Unholy Confessions
Bien le bonjour, ou bonsoir chers sorciers.

Bienvenue sur Unholy Confessions. Ne partez pas si vite. Cela fait longtemps que tu vas de forum en forum à la recherche d'un bon RPG ? Et bien reste car si tu aimes le temps des Maraudeurs, tu es bien parmi nous. Nous ne pouvons pas te dire plus car avec les dangers qui rôdent et qui touchent Poudlard, il serait dangereux de parler avec des oreilles indiscrètes qui nous écoutent.

Nous demandons 10 lignes minimum et nous garantissons une bonne ambiance. Nous avons déjà 68987 messages de postés, ce qui montre l'activité non stop de nos membres sur notre forum. Vous hésitez encore ?

Allez faire un tour chez nos PV ^^

Rejoignez nous <3
Le Staff, Remus Lupin & Sirius Black {Admin's} & Dorian Karlson & Charlotte Kered Ann {Modo's}

Forum disponible déjà depuis 2 ans !!!


Entrez dans l'univers des Maraudeurs et découvrez y une autre facette de la vérité, celle que vous vous créez. Plus de 2 ans ! Bonne ambiance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Révison sous la grisaille | Neiro

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Révison sous la grisaille | Neiro   Ven 20 Nov - 18:07

Allongé sur le ventre, dans son lit, Tim les yeux grands ouverts, observait par la fenêtre les nuages tout gris qui parsemaient le ciel. Quel temps magnifique pour un mois de mars. Il s’étira longuement et bailla avant de se décider à se lever. Les dimanches c’était pour les grasses matinées, il en avait bien profité. Il avait ouvert l’œil aux environs de onze heures du matin. Il était à présent onze heures trente. S’étirant à nouveau, il attrapa son jean et sa chemise bleu et passa dans la salle de bain pour se doucher d’où il en ressorti une demi-heure plus tard. Le dortoir était vide, ils devaient être tous partis manger, vu l’heure qu’il était. Timothy, pour sa part, n’avait pas faim. Il se contenta de prendre un paquet de chocogrenouille qu’il fourra dans son sac, en compagnie de son cours de Défenses contre les Forces du Mal qu’il avait l’intention d’apprendre dans le parc.

Même s’il faisait tout gris, il faisait doux et travailler dans la salle commune, très peu pour lui. Entre les premières années qui gueulaient tout le temps et les blagounettes des Maraudeurs, le parc serait bien plus tranquille. Il sortit donc de son dortoir, mettant sa baguette dans la poche arrière de son jean et descendit dans la salle commune. Vide. Tous entrains de manger. Il rejoignit rapidement le hall et sortit dans le parc qu’il traversa lentement, les mains dans les poches. Il était un peu morose en ce moment, il se sentait coupable de ce qu’il s’était passé à Pré-au-Lard avec Dorian, le Serdaigle, et même s’il lui disait qu’il n’y était pour rien, il ne pouvait pas s’empêcher de le croire. Apprendre son cours lui ferait penser à autre chose. Il se dirigea vers le Lac pour s’asseoir contre l’Hêtre. Etendant ses jambes droit devant lui, il s’étira et finit par se mettre en tailleur.

Timothy sortit son cours de DCFM qu’il posa sur ses genoux, ainsi que son paquet de chocogrenouille qu’il posa à ses côté de lui, à portée de bras. Il était paré pour réviser. Les Apsics avaient quand même lieues en juin. Et il ne s’agirait pas de les rater. Pas sûr que sa sœur apprécie. Et puis, il aimait Poudlard mais bon s’il pouvait ne pas redoubler, ça l’arrangerait… Il tendit la main vers son paquet de chocogrenouille et ouvrit son cours.
Revenir en haut Aller en bas
Neiro Cooper
Kill off this thinking, it's starting to sink in...
Neiro Cooper

▌Nombre de messages : 387
▌Date d'inscription : 01/09/2009

▌Baguette magique : 25 cm, bois de lierre, griffe d'un Magyar à pointes mâle.
▌Sort favori : Protego

▌Humeur : lunatique

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Ven 20 Nov - 18:42




Quoi faire, quoi faire ? Ces vacances étaient ennuyantes… A vrai dire il était peut être le seul élève à détester les vacances, même si elle étaient calme et que donc il aimait ça… Mais sérieux, il ne savait pas trop quoi faire là… Il avait surtout besoin de se changer les idées, car tout semblait toujours lui prendre la tête même s’il ne devait pas trop y faire attention.

Neiro fit les cent pas dans sa chambre, les mains jointes derrière son dos, réfléchissant à quoi faire. Et sur le coup… Son regard resta un moment sur la fenêtre, mais plutôt à regarder l’extérieure. Hum… Il se dirigea vers son lit et se mit à genoux puis retira son étui de guitare en dessous. Le temps était parfait dehors, et ça faisait un bon moment maintenant qu’il n’avait pas joué. Et la musique était bien tout ce qui le calmait, alors pourquoi encore se poser des questions, il avait qu’à y aller.

Le Serdaigle se releva et descendit alors avec son étui dans la salle commune, mais certainement pas pour y rester. Il ne fit pas grand attention pour voir s’il y avait quelqu’un et sortit pour se diriger au plus vite vers le Hall et de sortir au parc. Il inspira l’air frais et un sourire vint orner ses lèvres. Pas trop froid, c’était plutôt une journée agréable…

Neiro se dirigea comme à son habitude vers le lac, mais rapidement son regard se fit tout de même plus dur. Et merde ! En plus on lui volait sa place. Mais bon… Tant pis… Il bifurqua légèrement pour aller vers un arbre un peu plus loin, sans vraiment trop s’éloigner.

Il s’y installa et posa l’étui à côté de lui, sortant sa guitare et la posant contre lui. Mais avant de commencer, il prit une cigarette pour la porter à ses lèvres et de l’allumer. Non mais cette fois ci aucune idiote de préfète n’allait lui interdire de fumer.

Le Serdaigle prit sa guitare en mains et passa ses doigts sur les cordes, produisant quelque notes au hasard, puis commença doucement à jouer. Là, pour se calmer aussi, il restait plutôt dans le calme.



He wakes up haunted
With voices in his head
Nobody knows it but today
He won't go unnoticed
He can't forget, can't forgive
For what they said
He's never been so hurt but
Today the screaming is over

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Ven 20 Nov - 19:28

Lisant son cours avec une grande attention, il n’entendit pas les pas quo s’étaient approchés de là où il était. Trop concentré par son cours, et la défense contre les Inféris. Sale bête ce truc là. Des morts vivants. C’était littéralement ça. La seule chose dont ils avaient peur c’était le feu. Tim tendit à nouveau le bras vers son paquet de Chocogrenouille. Gourmand, il ne pouvait pas se passer de ses petites bêtes chocolatées. Bien trop délicieuses pour qu’il puisse les laisser de côté. Tiens, il en ramènerait à son frère quand il irait le voir. Ça lui donnait des frissons étranges lorsqu’il pensait à ça. L’effet prison sans doute. Heureusement, ce n’était pas Azkaban. En même temps, si James avait été enfermé à Azkaban, pas dis que Tim aurait accepté d’aller le voir. Azkaban, c’était bourré de Détraqueurs et franchement, sa sœur lui en avait parlé et rien qu’à l’idée de ce qu’ils étaient capables de faire, ça lui donnait des sueurs froides dans le dos.

Pourtant loin d’être trouillard, même s’il n’était pas autant téméraires que certains de ses compatriotes rouge et or, il était quand même courageux, mais aller à Azkaban, là c’était trop dur pour lui. Il était bien content que son frère se soit fait arrêté par la police moldue. Et puis, au moins, comme ça il pourrait aller le voir, bien qu’il ignorait encore ce qu’il allait bien pouvoir lui dire. James il le voyait une à deux fois par an et encore. Et lorsqu’il le voyait, il ne lui parlait pas, c’était sa sœur qui s’en chargeait. Cela faisait neuf ans qu’il n’avait pas eu une vraie relation avec lui, enfin dix-sept ans serait plus juste. Il n’avait jamais réellement eu de relation fraternel avec son frère. Trop petit à l’époque où James avait commencé ses conneries. Aussi aujourd’hui, il était plus que curieux de savoir ce que lui voulait son frère pour lui demander de venir le voir à la prison de Londres, seul.

Ses pensées furent envolées à l’entente d’une douce mélodie qui parvint à ses oreilles. Lâchant son cours des yeux, il tourna la tête vers l’endroit d’où provenait cette musique. Il n’était pas musicien dans l’âme, il ne savait pas en faire, mais il adorait l’écouter. Surtout celle-là, devrait-il dire. Un jeune garçon qu’il connaissait que de vue, pour l’avoir déjà croisé dans les couloirs, jouait de sa guitare, une clope à la main. Le parfait artiste libre, pensa-t-il en souriant. Il l’observa quelques minutes tout en l’écoutant jouer. Il en sursauta presque lorsque les notes s’arrêtèrent. Tim se recentra quelques secondes sans cesser d’observer le jeune garçon – qui devait être à Serdaigle, au vu de l’insigne – adossé sur l’arbre à côté du sien.

TIM- « C’était magnifique… c’est toi qui l’a composé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Neiro Cooper
Kill off this thinking, it's starting to sink in...
Neiro Cooper

▌Nombre de messages : 387
▌Date d'inscription : 01/09/2009

▌Baguette magique : 25 cm, bois de lierre, griffe d'un Magyar à pointes mâle.
▌Sort favori : Protego

▌Humeur : lunatique

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Ven 20 Nov - 19:50

Ce qu’il aimait le plus… ? Y aller à l’aveuglette… simplement laisser faire l’improvisation. Il connaissait bien son jeu, même si parfois il volait quelque parties des autres morceaux pour les modifier un peu et de les reprendre là… mais ce n’était pas grave après tout. Il aimait bien le changement. Neiro inspirait légèrement de sa cigarette, se contentant aussi sur le coup de ne que sentir l’odeur de la nicotine, mais laissa aussi la fumée s’échapper d’entre ses lèvres. Il ne quitta pas sa guitare des mains en tout cas. Là, sur le coup, il était trop dans son jeu.

Le Serdaigle ferma doucement les yeux, se coupant sans problème du reste du monde, tout en continuant à jouer. Et là, certes, il ne se sentait rarement aussi calme. Aussi… lui-même, sans qu’une certaine voix vienne le déranger dans sa tête… dire qu’il avait trouvé ça amusant en étant petit. Ça le dégoutait plutôt aujourd’hui. Tout ce mal… mais non, Neiro s’interdit de penser à ça. Il reporta son attention alors à sa musique, bougeant légèrement de la tête pour suivre le rythme des sons qu’il produisait avec sa guitare. Il joua pendant quelques minutes, jusqu’à ralentir ses doigts qui caressaient les cordes de sa guitare, jouant plus lentement pour en baisser le son jusqu’à arrêter complément.

Neiro rouvrit ses yeux et porta sa main à ses lèvres pour en prendre la cigarette et d’en tirer une longue bouffé avant de refermer les yeux et de laisser lentement la fumée sortir toute seule d’entre une fine ouverture. Mais bien sûr le calme, n’était que de courte durée. Il rouvrit les yeux mais ne porta pas son regard vers le jeune homme mais porta plutôt sa cigarette à nouveau à ses lèvres.


- « C’était magnifique… c’est toi qui l’a composé ? »

Magnifique… mouais… s’il le disait. Il était assez critique avait ses compositions. Mais bon… On ne pouvait pas être parfait non plus. Il haussa alors simplement des épaules, prenant bien une demi-minute avant de se décider à répondre.

C’était de l’improvisation… donc je suppose que c’est un oui
, dit-il d’un air bien las.

Bon… C’était affaire réglé non ? Si, il lui semblait tout de même, vu qu'il avait répondu à la question. Il rebaissa la tête sur sa guitare, faisant glisser son index sur les cordes, mais sans en jouer sur le coup.



He wakes up haunted
With voices in his head
Nobody knows it but today
He won't go unnoticed
He can't forget, can't forgive
For what they said
He's never been so hurt but
Today the screaming is over

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Dim 22 Nov - 1:53

Pour le coup, il avait l’impression de le déranger. Bon, il était vrai qu’il était entrain de jouer et qu’il l’avait sûrement ennuyé en lui parlant mais il avait dit une vérité vraie. Sa musique était magnifique. Il aurait bien aimé savoir en faire. Juste pour le plaisir des oreilles. Quoique… l’écouter c’était bien aussi. Cela détendait. Et celle du Serdaigle était si belle. Mais lorsqu’il avait parler, Tim se sentit un peu mal à l’aise. Oui, visiblement il l’avait embêté. Il avait posé une question toute bête mais Neiro avait mis longtemps à répondre, enfin longtemps tout était relatif mais il avait laissé planer quelques instants de silence un peu lourd avant de parler.

Tim fit cependant un sourire au jeune garçon. Ça l’impressionnait vraiment que ce soit lui qui écrive cela et surtout en total improvisation. Jouer de la musique c’était bien mais savoir en faire sans soucis, sans se poser de questions. Juste gratter les cordes et obtenir une mélodie, c’était.. pour lui, extraordinaire. Il l’admirait réellement. Il en eu même un sourire ébahi. Laissant son cours de côtés, sous l’arbre, Tim se tourna complètement vers le Serdaigle. Il ne le connaissait que de vue. Il observa ses traits plutôt fins, un peu crispé par la cigarette mais ce n’était peut-être qu’une impression. Il fut ravi lorsque le Serdaigle recommença à jouer mais son joie retomba tout de suite lorsqu’il ne continua pas. Juste un accord. Le Gryffondor en était un peu frustré pour le coup.

TIM- « Pourquoi tu ne continues pas ? C’était joli… »

Ben oui, c’était joli. Et puis ça changeait de la musique toute faite et bruyante des différents groupes que l’on pouvait entendre à la radio sorcière. Il reprit son cours sur ses genoux, bien qu’il n’avait pas l’intention de continuer à le lire. Juste pour se donner une contenance. Levant les yeux légèrement vers Neiro.

TIM- « Ca fait longtemps que tu fais de la guitare ? »

C'était étrange, il sentait bien qu'il dérangeait le Serdaigle mais il avait envie de le connaitre. Pourtant, il ne le connaissait ni d'Eve, ni d'Adam. Sûrement croisé dans un couloir entre deux cours mais sans plus. Il n'était pas tellement curieux, n'aimant pas trop se mêler de la vie des autres, mais là, il se sentait pousser des ailes, il avait envie d'en connaitre plus sur le jeune homme à la guitare.

TIM- « Moi, c'est Tim et toi? »
Revenir en haut Aller en bas
Neiro Cooper
Kill off this thinking, it's starting to sink in...
Neiro Cooper

▌Nombre de messages : 387
▌Date d'inscription : 01/09/2009

▌Baguette magique : 25 cm, bois de lierre, griffe d'un Magyar à pointes mâle.
▌Sort favori : Protego

▌Humeur : lunatique

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Dim 22 Nov - 2:38

Neiro glissa son index le long de la corde puis posa sa main sur le corps de la guitare. Ses doigts commençaient à doucement taper sur le bois brillant de la guitare et ferma un moment les yeux pour s’imaginer une autre mélodie. Souvent il cherchait ainsi en lui, créer une musique par les sentiments qu’il éprouvait où l’endroit où il se trouvait. Là… ça allait… mais c’était pas parfait. De toute façon, jamais quelque chose ne pouvait être parfaite. Peut être qu’il devait essayer de continuer de… Rhooo non… Il ne comprenait pas… Sa grand-mère lui demandait toujours de chanter l’Hymne à la Vie. Mais comment faire ? Il n’en savait rien… il ne pouvait pas chanter la Vie, c’était ridicule.

- «Pourquoi tu ne continues pas ? C’était joli… »

Pardon ? Neiro releva la tête en ouvrant les yeux et porta alors pour la première fois son regard sur le jeune homme. Il arqua un sourcil mécontent, mais ne répondit pas. Attendez là… non mais il ne jouait pas pour ce crétin. Ce Gryffondor n’avait qu’à aller demander au groupe de musique de l’école de lui jouer quelque chose s’il n’était pas content de ce qu’il écoutait normalement. Ce n’était certainement pas lui qui allait lui jouer quelque chose. Manquait plus que ça…

Joli… Peut être… ou pas… Il avait certainement déjà fait mieux. Neiro avait reporté son regard sur sa guitare et reposa ses doigts sur les cordes.

- « Ca fait longtemps que tu fais de la guitare ? »

Neiro souffla quelque peu ennuyé. Il ne comprenait vraiment pas pourquoi les gens ne pouvaient pas tout simplement se taire. C’était un besoin pour eux ou quoi de parler systématiquement à des gens qu’ils ne connaissaient pas. Non mais sérieusement, s’il allait se casser de là, il ne lui parlerait certainement plus jamais.

- « Moi, c'est Tim et toi? »

Ok… Il n’en avait rien à foutre de son prénom. Demain il l’aurait déjà oublié. Et de toute façon il ne voulait pas donner son prénom. Car donner un nom signifiait bien de créer un premier lien entre deux personnes et ça il n’en avait pas besoin. De toute façon ça ne servait à rien. Ainsi donc Neiro préféra encore répondre à la deuxième question des trois dont il venait d’être submergé.

Ça fait 6 ans que je joue…

Oui… Quand sa grand-mère le lui avait acheté. A défaut de voir qu’il ne s’approchait pas des autres, elle lui avait acheté cet instrument pour ne pas voir son petit-fils complètement se laisser enfermer sur lui-même. Et sincèrement ça marche à merveille.

Chante-moi une chanson pour déplacer des montagnes. Chante-moi l'hymne à la vie…, murmura-t-il dans un doux chant rien que pour lui. Rhooo bête… Sa grand-mère pouvait parfois lui en demandait des trucs bizarre…



He wakes up haunted
With voices in his head
Nobody knows it but today
He won't go unnoticed
He can't forget, can't forgive
For what they said
He's never been so hurt but
Today the screaming is over

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Lun 23 Nov - 22:54

    Long silence durant lequel Tim se sentit soudain plus que mal à l’aise. Peut-être n’aurait-il pas du insister et laisser l’artiste à sa guitare et ne plus s’intéresser à lui. En général, ce n’était pas son genre mais aujourd’hui il avait besoin de s’affirmer un peu plus. Comprendre qui était la personne en face de lui, bien étrange à son gout. Oh, cela ne lui déplaisait pas au contraire. Il gardait un côté mystérieux comme ça. Un côté qu’il avait envie de percer. Tim baissa pourtant la tête, absorbé par son cours, pour se donner une contenance, pour éviter de l’observer. Pour éviter de le déranger plus qu’il ne l’avait fait. Il ne se reconnaissait pas. D’ordinaire, il n’aurait jamais fait ça, ce n’était pas dans ses habitudes. Mais maintenant qu’il l’avait dérangé autant continuer non ?

    Sa réponse se fit attendre. Il ne donna pas son prénom. Tim en fut déçu. Pourtant, il lui avait donné le sien. Il s’était attendu que le Serdaigle fasse de même. Visiblement pas. Il ne comprendrait jamais comment marchait les humains. Il ne devait pas fonctionner comme les autres, en croyant tout ce qu’il voyait, pensant que tout le monde était comme lui, que tout le monde répondait au question, que tout le monde était gentil… pourtant, il devrait être habitué. Il aurait du changer de comportement et de vision des choses, il s’était tellement fait avoir et bien non. Il continuait à croire que tout le monde avait du bien en lui, même si ce n’était pas l’impression qu’ils donnaient aux premiers abords.

    Un petit waouh s’échappa de ses lèvres lorsque le Serdaigle se décida à répondre à l’une de ses question. Il en aurait presque applaudit s’il n’avait pas senti l’atmosphère légèrement tendu, et surtout si le Serdaigle ne s’était pas mis à murmurer une chanson tout de suite après. Tim soupira un peu. Il avait compris il dérangeait, pourtant il n’avait pas envie de partir. Mais pas du tout. Il s’adossa de nouveau à son arbre, face à celui du Serdaigle et ferma les yeux. Si l’artiste ne voulait pas parler, ben il l’écouterait. Après tout, il avait des oreilles c’était fait pour ça et puis au moins, il n’aurait pas cette impression d’emmerder le monde. Il n’aimait pas ça emmerder les autres. Se faire le plus discret possible, bien que pour l’instant il n’avait pas tellement suivi cette règle. Il rouvrit les yeux, observant le Serdaigle chanter. Tim ne comprenait pas ce qu’il chantait tellement il le murmurait bas. Il releva ses genoux vers son abdomen pour lire son cours, bien qu’il ne l’intéressait pas mais au moins, le Serdaigle n’aurait pas l’impression que Tim ne s’intéressait qu’à lui et sa guitare et peut-être qu’il recommencerait à jouer. Juste pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Neiro Cooper
Kill off this thinking, it's starting to sink in...
Neiro Cooper

▌Nombre de messages : 387
▌Date d'inscription : 01/09/2009

▌Baguette magique : 25 cm, bois de lierre, griffe d'un Magyar à pointes mâle.
▌Sort favori : Protego

▌Humeur : lunatique

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Mar 24 Nov - 19:12



Neiro garda sa main sur les cordes et l’observa un moment. Le bois scintillait face aux rayons du soleil. Il prenait bien soin de sa guitare, après tout c’était un des plus beaux cadeaux que sa grand-mère lui avait fait. Le plus gros avait naturellement été d’être accepté… peut importe qu’il soit schizophrène ou pas… mais bon, elle le connaissait vu que son père l’avait été. Ainsi donc il préférait aussi ne pas avoir d’enfant pour que personne d’autre ne l’ait… mais ça n’empêcherait pas que dû côté de sa sœur, qu’un jour quelqu’un l’y aurait… Une fois qu’il y avait des antécédents…

Le Serdaigle posa son regard sur le Gryffondor qui semblait avoir comprit le message. Il n’avait pas envie de discuter… Il l’observa un petit moment puis rebaissa son regard. Tim semblait bien s’intéresser à son livre… Hum… C’est bizarre, mais il s’en voulu tout de même un peu… D’un côté le Gryffondor avait pu demander autrement…

Neiro créa quelque note de musique puis jeta un coup d’œil au Gryffondor. Tim voulait écouter ? Il haussa des épaules et rebaissa les yeux. Quoi jouer ? Une de ses compositions ? Il en avait tant depuis le temps… Il se racla doucement la gorge et joua quelques notes au hasard. Mais il fit une petite pause pour reprendre aussitôt avec une légère mélodie. Il n’allait pas l’avouer et certainement pas pour Tim… mais actuellement c’était bien pour le Gryffondor qu’il jouait.



He wakes up haunted
With voices in his head
Nobody knows it but today
He won't go unnoticed
He can't forget, can't forgive
For what they said
He's never been so hurt but
Today the screaming is over

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Mer 25 Nov - 0:32

Lisant la même phrase depuis trois minutes, Tim eut un léger sourire lorsque le Serdaigle se remit à jouer. Son souhait semblait s’être exaucé. Tim se concentra pour ne pas lâcher son cours des yeux. Pourtant, il l’aurait bien laissé étendre ses jambes, plaqué son dos contre l’arbre, sa tête aussi, fermant les yeux juste pour écouter. C’était étrange comme cette musique l’envoutait. Il jouait tellement bien, aucune fausse note ne s’échappait. Tout était fluide dans la musique. Instant calme et reposant. Les genoux toujours pliés sur son abdomen, Tim finit par pencher la tête en arrière, arrêté par le tronc d’arbre. Il n’observa pourtant pas le Serdaigle, se contentant de garder ses yeux sur son cours même si dans la position où il était cela paraissait difficile. Bof… tant pis, le Serdaigle jouait et Tim écoutait et ne voulait qu’écouter tellement il trouvait ça magnifique.

La mélodie lui prit le cœur, le faisant voler un peu au dessus des nuages. C’était étrange, il semblait transporté par cette mélodie alors qu’elle n’était pourtant pas si extraordinaire que ça. C’était une mélodie jolie et douce. Agréable à l’oreille et lui ça l’emmenait loin. Très loin. Comme s’il vivait cet instant hors de son corps. Il ferma les yeux pour profiter encore plus des notes qu’il entendait. Et dire que les quelques minutes avant, il n’avait pas voulu jouer. Il était pourtant tellement doué qu’il ne devrait jamais hésiter à gratter sa guitare. Il se mit à battre légèrement la mesure avec ses pieds, balançant lentement sa tête au rythme de la musique. Enivrante. Le mot exacte pour la définir. Enivrante. Sans tellement s’en rendre compte, il commença à fredonner les quelques notes qu’il avait retenu. Les fredonnant assez bas si bien que Neiro ne l’entendait sûrement pas. Il pourrait rester à écouter pendant des heures. Juste écouter, sans bouger, sans l’interrompre. Juste l’écouter et s’imprégner de la musique qu’il laissait échapper de ses dix doigts.

TIM- « C’est superbe »

Il avait presque honte d’avoir parlé, gênant sûrement la progression du Serdaigle mais il devait le lui dire. Lui dire ô combien il appréciait cette musique et surtout ô combien il était doué. Il l’avait pourtant murmuré mais Neiro avait du l’entendre cette fois-ci, ils n’étaient quand même pas si éloignés l’un de l’autre. Tant pis s’il l’avait entendu, tant pis s’il l’avait dérangé juste quelques secondes dans son œuvre, maintenant il savait ce qu’il pensait de sa musique. Dommage que les appareils moldus ne fonctionnaient pas à Poudlard, il l’aurait bien enregistré pour l’écouter de nouveau dans son dortoir.


Dernière édition par Timothy Davidson le Jeu 26 Nov - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Neiro Cooper
Kill off this thinking, it's starting to sink in...
Neiro Cooper

▌Nombre de messages : 387
▌Date d'inscription : 01/09/2009

▌Baguette magique : 25 cm, bois de lierre, griffe d'un Magyar à pointes mâle.
▌Sort favori : Protego

▌Humeur : lunatique

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Mer 25 Nov - 19:21

Neiro joua sa la douce mélodie et jeta un coup d’œil au Gryffondor et ne manqua pas le sourire de celui-ci. Lui-même, à ses lèvres, naquit un léger sourire, mais qu’il fit très vite disparaître. Il n’était pas là pour se montrer amical… enfin… C’était mieux qu’il ne le fasse pas. Et puis c’est vrai, non ? Ce n’était pas grave s’il jouait pour le jeune homme… sans que celui-ci le sache bien sûr. Mais de jouer, ce n’était pas grave…

Le Serdaigle détourna le regard pour se concentrer sur sa musique. Il ne voulait pas risquer de se faire distraire et de faire une fausse note. Ça non ! il détestait ça. Il voulait la perfection au niveau de la musique. Peut être bien parce que lui ne l’était pas. Pas dans le sens parfait, mais dans le sens où il n’était pas… « normal » Donc la musique était bien la seule chose à laquelle il s’accrochait.

Il releva pourtant les yeux pour observer le jeune homme, bouger du pied et de la tête au rythme doux de la musique. Hum… Donc il devait penser que Tim appréciait ? C’était bien… Oh et puis qu’est-ce qu’il pouvait s’en faire de s’il apprécierait ou pas ? C’était vraiment la dernière chose qui importait pour lui ! Et pourtant il rebaissa les yeux pour que la musique soit parfaite.


- « C’est superbe »

Neiro stoppa d’un geste brusque et releva un regard plutôt… mécontent. Il souffla, agacé et hocha de la tête. Le Gryffondor ne pouvait pas se taire ? Est-ce que lui, il parlait ? Non ! Fallait pas parler pour jouer de la musique ou étudier son cours. Il se racla à nouveau doucement de la gorge et rebaissa les yeux… sur le coup ayant un peu honte de s’emporter tout seul pour si peu. Il devait vraiment se calmer. C’était un compliment non ? De la part du jeune homme… Il lâcha un soupire, un peu las et ferma les yeux, en caressant quelques cordes de sa guitare.

Il recommença alors à jouer, recommençant la même mélodie depuis le début…





Can you hear the sirens resound ? From the coastline of Ireland tonight. It's the song of a promising heart. Of the souls that the ocean unite. And she stands by the window alone, staring into the rain... She is trying to guide his way home, from the waters that keep them apart. So she lights up a candle, for hope to be found. Captive and blind by the darkness around. Firm as a mountain, she never will mourn. Timeless awaiting the break of dawn...

Les premiers couplets de fini, Neiro leva les yeux sur le Gryffondor mais ne le regarda pas bien longtemps pour baisser à nouveau la tête et continuer à chanter.

Can you hear the sailorman's hymn ? As it comes with the rise of the tide. It is sung where the rainbow begins. As a comfort for tears she has cried. She remains by the window alone, staring into the rain... She is trying to guide his way home. Keeps on praying for god to protect him. She lights up a candle, for hope to be found. Captive and blind by the darkness around. Each wave a promise, a new hope reborn. Sunrise consoles at the break of dawn...

Neiro ferma les yeux, continuant un peu sur la mélodie. Est-ce qu'il aimait ? M'enfin ! Peu importe à vrai dire. Qu'il aime ou pas...

She lights up a candle, for hope to be found. Captive and blind by the darkness around. Each wave a promise, a new hope reborn. Sunrise consoles at the break of dawn ! She lights up a candle, for hope to be found. Captive and blind by the darkness around. Each wave a promise, a new hope reborn. Sunrise consoles at the break of dawn...

Le Serdaigle joue les dernières notes de la musique, jusqu'à ce qu'il finisse lentement et reprenne un légère inspiration. Son regard resta fixé sur la guitare, pour ne pas croiser celui du Gryffondor. Il ne savait même pas ce qui lui avait prit... Il chantait que devant sa grand mère...



He wakes up haunted
With voices in his head
Nobody knows it but today
He won't go unnoticed
He can't forget, can't forgive
For what they said
He's never been so hurt but
Today the screaming is over

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Jeu 26 Nov - 15:50

    Il l’avait bien senti s’énerver lorsqu’il avait parlé. Il fut même tenté de lancer un « excuse-moi » mais il n’en fit rien. Pas la peine de l’énerver un peu plus. Et puis, au moins, il savait ce que pensait Tim de sa musique. Il resta appuyé contre son arbre, sans s’intéresser une seule seconde à son cours. La musique du Serdaigle était nettement plus agréable. Neiro c’était arrêté un instant de jouer. Tim pensa alors qu’il aurait du se taire et le laisser continuer de jouer sans l’interrompre. Après tout, il aurait très bien pu lui dire ce qu’il pensait de sa musique qu’après qu’il ait fini de jouer. Il l’aurait tout aussi bien compris. Mais finalement, Tim se sentit soulagé lorsque Neiro reprit sa musique. Un large sourire vint se nicher sur ses lèvres, alors qu’il penchait à nouveau la tête en arrière contre le tronc d’arbre.

    Le Serdaigle recommença ses premières notes pour le plus grand plaisir de Tim. Pourtant, il n’était pas un grand fan de musique. Il aimait ça mais à petite dose. Ce n’était pas dans ses habitudes d’écouter de la musique durant des heures mais étrangement celle du Serdaigle, il pourrait même l’écouter pendant des jours qu’il ne bougerait pas d’un poil. Il ferma de nouveau les yeux se laissant porter par la mélodie. Au diable les cours, il les réviserait demain. Il tangua la tête au rythme de la mélodie mais lorsque Neiro commença à chanter, il stoppa tout mouvement et ouvrit les yeux en grands, observant le Serdaigle, avec un air presque médusé. Une voix douce, presque suave, retentissait à ses oreilles. Il en serait presque jaloux, lui qui ne savait pas chanter même pour milles galions.

    Le Gryffondor reprit sa place initiale, et garda son regard sur le Serdaigle. Il le vit lever les yeux une seconde vers lui. Tim ne put s’empêcher de sourire légèrement. Cette fois-ci, il ne dirait rien même s’il crevait d’envie de le complimenter, il attendrait la fin du morceau. Il finit par détourner son regard du Serdaigle, histoire de ne pas trop le gêner. Ça pouvait perturber de sentir le regard intensif de quelqu’un sur soi, Tim était bien placé pour le savoir, il avait horreur de ça d’ailleurs. Il posa donc son regard sur l’horizon et fini par fermer les yeux pour s’imprégner entièrement de la mélodie et du chant. Il était sur un petit nuage. C’était même étrange. C’était la première fois qu’il se trouvait autant transporté par une musique, c’en devenait presque flippant même. Il se sentait bien, sur son nuage, emprisonné par la mélodie. Les autres bruits, que pouvaient faire les oiseaux, le vent dans les feuilles d’arbres ou les cris des élèves, Tim ne les entendaient même plus. Juste le Serdaigle et sa chanson.

    Il en sursauta même lorsque la musique et le chant s’arrêtèrent. Il ouvrit brusquement les yeux, l’air un peu hagard. Ben pourquoi il s’arrêtait là ? Il eut un léger grognement de frustration. Lui, voulait que cela continue. Tim tourna la tête vers le Serdaigle et lui fit un grand sourire, même si ce dernier ne le remarqua pas ayant la tête baissée. Sans vraiment s’en rendre compte, Tim se mit à applaudir légèrement. Il finit par se lever, laissant ses cours, et s’approcha du Serdaigle. Tim s’assit en face de lui, en tailleur, le sourire toujours aux lèvres.

    TIM- « Je peux être ton premier fan ? »

    La question pouvait peut-être paraitre idiote mais il n’y avait pas à dire, sa musique l’avait complètement subjuguée et effectivement il en était fan. Après une seule écoute, cela pouvait paraitre étrange mais c’était la seule qui lui avait fait cet effet-là et pourtant il en avait écouté des musiques. N’empêche que c’était étrange d’être fan de la musique d’une personne sans connaitre son prénom. Parce qu’au final, il ne le connaissait toujours pas. Mais qu’importe après tout, il finirait par le savoir. Tim posa ses mains sur ses genoux ne quittant pas le jeune Serdaigle du regard.

    TIM- « Tu m’apprendras à jouer aussi bien que toi ? »

    Une audace qu’il ne connaissait pas chez lui. Mais c’était surtout une excuse pour l’entendre de nouveau jouer. S’il acceptait, ils se reverraient et forcément il l’entendrait de nouveau jouer. Pour lui apprendre, il faudrait qu’il lui montre…
Revenir en haut Aller en bas
Neiro Cooper
Kill off this thinking, it's starting to sink in...
Neiro Cooper

▌Nombre de messages : 387
▌Date d'inscription : 01/09/2009

▌Baguette magique : 25 cm, bois de lierre, griffe d'un Magyar à pointes mâle.
▌Sort favori : Protego

▌Humeur : lunatique

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Jeu 26 Nov - 19:52

Neiro garda son regard sur sa guitare, tapant doucement ses doigts sur le corps de celle-ci et releva les yeux devant lui au grognement du Gryffondor. Quoi encore ? Soit il a pas aimer ou… Ou si… il en voulait plus ? Ouais mais lui, là, il en avait plus trop envie. Il avait largement eu sa dose… ou pas, mais il jouerait tranquillement dans le dortoir… si Zack n’y serait pas. Il aimait pas spécialement jouer devant quelqu’un et encore moins chanter. Alors pourquoi venait il de la faire ? Bonne question.

Mais là, il releva la tête, surpris et ouvrit grand les yeux. Hey ! Il rapprocha ses jambes vers lui pour pas que Tim le touche. Qu’il applaudisse, oui, il s’en foutait vraiment… mais venir vers lui. Qu’il reste loin ! il ne voulait pas de lui si prêt ! Il détestait les contacts humains. A quoi bon ? Au final, on n’était que déçu et blessé encore plus quand on tentait un tant soit peu d’être gentil ou de s’en approcher. C’est bon, il avait comprit ! Que les autres aient des amis, mais pas lui. Il ne pouvait pas !

Au contraire de Tim avec son sourire au lèvre, Neiro le regardait comme s’il venait de faire la plus terrible chose au monde. Mais qu’avait-il à venir vers lui ? Tim n’aurait pas pu rester à sa place ?


- « Je peux être ton premier fan ? »

Son fan ? Pourquoi être son fan ? Il n’avait pas besoin de fan !! Il voulait être seul ! Tranquille ! Bordel ! Il allait se casser d’ici, il en avait marre. Lui ne voulait que jouer un peu et voila qu’il se faisait collé. Qu’est-ce qui se passe depuis peur avec ces Gryffondor ? A le coller comme ça ? Déjà l’autre est parti… bah tant pis… heureusement qu’il en avait pas dit plus. Ça l’aurait… non il ne devait pas se faire du mal à cause des autres. Il souffrait déjà assez, à son goût.

Mais alors ce Gryffondor disait ça parce qu’il avait aimé ? Mais quand même… c’était la première fois qu’on lui disait ça. *Normal t’es trop bête pour jouer devant les autres, normalement* Et merde… Son cœur se mit à battre un peu plus vite à ce qu’il venait d’entendre. Il déglutit, sentant une goûte de sueur perler sur son front.

- « Tu m’apprendras à jouer aussi bien que toi ? »

*Va dit oui, comme ça je pourrais m’amuser avec. Faut bien que tu remplace l’autre là.* Neiro posa sa guitare à l’intérieure de l’étui plutôt précipitamment.

Non ! Trouve quelqu’un d’autre, lâcha-t-il malgré lui d’un ton sec. Hors de question. Ça recommençait. Pas question qu’il fasse du mal à quelqu’un d’autre. Il ferma l’étui et se leva, s’apprêtant à s’en aller. Ça suffit, il avait passé trop de temps là avec ce jeune homme. Il aurait jamais du montrer un tant soit peu de gentillesse envers lui.



He wakes up haunted
With voices in his head
Nobody knows it but today
He won't go unnoticed
He can't forget, can't forgive
For what they said
He's never been so hurt but
Today the screaming is over

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Jeu 26 Nov - 20:24

C’était lui ou il y avait vraiment cette impression de froid qui venait de s’installer. Il lui avait sembler que le fait que Tim s’approche, le Serdaigle n’avait pas aimé. Pourtant il ne voulait pas lui faire de mal. Juste lui dire ce qu’il avait pensé de sa mélodie et puis discuter un peu avec lui. Juste discuter. Et puis, de toute façon, lui c’était un nom violent, il n’allait donc certainement pas faire de mal à Neiro surtout après la musique qu’il venait de faire. Ça l’avait trop envouté pour qu’il puisse songer à lui vouloir du mal. Lorsqu’il avait parlé de fan, Tim eu l’impression de ne plus être à sa place. Le regard de Neiro lui faisait une étrange impression, il n’aurait su dire quoi. Il avait cette vague idée, que ses paroles étaient déplacées sans l’être. Comme s’il n’aurait jamais d les dire, mais que finalement cela faisait quand même plaisir. C’était bizarre. Mais il n’en démordrait pas. Neiro avait des doigts de fées et une voix en or, et il ne se priverait pas pour le lui dire.

Il avait espéré que Neiro accepte sa demande. Il pourrait le revoir et l’entendre à nouveau. En fait, il ne voulait que ça l’entendre de nouveau. Entendre encore sa musique et sa voix se mêler au son de la mélodie. L’envoyer encore sur un petit nuage, pour oublier tous les problèmes qu’il pouvait avoir, pour oublier sa visite future dans la prison de son frère. Juste être là à écouter cette douce mélodie qui le transportait bien loin du monde réel et de cette voix si envoutante qu’elle en était émouvante. Il continuait de sourire, bêtement, sentant son cœur s’accélérer un peu, de frousse peut-être ? Il retomba vite sur Terre lorsque Neiro lui répondit sèchement. Un non qui lui fit un peu mal au cœur. Son sourire tomba aussi vite qu’il était arrivé. Déçu ? Oui, il l’était. Pourtant, il lui avait semblé que… non en fait. Rien. Neiro avait juste joué parce qu’il en avait envie et avait accepté la présence du Gryffondor que parce qu’il n’avait pas dit grand-chose, et qu’il ne pouvait pas non plus le virer de l’arbre où il était puisqu’il était le premier arrivé… quoique… il aurait pu. Tim n’aurait sûrement pas bronché si on lui avait demandé de partir.

Neiro s’était relevé prêt à s’en aller. Tim prit d’un coup de sang –peut-être qu’il ne devrait pas – se leva lui aussi et attrapa le bras du Serdaigle pour l’empêcher de partir. Non, il ne voulait pas le laisser fuir sans explication. Certes, il avait fait une demande pas forcément agréable. Certes, Neiro n’était pas professeur mais pourquoi ne voulait-il pas ? Après tout, il ne demandait pas non plus la lune. Juste lui apprendre à jouer. Il avait trop d’audace aujourd’hui. En temps normal, jamais il n’aurait cherché à rattraper la personne mais là, il ne voulait pas le voir partir comme ça, sans même connaitre son prénom. C’était trop bête. Il ne lui lâcha pas le bras et l’observa droit dans les yeux. C’était étrange comme il sentait très mal la suite des évènements là…

TIM- « Attends… pardonne-moi je… je ne voulais pas t’ennuyer… »

Et c’était vrai. Il n’avait jamais voulu embêter le jeune Serdaigle mais était-ce de sa faute s’il jouait et chantait si bien ? Non. Il lui lâcha enfin le bras tout en baissant la tête, les joues ayant pris une légère teinte rosée.

TIM- « J’aime beaucoup ta musique et je trouve que tu as une magnifique voix… m’apprendre n’était qu’un prétexte pour pouvoir t’écouter à nouveau… pardonne-moi si je t’ai brusqué, ce n’était pas mon intention… »
Revenir en haut Aller en bas
Neiro Cooper
Kill off this thinking, it's starting to sink in...
Neiro Cooper

▌Nombre de messages : 387
▌Date d'inscription : 01/09/2009

▌Baguette magique : 25 cm, bois de lierre, griffe d'un Magyar à pointes mâle.
▌Sort favori : Protego

▌Humeur : lunatique

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Jeu 26 Nov - 23:07

Neiro devait rentré ! Et là c’était urgent… il allait prendre ses médicaments et se mettre sous la douche le temps que ça passe pour qu’il n’entende pas trop la voix. Il en avait vraiment marre… après tout il avait été bien là, il aurait pu rester un peu… rien que pour parler un peu… Même que… ça ne le dérangerait pas vraiment d’apprendre à quelqu’un à jouer de la guitare, après tout c’était une passion pour lui. Mais là… a chaque fois que quelque chose pourrait le rendre heureux ou le ferait plaisir, Il le menaçait. Et bien sûr, Neiro ne pouvait rien faire contre. Tout ce qu’il pouvait c’était prendre les médicaments… car il avait tout de même peur de perdre le contrôle là. Car il connaissait le jeu… attendre et attaquer quand Il en avait l’occasion.

Le Serdaigle posa son regard sur la main du Gryffondor quand celui-ci lui saisit le bras. Que ! Comment osait il ! Non mais c’est pas possible. Qu’est-ce qu’ils ont ces cons à l’arrêter toujours. Comme s’il n’avait pas le droit de partir quand bon lui semblait.


- « Attends… pardonne-moi je… je ne voulais pas t’ennuyer… »

Lui pardonner ? A quoi bon ? De toute façon, ils n’allaient plus se voir. L’ennuyer… Il inspira fortement et posa un regard noir sur la main du jeune homme pour qu’il le lâche ! Il n’avait pas envie de s’énerver, mais ça allait arriver rapidement là, il le sentait.

- « J’aime beaucoup ta musique et je trouve que tu as une magnifique voix… m’apprendre n’était qu’un prétexte pour pouvoir t’écouter à nouveau… pardonne-moi si je t’ai brusqué, ce n’était pas mon intention… »

Neiro le regarda légèrement étonné, même s’il ne le montrait pas. Une magnifique voix… sa grand-mère lui avait dit pareil. Peut être qu’au final c’était vrai. Mais ça… peu lui importait. Il aurait pu chanter à casser des verres, qu’il ne se serait pas retenu…

Ainsi donc ce n’était qu’une excuse. Et bien une raison de plus pour laisser tomber tout ça. Il haussa les épaules, les paroles du Gryffondor ne changeaient rien.

Je Ne Joue Pas Pour Les Autres !, dit-il en prononçant bien distinctement chaque mot. Il passa la guitare derrière son dos en la tenant par la lanière et fixait Tim encore pendant un moment.

Retourne à ton travail !

Lui, il allait faire ce qu’il avait dû faire depuis quelque jours alors… Il se retourna et lui tourna le dos pour partir vers le château.

*Dommage il semblait amusant*



He wakes up haunted
With voices in his head
Nobody knows it but today
He won't go unnoticed
He can't forget, can't forgive
For what they said
He's never been so hurt but
Today the screaming is over

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Jeu 26 Nov - 23:39

Il sentait que tout allait partir en vrille s’il continuait à emmerder le Serdaigle mais son instinct le poussait à continuait. A ne pas le laisser partir comme ça. Il sentait que s’il le laissait partir il n’aurait plus d’occasion de lui parler de nouveau. Tant pis s’il se prenait une mandale, ce n’est pas comme s’il n’en avait pas l’habitude. Et puis, il ne voulait pas le laisser partir, c’en était physique. Il voulait continuer de lui parler, de musique ou d’autre chose. L’observer, plonger ses yeux dans les siens. Lui parler, en apprendre plus sur lui. Il avait bien senti le regard noir du Serdaigle sur lui lorsqu’il lui avait tenu le bras. Il n’avait pas trouvé d’autres moyens pour l’arrêter. Il se sentit un peu honteux de l’avoir empêché de partir mais c’était plus fort que lui. Il s’était senti obligé. Même lui ne se reconnaissait pas. Jamais, d’habitude il n’aurait eu un comportement tel que celui-là. L’effet guitare peut-être.

Il recula d’un pas lorsque Neiro prit la parole. Il n’arrivait pas à le croire dans ce qu’il disait. Il venait de jouer devant lui. Certes, ce n’était sûrement pas pour lui mais s’il n’avait pas voulu avoir de public il aurait été ailleurs non ? Il hocha la tête de gauche à droite lorsqu’il lui ordonna, presque, de retourner travailler. Non, il n’irait pas. Il voulait rester là. Avec lui. Comprendre ce qu’il avait. La minute d’avant il lui avait semblé bien et adorable et là, c’était tout l’inverse. C’était limite s’il n’allait pas le frapper. Il fit demi-tour pour partir de nouveau. Tim soupira et fit deux pas en avant vers le Serdaigle. Cette fois-ci, il l’arrêterait autrement. Il avait conscience qu’il allait encore plus l’énerver mais c’était comme s’il ne se contrôlait pas, comme s’il vivait cette situation de loin et que son corps bougeait tout seul. Tim fit un pas de plus et se plaça juste devant le Serdaigle, avant qu’il ne fasse un pas en avant.

Et puis, ça l’avait un peu agacé de faire des compliments sans rien en retour. Enfin, non, il ne faisait pas de compliments pour avoir quelque chose, il en faisait parce qu’il en avait envie mais il ne s’était pas non plus attendu à se faire jeter de la sorte. Certes, il était un peu simplet et très naïf mais quand même, on pouvait éviter de lui parler comme si l’on parlait à son chien et encore, on ne parlait pas ainsi à son chien.

TIM- « Ok, je t’ai énervé. Ok, je m’en vais et je vais te laisser tranquille mais quand quelqu’un te fait un compliment tu pourrais juste éviter de l’agresser. »

Son ton avait été plutôt sec. Tim en écarquilla les yeux d’être ainsi. C’était la première fois qu’il s’énervait ainsi, si l’on pouvait appeler ça s’énerver bien sûr. Il plaqua ses mains sur la bouche comme s’il venait de dire une idiotie plus grosse que lui.

TIM- « Excuse-moi je… je ne voulais pas.. je te laisse tranquille »

Et fit demi-tour prêt à repartir vers son arbre pour reprendre ses cours, les joues rouges par l’étonnement de son comportement. Il n’aurait jamais cru ça de lui….
Revenir en haut Aller en bas
Neiro Cooper
Kill off this thinking, it's starting to sink in...
Neiro Cooper

▌Nombre de messages : 387
▌Date d'inscription : 01/09/2009

▌Baguette magique : 25 cm, bois de lierre, griffe d'un Magyar à pointes mâle.
▌Sort favori : Protego

▌Humeur : lunatique

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   Ven 27 Nov - 21:53

Que le Gryffondor retourne bosser et lui fiche la paix. Bon… petit incident, mais ça allait passer. D’ici une heure ce Tim l’aurait oublié et tout redeviendrait comme avant. Fallait pas se leurrer non plus. C’était toujours pareil. D’un côté, Neiro y était beaucoup. Mais bon… Il ne voulait pas plus de lien que nécessaire. Et le mot camarade de dortoir, lui suffisait amplement.

Le Serdaigle stoppa tout à coup, pour ne pas foncer dans le Gryffondor. Mais ! Il resserra sa main sur sa lanière et inspira, tentant de dégager sa frustration autre part… que sur le Gryffondor. Alors là… ça fallait vraiment le faire. Il n’avait pas clairement dit qu’il voulait s’en aller là et qu’il n’avait pas envie de parler. Enfin dit… mais c’était compréhensible tout de même.

- « Ok, je t’ai énervé. Ok, je m’en vais et je vais te laisser tranquille mais quand quelqu’un te fait un compliment tu pourrais juste éviter de l’agresser. »

L’agresser ? Il l’avait agressé ? Vraiment ? Mais le Gryffondor voulait savoir ce que ça voulait dire ; agresser ? Il eu malgré lui un léger rictus en voyant la réaction de Tim. Et bien… c’était ça le genre de courage qu’on trouve chez les Gryffondor ? Bref…

- « Excuse-moi je… je ne voulais pas.. je te laisse tranquille »

Neiro le suivit d’un regard plutôt soutenu puis détourna la tête et observa le château. Il sourit un peu plus et hocha légèrement de la tête. Ridicule… S’excuser pour si peu. Il inspira longuement, puis relâcha peu à peu la pression de sa main sur la lanière de son étui de guitare.

C’est…

Il aurait eu l’impression que ses lèvres bougeaient toutes seules.

Neiro… Copper…

Le Serdaigle ne regardait pas le Gryffondor et finit par bouger pour s’avancer vers le château. Ne pas lui demander pourquoi au final, il avait donner son nom, car il n’en savait rien lui-même…



He wakes up haunted
With voices in his head
Nobody knows it but today
He won't go unnoticed
He can't forget, can't forgive
For what they said
He's never been so hurt but
Today the screaming is over

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Révison sous la grisaille | Neiro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Révison sous la grisaille | Neiro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» Prochaine etape dans la mise sous tutelle d'Haiti ?
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unholy Confessions :: Le Lac-
Sauter vers: