DÉGAGE !!!

Il lui tourna ensuite le dos mais Nate n'y faisait déjà plus attention, concentré comme il l'était sur le sac à dos.

Ignorant l'injonction du brun lui demandant -enfin lui ordonnant- de déguerpir, Nate s'accroupit pour ouvrir le sac et sorti le baladeur qui avait accusé le choc. Ca ne semblait pas très grave, seul le couvercle avait prit finalement et du coup, il n'avait plus d'accroche pour rester fermé.

Sans réfléchir, il sortit sa baguette de sa poche et d'une main rendu tremblante d'émotion il fit un petit mouvement du poignet, accompagnant le geste d'un "reparo" à peine audible.
Mais sa voix chevrotante associé au bouleversement devait avoir rendu sa tentative inutile parce que rien ne se passa.

Il n'avait pas réparer l'appareil et c'était une goutte d'eau en plus dans son vase déjà plein. Alors ce qui devait arriver arriva et les digues lâchèrent brutalement. Les iris brunes se brouillèrent et les larmes dévalèrent les joues en deux sillons chaud.

- "Pourquoi je ne me sens pas mieux ?"

Nate lâcha sa baguette pour aller sécher ses larmes. Il était pitoyable hein ? Ca faisait combien d'année qu'il n'avait pas pleuré ?

- "Je devrais me sentir mieux non ? Je devrais... Tu ne vas pas bien alors je devrais vraiment me sentir mieux."

Il ne s'adressait pas vraiment à Zack qui devait toujours lui tourner le dos. C'était un peu comme s'il réfléchissait à haute voix. Le blond était angoissé à l'idée de ne pas se défaire de ce poids qu'il sentait sur ses épaules.
Les larmes tarissaient aussi vite qu'elles étaient venu et d'un nouveau coup de manche, il en essuya les vestiges. Pleurer ça faisait certes du bien mais il n'allait pas s'appesantir à ce niveau.

Récupérant sa baguette, il la fixa avant de la repointer sur le petit appareil moldu. Ca serait tellement simple si on pouvait réparer les gens de cette façon. A dire vrai, il avait presque envie de pointer la sienne en direction de Zack pour tester. C'était débile hein ?

Mais il finit par reprononcer la formule un peu plus distinctement et cette fois si, dans un petit claquement, l'ouverture du baladeur accepta de se refermer.

- "Tu as vu ? C'est tellement facile de réparer ces babioles."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 6:43

    Zacky n'entendit rien pendant un moment. Il cru alors que Nate était partit et se sentit terriblement vide. Mais, au bout d'un court moment, le son d'un sac qu'on ouvre lui parvint. Il entendit le garçon prendre quelques chose dans ce sac et se doutait bien que c'était le siens... Mais il n'arrivait même pas à s'insulter de cela. C'était comme si ça lui passait dix pieds par-dessus la tête... Comme s'il n'y avait rien de grave là-dedans, alors que Nate pouvait tomber sur des trucs très compromettants s'il fouillait bien. Mais, il lui semblait que le pire était déjà passé et que ça ne changerait rien... Il n'avait plus du tout envie d'engueuler le jeune homme.

    Il entendit le jeune homme murmurer un petit « reparo ». Zacky savait très bien qu'il avait brisé son baladeur... mais il s'en fichait comme de l'an quarante. Il voulait seulement que Nate parte. Peut-être qu'il arrêterait d'avoir mal lorsqu'il quitterait la pièce... Mais étrangement, le Serdaigle n'en était pas si certain... Et alors qu'il était toujours immobile, écoutant attentivement tous les sons qui venaient de l'endroit où était Nate, en oubliant même ce qui était devant ses yeux, comme s'il était aveugle, Zacky entendit la douce voix du garçon s'élever.

    Ainsi, il ne se sentait pas mieux, même s'il voyait bien que Zacky avait mal ? Et merde... pourquoi ? Ne lui avait-il pas dit ces trucs justement pour se sentir mieux, pour se sentir supérieur ? Alors pourquoi ne se sentait-il pas mieux ? Zacky pensait sincèrement que ça n'avait pas de sens... mais pourtant, ça lui avait fait la même chose. Il se sentait terriblement mal, présentement et c'était principalement à cause de tout ce qui s'était dit... Même à cause de ce qui lui avait dit à Nate. Zack poussa un soupir de lassitude. Il se sentait terriblement fatigué... presque exténué. C'était crevant ce genre de conversations... et ça, il ne l'avait vu qu'avec Nate jusqu'à maintenant.

    Il se retourna doucement pour voir le beau visage de Nate ravagé par des larmes qui séchaient peu à peu. Il eu l'impression que son coeur était plongé dans l'eau.. glacée. Il s'approcha doucement, fixant le baladeur maintenant réparé dans les mains du garçon. Zacky s'arrêta juste à côté de lui. Il se laissa doucement tomber sur les genoux, pourtant son regard sur le Serpentard. C'était facile de réparer un baladeur... Oui, c'était bien vrai. Comme il était facile de réparer un sac aussi ou n'importe quel autre objet inanimé. Zack déglutit, puis demanda doucement :


    - Tu peux me réparer ?

    Il étira le bras et, contre toute attente, surtout contre la sienne, il prit une des épaules du garçon et l'attira vers lui. Puis, il enroula ce bras autour de lui et le serra contre lui.

    - Pleure pas... les anges, ça pleure pas...

    Il aurait du lui dire de partir... c'était plus sage. Il allait encore le blesser. Encore et encore... C'était comme ça. Mais, en même temps, Zacky était égoïste. Et là, il voulait que Nate reste avec lui. Alors, il se tut. Après un silence de quelques secondes, il ouvrit à nouveau la bouche, cette fois pour répéter quelque chose qu'il avait déjà demandé.

    - Si on a cette discussion... c'est parce que tu veux apprendre à me connaître un peu mieux...?

    Il allait probablement encore essuyé un sale coup, mais au moins, là il serait certain de la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 7:05

Zack était revenu vers lui et s'était même laisser tomber à genoux, encadrant avec lui parfaitement le petit appareil refait à neuf.

Nate s'attendait à essuyer de nouvelles remarques cinglantes à propos du fait qu'il ait sortit le baladeur du sac ou bien encore parce qu'il était toujours sur place.
Au lieu de ça, la plus inattendue des phrase s'écoula en pluie des lèvres du garçon.

Le réparer ? Il y avait songé, mais on ne réparait pas les gens comme on réparait un baladeur moldu. Il y avait des choses contre lesquelles la magie ne pouvait strictement rien. Et le coeur et l'égo des gens faisaient tous deux partit de ces choses. Elles étaient même top prioritaire sur la liste des choses les plus fragiles et les plus difficile à reconstruire.

Il voulu se reculer, soudain craintif lorsqu'il vit le bras se détendre pour venir poser sa main sur son épaule mais avant que son cerveau n'ait enregistré convenablement l'information. l'ordre même, le serdaigle avait déjà tiré sur son épaule. Sans brusquerie mais assez fort pour que la maigre résistance de Nate s'effondre.

Le serpentard sentit les bras chaud entourer ses épaules et se laissant tomber plus lourdement il enfouit son visage contre le tee-shirt, cherchant à dissimuler son trouble et les quelques rares larmes qui sous le soulagement, s'étaient misent à couler à nouveau.

Celle de ses mains qui ne tenait pas la baguette vint même attraper la veste pour la serrer dans son poings comme... Comme rien, juste pour attraper quelque chose.
C'était bizarre un peu. Cette chaleur qui émanait tout à coup de Zachary. Depuis combien de temps ne s'était il pas laissé bercé ? Serena l'avait déjà fait quand il était enfant mais ces dernières années il était devenu trop grand pour être cajoler par son aînée.

- Pleure pas... les anges, ça pleure pas...

- "Je ne pleure pas" râla t-il, sa voix étranglée démentant ses propres mots.

- Si on a cette discussion... c'est parce que tu veux apprendre à me connaître un peu mieux...?

Le visage encore enfouit dans les vêtement de l'autre garçon, Nate attendit de s'être recomposer un peu un personnage avant de se redresser, se dégageant des bras accueillant. Pas qu'il n'avait pas apprécier l'étreinte, bien au contraire, mais il était un peu farouche à ce niveau là. On ne l'avait vraiment prit au dépourvu comme ça et le fait que se soit un béguin qui le fasse en plus, ça ajoutait à son mal être.

- "Non..." dit il, laissant sa phrase une seconde en suspend.

Mais avant que Zack ne s'imagine qu'il avait encore l'intention de lui dire quelque chose de désagréable, Nate reprit le baladeur qu'il replaça dans le sac.

- "Je veux pas te connaître "un peu mieux", je veux tout savoir."

Le blond referma la fermeture éclaire, fuyant toujours le regard de l'autre.

- "Ca veut pas dire que t'es obligé de tout me dire maintenant."

Il revint au regard anthracite.

- "Ca veut juste dire qu'il n'y aura pas de mensonge ou de demi vérité."

Se redressant et tendant une main au serdaigle pour l'aider à se relever il ajouta finalement :

- "Et je ne changerais pas maintenant."

Deal ?


Dernière édition par Nate Clayton le Ven 2 Oct - 7:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 7:33

    Zacky se sentit étonnamment soulagé lorsque plutôt que de le repousser brusquement, Nate se pressa contre lui. Peu importe s'il le repoussait dans les secondes à venir, au moins, il ne l'avait pas fait par réflexe. C'était étrangement rassurant, même si Zack ne voyait pas exactement en quoi. Peu importait sur le coup... Le Serpentard affirma rapidement qu'il ne pleurait pas d'un voix hoqueteuse qui trahissait bien son réel état. Mais, le Serdaigle n'en rajouta pas. Il dit tout simplement :

    - Non... bien sûr que non...

    Sa voix était rauque, probablement à cause du tabac, mais une certaine douceur qui lui était peu familière s'en dégageait tout de même. Il ne bougea pas quand Nate le repoussa, mais le lâcha tout de même, pour ne pas non plus trop s'imposer. Et puis, pour la première fois de sa vie, il avait honte de l'odeur de nicotine grillée qu'il devait dégager... Il fumait tellement que ça devait être assez flagrant, alors que Nate lui dégageait un doux parfum agréable. Zacky resta sur le sol, ne quittant pas Nate des yeux alors qu'il se relevait.

    Non...? Le jeune homme sentit son coeur se serrer à nouveau. Mais, avant qu'il n'ait pu se faire un quelconque idée sur la signification de ce petit mot qui ne lui plaisait pas du tout, Nate continua. Et cette fois, son coeur s'emballa alors qu'il contemplait l'ange blond devant lui, les lèvres entrouverte, comme s'il s'était interrompu alors qu'il voulait parler. Mais il ne voulait pas parler. Il devait penser... et il ne pouvait pas penser parce qu'il devait parler... Zack secoua doucement la tête, pour chasser ses pensées qui portaient un peu trop à confusion. Ainsi, il voulait... tout savoir. Est-ce que Zacky était prêt à laisser quelqu'un tout savoir à propos de lui ? La réponse était simple. C'était non. Mais, fort heureusement là n'était pas la question pour l'instant.

    Le jeune homme hésita quelques secondes. Nate n'avait peut-être pas idée du combat intérieur qui animait le Serdaigle, mais ce n'était pas simple. Il devait marcher sur son orgueil maintenant s'il voulait revoir Nate et il le savait bien. Cependant, ce n'était pas quelque chose qu'il avait fait auparavant. Et voilà que le jeune homme lui tendait la main, comme pour signer un pacte... conclure un accord. Il hésita encore plus longtemps, se bataillant avec lui-même. C'était une guerre sans merci, mais ce qui était bien, c'est qu'il n'y avait que Zacky qui pouvait la gagner. Il devait cependant trouver le courage de se battre.

    Et il le fit en prenant la douce main du Serpentard pour se remettre sur ses pieds. Il hocha doucement la tête. Oui, c'était d'accord. Il marchait... il espérait seulement parvenir à respecter les règles du marché. Il devrait faire attention et y mettre beaucoup du sien, même si certaines journées, il allait préférer tout balancer par dessus bord. Mais... il avait envie d'essayer. Zacky laissa finalement s'échapper un murmure.


    - Vrai l'un envers l'autre... Je n'avais pas parlé des autres, non plus.

    Non, c'était qu'eux deux et c'était parfait comme ça. De toute façon, Zacky ne voulait pas que tout le monde sache ce qu'il vivait et ce qu'il pensait. Il n'y avait que Do... et peut-être maintenant Nate.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 15:03

Prends là. C'est ce que le regard impatient de Nate semblait dire alors qu'il tendait toujours la main au serdaigle qui restait là à le fixer, plongé dans d'intérieurs réflexions.

Prends là bon sang ! Il commençait à le faire stresser là. Ils n'allaient pas jouer les girouettes tout de même ? Pas après avoir joué le jeu des larmes et de la consolation...

Allez bordel ! Prend cette fichue main !

Est ce qu'il avait entendit ce cri muet ? Peut être bien parce que la main de Zack se leva enfin pour venir glisser dans la sienne et Nate sourit. La paume du serdaigle était chaude dans la sienne et il réprima un bref frisson tant cette chaleur lui rappelait celle qui, une poignée de minutes auparavant l'avait enlacé.

- Vrai l'un envers l'autre... Je n'avais pas parlé des autres, non plus.

Nate opina. Oui, vrai l'un envers l'autre, et rien qui concerne les autres. Resserrant sa prise sur la main qu'il tenait toujours, le serpentard acquiesça une seconde fois comme pour assurer que les règles qui venaient d'être imposé lui convenait bel et bien.

Bon, ça n'allait pas être facile tous les jours, ils avaient tous les deux un caractère assez explosif et dès que l'un marcherait sur les limites de ces règles, ils pouvaient être sûr que le second le lui ferait rapidement savoir.
Il allait encore y en avoir des disputes mais, globalement, on pouvait dire que s'ils avaient survécu à toutes les saloperies qu'ils s'étaient jeté à la figure ce soir, c'est qu'ils pouvaient en encaisser d'avantage hein ?

Finissant par récupérer sa main pour la mettre dans sa poche, Nate soupira, ne sachant pas vraiment ce qu'il devait faire maintenant... S'en aller ? Aller dans le parc ?

Du coup, las de tergiverser, il posa la question au serdaigle, espérant que celui ci serait moins à cour d'idée que lui.

- "Heu... Et maintenant ?"

L'heure avançait malgré tout et des élèves n'allaient peut être plus tellement tarder à venir dans la petite pièce pour préparer leurs observations.

- "L'endroit va rapidement être prit d'assaut" ajouta t-il même si c'était évident.

Nate se racla la gorge, un peu intimidé par la situation, le silence et le regard du serdaigle. Est ce que c'était humain que de fixer les gens avec ce genre de regard ?
Un peu paniqué, Nate replaça la sangle de son sac avant de bredouiller :

- "Heu... Je voulais voir Rabastan ce soir alors heu... Je devrais éviter de traîner j'imagine..."

Il indiqua d'un geste vague la porte qui menait sur les escaliers, un peu comme s'il demandait la permission de partir. Ou celle de rester ce n'était pas tellement évident à déterminer finalement....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   Ven 2 Oct - 18:30

    Zacky n'avait pratiquement pas conscience de ce qu'il était en train de faire. C'était quoi, dans le fond ? Une sorte de pacte de non silence ? Une promesse de vérité absolue ? Il n'avait pas les moyens d'être aussi sincère. Forcément qu'aussitôt qu'ils commenceraient à parler plus sérieusement, l'affection de Zacky pour Nate grandirait. Ce gosse était tellement attachant. Mais, si lui commençait à dire la vérité, il le perdrait, c'était assuré. Il ne voulait pas perdre ce qu'il venait tout juste de trouver, pourtant... Mais alors, comment faire pour cacher ses gros défauts sans mentir ? Il semblait au jeune homme que c'était impossible. Mais ça, ça lui effleurait à peine l'esprit pour l'instant. Là, il était bien heureux et, étrangement, il avait l'impression que tous ses soucis n'existaient plus, un peu comme si Nate lui avait offert, plutôt qu'une amitié, une nouvelle vie.

    Le jeune homme serra la main de Nate dans sa sienne, savourant la douceur de sa peau ainsi que la chaleur qu'elle dégageait. Il ne quitta pas le Serpentard des yeux, s'assurant ainsi d'avoir, de son côté aussi, que la vérité, rien que la vérité. Et soudainement, sans qu'il ne s'en rende compte, la main de Nate lui échappa. Il sursauta, comme si soudainement, il était tiré de son petit monde intérieur. Zacky plaça à son tour sa main dans sa poche, puis baissa les yeux au sol, tapotant ce même sol du pied gauche. Ce fut Nate qui brisa la glace le premier, ce qui deviendrait probablement une habitude, vu la loquacité de Zack.

    Cependant, le Serdaigle fut passablement déçu du commentaire du garçon. Enfin, du dernier. Il du réfléchir quelques secondes pour trouver qui était ce fameux Rabastan - pas si fameux que ça, selon lui, un tyran, oui... - puis fit la grimace. Lui, il ne voulait sûrement pas avoir de petits rendez-vous avec Rabastan Lestrange ! Ce garçon était... Il n'y avait pas de mots. En tout cas, sa haine envers tout ce qui n'était pas sang pur était connue de tous. Non, il ne ferait pas exprès pour approcher Rabastan Lestrange... Il fallait dire que Nate avait déjà des fréquentations louches, finalement.


    - T'as de drôles d'amis.

    Il laissa échapper un petit rire. Finalement, lui non plus n'était pas très conseillé côté relations sociales, alors il n'avait pas grand chose à dire. Il fini par seulement hausser les épaules, comme si dans le fond, ça ne le regardait pas. Et c'était le cas... bien sûr. Il releva les yeux, regardant à nouveau Nate, puis après une légère hésitation, lui proposa quelque chose... un peu plus pour tester le jeune homme qu'autre chose, il fallait l'avouer. Mais, il n'avait pas non plus envie de le quitter ici et maintenant.

    - Tu veux que je te raccompagne aux cachots ?

    C'était un peu con. Les cachots étaient bien plus dangereux pour un né moldu dans son genre que pour un parfait petit sang pur - en apparence seulement, bien sûr. Mais, il verrait ainsi si Nate voulait bien s'afficher à ses côtés ou si ça aussi ce n'était que du vent. Enfin... il le comprendrait. Ils étaient tellement différents que tous les regards seraient forcément posés sur eux. Oh, si ça avait été n'importe qui d'autre, ça n'aurait pas été le cas. Mais, Nate était connu, surtout chez les Serpentards. Ça, Zacky était prêt à y mettre sa main au feu.

    Il fit un petit sourire malicieux et, pour taquiner le jeune homme ajouta :


    - J'ai pas dit « main dans la main » non plus, hein.

    Zacky se pencha alors pour prendre son sac, le fermant à nouveau pour que ses effets personnels ne tombent pas. Puis, il questionna Nate du regard, se demandant franchement ce que le Serpentard pourrait trouver à répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Melody of a sin feat. Nate Clayton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Melody of a sin feat. Nate Clayton
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Nate Yassine Taylor || Finished
» Voila un grand dresseur , voila Nate River !
» Nate Parker (gryf)
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unholy Confessions :: 
La Tour d'Astronomie
-
Sauter vers: