Unholy Confessions
Bien le bonjour, ou bonsoir chers sorciers.

Bienvenue sur Unholy Confessions. Ne partez pas si vite. Cela fait longtemps que tu vas de forum en forum à la recherche d'un bon RPG ? Et bien reste car si tu aimes le temps des Maraudeurs, tu es bien parmi nous. Nous ne pouvons pas te dire plus car avec les dangers qui rôdent et qui touchent Poudlard, il serait dangereux de parler avec des oreilles indiscrètes qui nous écoutent.

Nous demandons 10 lignes minimum et nous garantissons une bonne ambiance. Nous avons déjà 68987 messages de postés, ce qui montre l'activité non stop de nos membres sur notre forum. Vous hésitez encore ?

Allez faire un tour chez nos PV ^^

Rejoignez nous <3
Le Staff, Remus Lupin & Sirius Black {Admin's} & Dorian Karlson & Charlotte Kered Ann {Modo's}

Forum disponible déjà depuis 2 ans !!!


Entrez dans l'univers des Maraudeurs et découvrez y une autre facette de la vérité, celle que vous vous créez. Plus de 2 ans ! Bonne ambiance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dorian Karlson
On Ne Choisit Pas Sa Sexualité, On L'assume !!
Dorian Karlson

Masculin
Bélier ▌Nombre de messages : 1086
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 09/09/2009

▌Âge et année : 17 ans, 6éme année
▌Baguette magique : Bois de Bruyère, 22,5 cm avec une plume d'hyppogriffe
▌Humeur : Joyeuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Ven 4 Déc - 0:07

Il marchait le long de la rive du lac, ça faisait un moment déjà qu'il était sorti, deux heures, trois heures.. Il n'en savait rien, sa montre était restée sur son bureau, tout comme sa veste. Il se promenait en tee-shirt. Il avait quitté le dortoir comme chaque jour depuis son retour après avoir posé son sac de cours. Il n'avait plus envie de rien. Il revenait bien après la fin du repas, prenait sa douche et ses devoirs, et repartait. Ses nuits, il en passait la moitié pencher sur ses devoirs dans la salle commune, jusqu'à ce que ses yeux se ferment tout seuls. Il s'était enfourné dans une routine idiote de laquelle il ne voulait pas se défaire. Il soupira, il n'avait vraiment plus goût à rien, c'était effrayant. Si la seule dont il avait envie lui était désormais inaccessible à cause de son idiotie. Toujours la même. Ses yeux se posèrent sur les reflets des derniers rayons du soleil sur la surface limpide du lac, il sourit un peu. Ce spectacle, lui faisait penser à Darius, inévitablement... Il regrettait tellement ses conneries mais ne savait pas quoi faire pour... pour se faire pardonner. Il ne savait même pas si c'était possible. Darius avait bien raison de l'oublier. Le serdaigle passa une main sur son visage las. Il ne voulait pas le faire souffrir davantage, et comme visiblement il ne soit bon qu'à ça, c'était peut être mieux qu'il ne fasse rien.

Des chansons lui trottaient dans la tête. Déprimantes un peu, il n'en retenaient que quelques paroles. Ça donnait un mélange de texte qui avait le don de le mettre en rogne et de le rendre un peu ailleurs. Les mains enfoncées dans les poches de son jeans

imagine le parfum
l'Eden, le jardin,
c'était pour demain,
mais demain c'est pareil,
le même désir veille
là tout au fond des cœurs
tout changer en douceur


Il avait tellement l'impression qu'elle collait à son histoire, à ce qu'ils avaient vécu. Dorian secoua la tête, laissant tout de même les phrases défliaient dans son esprit. Il ne mesurait pas la beauté du texte mais il lui semblait avoir trouver son essence, pour comprendre les paroles

ah! sur la terre
ah! tant de choses à faire
moi pour te donner du cœur
je t'envoie des fleurs


C'était ridicule en somme les textes n'allaient même pas ensemble, un montage qu'il ne s'expliquait pas. Pourquoi ces mots là, pourquoi pas d'autres, pourquoi n'arrivait-il pas àse vider l'esprit et oublier quelques heures ce serdaigle qui le hantait ? Pourquoi vivre dans cet atmosphère délicate..

Il y avait un temps où l'amour était aveugle
Et alors tout a basculé


Oh ça, il ne pouvait pas faire mieux, il avait laissé parler sa jalousie sans chercher à comprendre, puni sans savoir chercher à savoir pourquoi ou si c'était vrai. Il avait fait le con, et avait payé...

Et que même si l'amour est parti
Ce n'est que partie remise


Il avait tord d'espérer, il n'y avait plus rien à sauver, il avait tout gâché, tout piétiné parce qu'il n'avait su garder pour lui son orgueil de mâle, sa fierté et sa jalousie. Jaloux, il ne l'avait jamais été autant, jamais la force de ses sentiments n'avait été aussi forts. Jamais il n'avait été aussi accroc à un mec.. Jamais il n'aura autant souffert d'ailleurs.

Quand l'espoir était là
Et la vie valait le coup d'être vécue,
J'ai rêvé que l'amour ne mourrait jamais


Rêver, il l'avait fait, imaginé un avenir qu'il n'avait jamais pensé voir avec un homme. Avant, ce n'était que des relations, rien d'autres, il lui avait offert une autre vision... Il l'avait perdu..

Alors qu'ils faisaient voler en éclat ton espoir
Et qu'ils transformaient ton rêve en honte


Honte de lui de son comportement idiot puéril, injustifié, cruel. Ils avaient raison, il ne le méritait pas, pas plus qu'il ne méritait vivre une belle histoire. Un amour non-conventionnel, il doutait sérieusement qu'on lui accorderait un jour d'être bien vu en compagnie d'homme.

Et je rêve encore qu'il me revienne
Que nous vivrons les années à venir ensemble
Mais certains rêves ne peuvent se réaliser
Et il y a certains orages auxquels nous ne pouvons résister


Une colère qu'il avait provoqué, Darius avait le droit de l'éprouver, le droit de lui en vouloir, de le haïr. Il était impardonnable, dégoutant et repoussant. Voilà pourquoi il faisait tout pour se soustraire à sa vue, pour ne pas lui imposer sa présence, ou l'aider à l'oublier. Il soupira une nouvelle avant de s'arréter de se laisser tomber sur l'herbe humide. Il fixa son regard perdu sur un point invisible et resta là immobile. Quelle vie était la sienne maintenant qu'il avait tout foutu en l'air...

Maintenant la vie a détruit le rêve dont j'avais rêvé.

Il avait perdu, été puni, il n'y pouvait rien contre. Il ramena ses genoux contre sa poitrine et posa son front dessus. Il encercla ses jambes de ses bras et resta dans cette position fermant doucement les yeux. Il ne voulait plus bouger, rester là toute la nuit s'il le fallait, il était prêt à rester là. Il soupira encore.
Revenir en haut Aller en bas
Darius Preston
So my Love close your Eyes And I'll give You the Kiss of Life
Darius Preston

▌Nombre de messages : 703
▌Date d'inscription : 29/09/2009

▌Âge et année : 17 ans / 6ème année

▌Baguette magique : Bois de Sorbier, 25 cm, Plume de Viviet doré
▌Sort favori : Episkey

▌Humeur : Serieuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Ven 4 Déc - 23:43

C’est triste à quel point les gens ne regardent qu’eux même, dans leur petit monde à eux. On se ment à nous même, en disant que tout est parfaitement bien, que tout va comme ça devait allait. On porte le masque, et on joue chaque partie de notre vie en disant que ceci fait partie de l’acte. On vit dans des boîtes, voyant que l’obscurité et parlons en mensonges. C’est notre monde où l’on vit. Alors pourquoi devrait-on le changer ?

Parce que ce monde n’est pas bien. On devrait arrêter de porter ce masque tout les jours. Arrêter d’être quelqu’un que l’on n’est pas. Arrêter de se voiler la face, car les temps ne sont pas toujours roses. Non… Pourtant on essaye de changer n’est-ce pas ? On vit avec ce que l’on à, avec ce qui c’est passé. On arrive à outrepasser les mauvaises choses, pour les rendre meilleurs ?

De la même manière que Darius avait décidé de laisser ce qui c’est passé de côté et enfin refaire venir Dorian au dortoir, là où il devait être le soir. A quoi cela servait de l’éviter ? le mal était fait, mais là, il ne faisait que ce rendre coupable de lui retirer ce qui lui revenait de droit. Lui, en avait assez de jouer à ça et allait le lui dire. Qu’il assume ses actes et en prenne les conséquences, mais qu’il arrête donc de fuir !

Dorian avait percé son cœur et l’avait laissé pour mort. Non, revenir en disant qu’il avait mal interprété quelque chose ne suffisait pas. Oui, là il était assis pendant un petit moment et oui, il s’étonnait qu’il était impossible de continuer, où de quelle façon c’était difficile de continuer sans un cœur. Ça avait bien été les gestes tranchants de Dorian qui l’avait déchiré en morceau. Le matin quand il se regardait dans le miroir, il voyait bien la douleur qui ne diminuerait pas. Pas tant que Dorian allait continuer ainsi.

Là, la nuit était déjà tombée. Il avait attendu… dans le dortoir, puis dans la salle commune, ensuite devant son entrée et encore près des escaliers. Mais celui qui hantait ses pensées malgré lui ne semblait toujours pas lui imposer sa présence. Non, mais heureusement qu’une connaissance l’avait tenu au courant. Au parc… par ce froid et ces temps ci. Ce n’était certainement pas la meilleure chose à faire.

Ainsi donc il était descendu les étages, marche par marche. Se demandant ce qu’il allait bien pouvoir faire. Lui dire ? D’arrêter oui. Mais maintenant Dorian n’avait pas à l’écouter. Et puis il se maudissait d’être obligé d’y aller. Certes, il l’ignorait depuis la rentrée, mais de là à se laisser aller ainsi… C’était plus qu’exagéré. Il n’était peut être pas son petit ami, ni préfet ou autre… mais un compagnon de dortoir, il le resterait. Même si compagnon ne serait pas trop le bon mot… voisin oui. Et il se devait quand même de lui dire que son lit avait bien le droit de retrouver son propriétaire.

Sortant du château, il ne pu rater le froid qui lui picorait la peau du visage. Darius releva le col de sa cape et enfouit ses mains dans ses poches. Bien… il n’avait plus qu’à chercher…

Il allait par instinct à l’endroit où ils avaient été tout les deux. Peut être que… enfin et même… il ne saurait pas de quelle manière le prendre. Il ne devait plus donner de valeur à ce qui c’était passé, n’est-ce pas ? C’était peut être bien ce qu’on pourrait lui dire. Mais il n’était pas de cet avis… malheureusement…

Certains n’y verraient que le mauvais côté… et lui il l’avait vu aussi. Il s’était laissé aller aussi, mais c’était reprit en main. Le Gryffondor l’avait aidé à y voir plus clair. Mais la clarté n’avait d’autant plus fait mal. Car au final, il voyait que Dorian n’avait pas confiance en lui. Et oui cela blessait. Peut être qu’il avait aussi mal fait les choses. Mais il avait toujours cru avoir été sincère avec lui. Pour lui c’était un principe dans la vie…

C’était réellement déjà difficile. Se savoir bisexuel, bien sûr ne pas le dire au parent… des flirts, il en avait eu avec des garçons. Mais une réelle relation ? Non… Oui, il avait eu peur aussi. Peur d’où cela pouvait mener. Les flirts, on les oubliait, on les rayait à la limite, n’ayant pas d’impact réel dans la vie. Mais là… Il avait tout de même…

Darius lâcha un soupire et s’arrêta.

Dorian était là… De le voir lui fit inévitablement mal au cœur. Et pourtant il devait arrêter avec ça. Il ne devait plus se sentir concerné. Alors pourquoi il était là ?

Le Serdaigle serra ses mains, mais les relâcha et fit alors quelque pas vers Dorian, mais s’arrêta à quelque pas de celui-ci.


Tu devrais rentré, il fait froid.


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karlson
On Ne Choisit Pas Sa Sexualité, On L'assume !!
Dorian Karlson

Masculin
Bélier ▌Nombre de messages : 1086
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 09/09/2009

▌Âge et année : 17 ans, 6éme année
▌Baguette magique : Bois de Bruyère, 22,5 cm avec une plume d'hyppogriffe
▌Humeur : Joyeuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Sam 5 Déc - 0:55

Immobile, il n'y avait que les sons qui lui parvenaient aux oreilles. Le vent qui balayait doucement l'herbe de son enchanteur souffle, l'eau qui remuait venant à la rencontre de la rive, peut être quelques animaux nocturnes s'aventurant au dehors de leur tanière. Il soupira un nouveau fois. Franchement, il n'avait rien d'autres à faire que de rester là dehors ? Si on le surprenait encore dehors, il allait finir par vraiment se faire engueuler, ça ne serait pas la première fois d'ailleurs. Wyller l'avait déjà attrapé Mardi. Super retour des vacances n'est ce pas ? Une petite heure de colle la semaine d'après. Bah il s'en moquait, au moins ça l'occuperait un peu, faut voir le bon côté des choses non ?

Il y avait un dicton qui disait " notre plus grande force vient de notre capacité à métamorphoser la souffrance en espoir". Sur le coup, en le lisant dans un livre à la bibliothèque, il avait relevé la tête pour ricaner. Mais en y réfléchissant après coup, il y avait quelque chose dans cette phrase qui l'interpellait. Il souffrait, il avait beau prétendre le contraire, il souffrait. Mais était-il capable de faire de cette souffrance un espoir ? Le seul qu'il pourrait avoir, c'est celui de retrouver Darius, de lui demander pardon. Au moins, passer du temps seul, lui permettait de se remettre en question. Il réfléchissait sur lui même, si ce qu'il avait fait, avant , après, pendant.. Toutes sortes d'interrogations de constats. Dur dur de s'ouvrir les yeux sur sa personne, de voir qu'au delà de ce qu'on pense, on a finalement bien plus de défauts que de qualités.

Il fronça les sourcils . IL était certains d'avoir entendu des pas. Il ne releva toutefois pas la tête. Pour rencontrer un regard amical ? Il ne voulait voir personne de cet entourage là, un regard ennemi ? Il n'avait pas envie de se prendre la tête, un professeur ? Il fera mine de ne pas avoir entendu.. Toute façon, au point où il en était . Il avait repris ses devoirs et ses cours, c'était au moins ça. Ses nuits dans la salle commune n'était pas du temps perdu. Il ne voulait pas rater ses études tout de même, parce qu'après c'était sa vie qui était foutue en quelque sorte.

Mais c'était rien de tout ça. Il releva vivement la tête comme électrocuté, son coeur fit un bond de trois métres au moins. Cette voix, il n'y en avait qu'un pour l'avoir, un qui ne lui adressait plus vraiment la parole depuis..un moment. Il tourna son visage vers Darius. Qu'est ce qu'il foutait là ? Rentrer ? Froid ? Il haussa les épaules. Il n'avait pas froid pour sa part.. Enfin si peut être un peu, il était en tee shirt aussi mais pas plus que ça, la fraîcheur ne le dérangeait pas. Il déglutit doucement avant de reposer son regard sur le lac. La nuit s'était levée à présent.


- C'est toi qui devrait rentrer...
Revenir en haut Aller en bas
Darius Preston
So my Love close your Eyes And I'll give You the Kiss of Life
Darius Preston

▌Nombre de messages : 703
▌Date d'inscription : 29/09/2009

▌Âge et année : 17 ans / 6ème année

▌Baguette magique : Bois de Sorbier, 25 cm, Plume de Viviet doré
▌Sort favori : Episkey

▌Humeur : Serieuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Sam 5 Déc - 1:50

Darius observa le jeune homme en face de lui. Son cœur s’était tout de même à battre plus vite… peut être qu’au final il n’aurait pas du venir ? Mais il ne pouvait quand même pas laisser Dorian rester ici pendant la nuit. C’était… idiot… irresponsable. C’était un coup à simplement tomber malade. Il l’observa lever la tête et croisa son regard. Sérieusement… C’était plus dur qu’il ne le pensait. Mais… il devait peut être le faire pour le souvenir de ce qu’ils avaient vécu. Après tout… il ne pouvait pas simplement l’oublier.

- C'est toi qui devrait rentrer...

Non.

Le Serdaigle s’installa au sol et retira sa cape, pour être au même point que Dorian. Il en faisait trop… Il savait qu’il en faisait trop, mais il ne pouvait pas s’en empêcher… Il reposa la cape à côté de lui et releva son regard sur Dorian.

Je ne rentrerais pas avant que tu décide enfin d’arrêter ça. J’en ai marre que tu fuis Dorian. Tu n’as pas à refuser de venir dormir dans ton lit. Je veux que ce soit clair. Le dortoir est autant à toi qu’à moi et qu’aux autres. Si vraiment je ne veux pas te voir, crois moi, fermer les rideaux, c’est super facile.

Il avait parlé d’un ton monocorde et sérieux. Après ça, il allait certainement à nouveau passer en mode J’ignore Dorian. Mais là pour le moment, il y avait ça a mettre au clair, même s’il ne disait pas forcément qu’il se sentait coupable. Ça n’avait rien à faire là.


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karlson
On Ne Choisit Pas Sa Sexualité, On L'assume !!
Dorian Karlson

Masculin
Bélier ▌Nombre de messages : 1086
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 09/09/2009

▌Âge et année : 17 ans, 6éme année
▌Baguette magique : Bois de Bruyère, 22,5 cm avec une plume d'hyppogriffe
▌Humeur : Joyeuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Sam 5 Déc - 2:23

Non d'un chien. Il était là, et.. Il voulait quoi en fait ? Il ne pouvait pas croire qu'il lui soit tombé dessus pas hasard mais d'un autre côté, il ne pouvait pas non plus croire qu'il soit venu le chercher parce que sinon, ça voudrait dire qu'il avait du se cogner la tête quelque part. Non sérieusement, qu'est ce qu'il foutait dehors à cette heure ? Lui, il avait une raison, certes pas crédible surement pour une autre personne mais Darius.. Son coeur s'était mis à battre plus vite, encore, comme à chaque fois qu'il le voyait... Guérir , c'était du n'importe quoi hein ?

Non ?? Dorian le regarda à nouveau surpris. Il venait bien de dire non ? Il le regarda alors ôter sa cape. Le serdaigle fronça les sourcils. Il jouait à quoi là ? Do' détourna les yeux. Ok, il ne savait pas ce qu'il voulait mais il allait finir par le savoir de toute façon. Par contre, il n'allait surement pas le laisser risquer prendre froid pour rien d'ailleurs..Franchement, c'était le moment de faire ça, enlever sa cape pour .. Il inspira doucement. C'est bon, il était prêt à entendre ce qu'il avait à dire puisque visiblement il semblait décider à camper là un moment.


Je ne rentrerais pas avant que tu décide enfin d’arrêter ça. J’en ai marre que tu fuis Dorian. Tu n’as pas à refuser de venir dormir dans ton lit. Je veux que ce soit clair. Le dortoir est autant à toi qu’à moi et qu’aux autres. Si vraiment je ne veux pas te voir, crois moi, fermer les rideaux, c’est super facile.

Darius acheva de le déconcerter. Sur le moment, il ne répondit rien partager entre l'envie de l'envoyer promener et celle d'être franc. Sauf que dans le second cas, il risquait d'aggraver son cas. Il garda ses genoux contre lui, il s'était comme soudainement tendu comme un arc. Ses yeux étaient repartis effleurer la surface du lac. Il regarda la lune se reflétait dedans. Il songea que bientôt, elle serait pleine. Il avait fêté ses dix sept ans. Il était devenu majeur aux yeux du monde sorcier.. Une majorité dont qu'il n'avait pas vraiment envie non plus. Vu ses réactions, ça prouvait bien qu'il n'était pas prêt pour entrer dans le monde des adultes.

- Je préfère perdre mon temps dans la salle commune à faire mes devoirs que dans un lit, où je ne dormirai pas..

Voilà, il avait dit la vérité. Après libre à lui de partir avec ça. Il reposa ses yeux sur lui avant de les poser sur sa cape. Ca lui manquait son rôle de chauffage.. Il sentit sa gorge se serait doucement.

- Et rhabille toi s'il te plait..


Dernière édition par Dorian Karlson le Dim 6 Déc - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darius Preston
So my Love close your Eyes And I'll give You the Kiss of Life
Darius Preston

▌Nombre de messages : 703
▌Date d'inscription : 29/09/2009

▌Âge et année : 17 ans / 6ème année

▌Baguette magique : Bois de Sorbier, 25 cm, Plume de Viviet doré
▌Sort favori : Episkey

▌Humeur : Serieuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Sam 5 Déc - 2:36

Darius avait peut être été un peu dure ? ou pas… il ne savait pas vraiment… des gens différents, différentes interprétations. Lui ne voulait que, que Dorian rentre dans la salle commune au minimum. Rester là dans le froid… Il n’allait pas arrêter de s’inquiéter tout de même. Pourtant il savait qu’il ne devait pas… mais il ne pouvait pas s’en empêcher… Il inspira doucement l’air frais sans le quitter du regard.

- Je préfère perdre mon temps dans la salle commune à faire mes devoirs que dans un lit, où je ne dormirai pas..

Bien… Entre au moins dans la salle commune alors…

Vraiment… Il n’allait pas partir tant que le jeune homme ne déciderait pas à bouger de là. Mais… Darius baissa légèrement les yeux. Pourquoi il était venu ? Après ce que Dorian avait fait, il était bien trop gentil pour se préoccupé encore du jeune homme. Mais malgré lui, ses sentiments ne disparaissaient pas si rapidement…

- Et rhabille toi s'il te plait..

Darius arqua un sourcil et lâcha sa cape puis reposa sa main sur sa jambe. Non il n’allait pas se rhabiller ! Pourquoi ? Si Dorian pouvait supporter le froid alors lui aussi. Même si c’était pas trop son genre à résister vraiment au froid… surtout un froid nocturne… Bref… Sur le coup, il ne répondit rien et attendait simplement que Dorian se lève.


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karlson
On Ne Choisit Pas Sa Sexualité, On L'assume !!
Dorian Karlson

Masculin
Bélier ▌Nombre de messages : 1086
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 09/09/2009

▌Âge et année : 17 ans, 6éme année
▌Baguette magique : Bois de Bruyère, 22,5 cm avec une plume d'hyppogriffe
▌Humeur : Joyeuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Sam 5 Déc - 2:58

Soudainement les paroles de Neiro lui revinrent en tête "Darius est certainement le mec le plus juste et sincère que j’ai rencontré jusqu’à présent.". C'était fou ce qu'il avait raison, et lui complètement tord. Son regard se ternit. C'était là tout le problème..Il n'y avait que lui pour faire ça. Il soupira. IL n'avait pas l'intention de rentrer, il en était hors de question et encore moins en sa compagnie. Ça ne ferait que remuer une plaie douloureuse, ce qu'il n'avait vraiment pas envie de faire là.

Darius ne sembla pas vouloir prendre sa cape pour la remettre, le jeune homme soupira. Ok, il avait décidé de camper, bien soit.. Qu'il vienne pas pleurer qu'il soit malade après.. Quoique.. ça le foutrait en rogne que ça arrive. Il inspira doucement. C'est qu'il pouvait être têtu aussi le serdaigle à ses côtés. Mais restait encore le mystère de sa présence, à moins que ça ne soit vraiment ça, le fait de lui dire qu'il avait le droit de vivre dans le même dortoir. Il le savait déjà, simplement il ne le supportait pas.


- Darius ? Pourquoi t'es venu ?

Qu'il réponde ou pas, peu importe même s'il voulait savoir. Sauf que c'était pas cohérent. Darius était censé lui en vouloir, ne plus vouloir le voir et il venait de le trouver, était même prêt à crever de froid. C'était pas dans ses cordes de comprendre aujourd'hui... Il croisa son regard un instant, sentant qu'il allait s'y perdre comme toujours, il détourna les yeux pour regarder encore le lac.. sans le voir vraiment.. Il avait un peu la hantise de la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Darius Preston
So my Love close your Eyes And I'll give You the Kiss of Life
Darius Preston

▌Nombre de messages : 703
▌Date d'inscription : 29/09/2009

▌Âge et année : 17 ans / 6ème année

▌Baguette magique : Bois de Sorbier, 25 cm, Plume de Viviet doré
▌Sort favori : Episkey

▌Humeur : Serieuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Sam 5 Déc - 16:56

Darius sentait son cœur battre en lui, chaque battement était ressentit si fortement…. Il inspira et garda son regard sur Dorian. Dur, dur… très mais il ne devait pas se laisser abattre par ce qui c’était passé. Même si ses sentiments étaient intacts. Ce qu’il trouvait vraiment bizarre… pourtant Dorian l’avait clairement humilité et trahit, peu importe que ce soit par une mauvaise incompréhension.

- Darius ? Pourquoi t'es venu ?

Je n’en ai pas le droit ?

Le Serdaigle fronça les sourcils. Il avait répondu au tac au tac. Mais c’était vrai… pourquoi était il venu ? Parce qu’il s’inquiétait. Et pourtant il ne devrait pas. Il le savait…

Je suis seulement venu te dire que tu devrais revenir au dortoir, c’est tout.

Son cœur lui faisait mal… trop même. Il sentait un tel malaise, une bouffé de chaleur en lui. Il aimait pas du tout être ainsi avec lui, après ce qui c’était passé.

Mais je n’excuse rien !

Oh non il ne venait pas pour lui dire que c’était ok, il l’avait pardonné.


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karlson
On Ne Choisit Pas Sa Sexualité, On L'assume !!
Dorian Karlson

Masculin
Bélier ▌Nombre de messages : 1086
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 09/09/2009

▌Âge et année : 17 ans, 6éme année
▌Baguette magique : Bois de Bruyère, 22,5 cm avec une plume d'hyppogriffe
▌Humeur : Joyeuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Dim 6 Déc - 2:05

L'attente d'entendre sa voix, se résuma à quelques battements de cœur désarçonnés. Il ne voulait même pas le regarder, déjà que de voir son lit vide pendant les vacances.. Alors le regarder là si près de lui, sans pouvoir esquisser un geste vers lui. Non c'était trop dur. D'accord, il l'avait cherché mais ça n'empêchait pas qu'il soit tout de même encore terriblement amoureux de lui. La réponse, la première dut moins, fut comme un poignard de plus parmi tant d'autres. Il se renferma et ne dit rien.

Que pouvait-il dire d'ailleurs ? Non il n'avait pas le droit ? C'était plutôt le contraire, il savait que s'il tentait d'approcher encore Darius, déjà le concerné allait surement le renvoyer et son garde du cœur lui faire comprendre une seconde fois qu'il ne le méritait pas. Il avait compris le message. Pas que Aidan lui faisait peur, mais disons que ce qu'il lui avait dit dans la salle commune, ajouté aux paroles de Timothy, avait fait son chemin. Réfléchir, il ne faisait que ça. Il était seulement venu lui dire de revenir au dortoir. Il s'enfonça dans son mutisme. Il ne comprenait pas qu'il ne s'en sentait pas capable ? De passer des nuits à ses côtés, sans dormir c'était au dessus de ses forces.

Mais il n'excuserait rien, le contraire l'aurait étonné tient . Le serdaigle haussa les épaules. Bien ben il avait sa réponse, il ne voulait pas rentrer, et il ne rentrerait pas.. Pas maintenant du moins. Il inspira, toujours sans le regarder, un mal énorme au niveau du cœur, une boule bizarre pas loin de l'estomac.


- Bien, t'as remplie ta mission, tu peux rentrer maintenant.. Moi je reste là.. T'es bien gentil, mais j'ai pas envie de rentrer...
Revenir en haut Aller en bas
Darius Preston
So my Love close your Eyes And I'll give You the Kiss of Life
Darius Preston

▌Nombre de messages : 703
▌Date d'inscription : 29/09/2009

▌Âge et année : 17 ans / 6ème année

▌Baguette magique : Bois de Sorbier, 25 cm, Plume de Viviet doré
▌Sort favori : Episkey

▌Humeur : Serieuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Dim 6 Déc - 2:44

Bon, il savait très bien qu’il devait se calmer… après tout, ce n’était que Dorian. Il n’avait qu’à penser à leurs 5 premières années ici. Un mec sympa avec qui il s’entendait bien. Oui… Non… Non, il n’y arrivait pas. Peu importe l’effort, les images de Dorian et ce Gryffondor le hantaient quand même. Et ça bien au ralentit… des lèvres non autorisé qui s’approchaient de celles fruités et parfaites de Dorian afin de s’y sceller. Oh ! La, plutôt à ce qu’il se calme, il s’énervait tout seul.

- Bien, t'as remplie ta mission, tu peux rentrer maintenant.. Moi je reste là.. T'es bien gentil, mais j'ai pas envie de rentrer...

Renter ? Et s’il en avait pas envie ? Non… la nuit était belle, non ? Si… étoilé en plus. Darius se laissa tomber en arrière et porta ses bras sous sa tête pour l’y poser dessus. Il avait espéré ce genre de situation… mais avec les deux jeunes hommes l’un auprès de l’autre et non ainsi… Mais c’était fini. A vrai dire… Peut être que Dorian ne voulait simplement plus rien avoir à faire avec lui…

Darius baissa les yeux, blessé tout de même. Si c’était bien ça et bien tant pis. C’était tout aussi bien pour lui, non ? Ce qu’il saurait c’est que Dorian était un parfait salaud finit. Ça ne ferait que confirmer ce qu’il pensait du Serdaigle, au final. Oui… Il aurait tout de même préféré que ce soit différent. Mais bon…

Il reposa ses yeux sur le ciel étoilé. Hum… il aurait peut être dû continuer l’Astronomie… Avec un EE… Mais bon, il aurait eu trop de cours sinon et il préférait se focaliser sur les cours qu’il avait besoin pour passer le concours de Médicomagie.


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karlson
On Ne Choisit Pas Sa Sexualité, On L'assume !!
Dorian Karlson

Masculin
Bélier ▌Nombre de messages : 1086
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 09/09/2009

▌Âge et année : 17 ans, 6éme année
▌Baguette magique : Bois de Bruyère, 22,5 cm avec une plume d'hyppogriffe
▌Humeur : Joyeuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Lun 7 Déc - 1:53

Dorian inspira doucement et ferma les yeux. Pourquoi avait-il l'impression de marcher sur des oeufs là ? Il ne se sentait pas à l'aise, et ça l'agaçait. Il avait peur de faire ou dire quelque chose qui pourrait .. encore se faire regretter. Alors il se tut, Darius s'installa sur le dos. Dorian tourna les yeux vers lui. Il se mordit la lèvre. Comment franchement avait-il pu faire ça ? Le trahir de la sorte par jalousie ? Sans fondement en plus.. Il avait préféré accuser plutôt que de voir qu'il avait fait une connerie..

Il détourna à nouveau le regard, il n'avait plus le droit de le regarder avec cette lueur d'envie, c'était fini. Il avait gâché sa chance.. Sa seule et unique chance de sortir avec un mec génial et ce sur plusieurs mois.. Oui, il avait vu un avenir qui aurait pu être possible. Il songea à son anniversaire qu'il avait passé en solo. Ses parents lui avaient envoyé un livre.. Il ne l'avait pas encore ouvert.


- Tu crois qu'on vit plusieurs fois ?

La question lui avait échappé, il baissa la tête. Ce qu'il pouvait être con, enfin c'était dit maintenant. Il soupira. C'était ridicule comme question en plus, il n'y avait pas mieux pour se montrer ridicule, mais ça le perturbait.. Il aimerait juste se dire que ça pouvait être vrai et ainsi pouvoir avoir une chance de revivre une vie en l'améliorant.. Encore faut-il se souvenir de la vie précédente..

- Oublie, c'est idiot...

Il se leva enfin pour faire quelques pas s'approchant de la rive du lac. Il croisa les bras et leva la tête vers le ciel. Découvert, on pouvait y voir une multitude d'étoiles. Pas l'ombre d'un nuage, une belle nuit en quelque sorte.. Il aurait bien voulu savoir lire son horoscope là dedans..
Revenir en haut Aller en bas
Darius Preston
So my Love close your Eyes And I'll give You the Kiss of Life
Darius Preston

▌Nombre de messages : 703
▌Date d'inscription : 29/09/2009

▌Âge et année : 17 ans / 6ème année

▌Baguette magique : Bois de Sorbier, 25 cm, Plume de Viviet doré
▌Sort favori : Episkey

▌Humeur : Serieuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Lun 7 Déc - 18:48

Darius observa certaines étoiles, cherchant à quelle constellation elles pouvaient appartenir. Il avait longuement hésite entre choisir de garder Astronomie ou Etude de Rune… mais bon, fallait avouer qu’en étude de Rune il avait eu de meilleure note en général, donc le choix c’était vite fait. Et lire dans les étoiles, il en avait vraiment pas besoin pour devenir Medicomage. Il se racla doucement la gorge et frissonna dû au froid. Et zut, il haïssait le froid lui… Mais hors de question de remettre sa cape !

Il vit Dorian se lever pour faire quelque pas en avant vers le lac. Il détourna à nouveau les yeux sur le ciel, ne faisant pas plus attention à lui. Il n’y prêterait qu’attention quand celui-ci allait enfin se décider de rentrer au château, car c’est sûr qu’il n’allait pas rester là volontairement.


- Tu crois qu'on vit plusieurs fois ?

Hum ? C’était quoi ça comme question bizarre ? Vivre plusieurs fois… Il n’en voyait pas trop l’utilité.

- Oublie, c'est idiot...

Oui… a quoi bon, si c’est pour refaire les mêmes erreurs…

Vu qu’on ne se rappelait pas de ce qui c’était passé… Donc on ne pouvait pas changer. On serait condamné à faire et refaire les mêmes erreurs encore et encore.


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karlson
On Ne Choisit Pas Sa Sexualité, On L'assume !!
Dorian Karlson

Masculin
Bélier ▌Nombre de messages : 1086
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 09/09/2009

▌Âge et année : 17 ans, 6éme année
▌Baguette magique : Bois de Bruyère, 22,5 cm avec une plume d'hyppogriffe
▌Humeur : Joyeuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Lun 7 Déc - 22:57

Il soupira une nouvelle fois, à croire qu'il avait pris une mauvaise habitude , ses yeux retombèrent sur la surface du lac. Il la regarda un instant avant de reposer ses yeux sur Darius en se mordant la lèvre. Pourquoi fallait-il qu'il réponde à ses questions, alors qu'il venait de lui dire d'oublier.. Il baissa la tête. Refaire les mêmes erreurs oui .. Dorian bougea, il fit quelques pas en direction du château.

- Je rentre, tu ferais bien d'en faire autant avant de mourir de froid, parce qu'il me semble que de nous deux, t'es le plus sensible au froid...

Il lui tourna le dos et enfonça ses mains dans ses poches. Il avait subtilement rappelé qu'il lui en voulait pour sa connerie et ça.. Ça ne le motivait pas à rester plus longtemps en sa présence.. En fait, rien ne le motiver à rester avec lui, tout en sachant qu'il était susceptible de provoquer une colère.. ou d'en attiser plutôt une. Il soupira et marcha lentement en direction du château. Il l'avait vu frissonner, il était sûr de ne pas avoir rêver. Et si c'était le seul moyen pour lui faire mettre sa cape ou se foutre au chaud, et bien il rentrait , il irait perdre son temps dans la salle commune, tant pis. Mais qu'il attrape froid, c'était la dernière chose qu'il voulait... Surtout qu'il..qu'il n'avait plus le droit de le surveiller...

Refaire ses erreurs... Ben il ne le souhaitait à personne. Il réprima un nouveau soupir, et accéléra un peu le pas, comme pour fuir un endroit ou quelqu'un.. Il ne fuyait pas...Quoique... à voir au fond. Il grogna et regarda devant lui..
Revenir en haut Aller en bas
Darius Preston
So my Love close your Eyes And I'll give You the Kiss of Life
Darius Preston

▌Nombre de messages : 703
▌Date d'inscription : 29/09/2009

▌Âge et année : 17 ans / 6ème année

▌Baguette magique : Bois de Sorbier, 25 cm, Plume de Viviet doré
▌Sort favori : Episkey

▌Humeur : Serieuse

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   Lun 7 Déc - 23:15

Darius jeta un coup d’œil à Dorian puis détourna à nouveau le regard. Non… Il avait peut être était dur… mais non, il avait simplement répondu à la question. Mais oui, d’un côté… c’était vrai non ? on referait les mêmes erreurs… Il ferma les yeux, et lâcha un soupire. C’était ridicule de penser ainsi de toute façon.

- Je rentre, tu ferais bien d'en faire autant avant de mourir de froid, parce qu'il me semble que de nous deux, t'es le plus sensible au froid...

Le Serdaigle se redressa légèrement et vit alors le jeune homme s’en aller. Il saisit sa cape, mais sur le coup resta sur place. Il releva sa main pour la passer sur son œil et éviter que des larmes n’en échappent. C’était trop douloureux… Il était vraiment des plus fous d’être venus. Comme si ça allait changer quoi que ce soit. Comme si ça arrangerait les choses… c’était idiot !

Darius frissonna et éternua… passa ensuite le dos de sa main sous son nez et se mit alors debout. Non… c’était fini. Il allait arrêter avec ces bêtises. Dorian était hors de sa vie et il devait s’y faire. Il n’irait plus vers lui et ne lui parlerait plus. Il avait besoin de guérir et donc surtout besoin de l’ignorer.

Il garda sa cape en main et se mit alors en route vers le château, voyant le jeune homme au loin devant lui. Tant que celui-ci rentrait au château… Mais non ! Qu’il arrête là. Il allait se détruire encore à rester ainsi accroché à lui. Fini, c’était fini !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les mots traduisent les sentiments [Pv Darius d'amour]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ginella - Quand les mots manquent, les larmes font le reste
» Quand les mots s'égarent [Ouvert]
» Quand les Mots s'envolent... [TERMINE]
» Quand les mots ne suffisent plus [Nami]
» Quand les sentiments prennent le pas sur la raison [Armando, Véronica] [12/03/42]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unholy Confessions :: Le Lac-
Sauter vers: