Unholy Confessions
Bien le bonjour, ou bonsoir chers sorciers.

Bienvenue sur Unholy Confessions. Ne partez pas si vite. Cela fait longtemps que tu vas de forum en forum à la recherche d'un bon RPG ? Et bien reste car si tu aimes le temps des Maraudeurs, tu es bien parmi nous. Nous ne pouvons pas te dire plus car avec les dangers qui rôdent et qui touchent Poudlard, il serait dangereux de parler avec des oreilles indiscrètes qui nous écoutent.

Nous demandons 10 lignes minimum et nous garantissons une bonne ambiance. Nous avons déjà 68987 messages de postés, ce qui montre l'activité non stop de nos membres sur notre forum. Vous hésitez encore ?

Allez faire un tour chez nos PV ^^

Rejoignez nous <3
Le Staff, Remus Lupin & Sirius Black {Admin's} & Dorian Karlson & Charlotte Kered Ann {Modo's}

Forum disponible déjà depuis 2 ans !!!


Entrez dans l'univers des Maraudeurs et découvrez y une autre facette de la vérité, celle que vous vous créez. Plus de 2 ans ! Bonne ambiance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah Young
Petite Nezumi Versatile
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 514
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 05/02/2009

▌Âge et année : 15 ans/5ème année
▌Baguette magique : 25 cm bois de if crin de licorne mâle
▌Sort favori : expecto patronum

▌Humeur : versatile

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Jeu 24 Déc - 20:26

Pour un samedi après midi, le château était plutôt calme. L'effervescence des vacances était retombée tout comme celle nauséeuse de la St Valentin.
Sarah ne savait quoi faire. Comme à son habitude, ses devoirs étaient faits et elle ne voulait guère rester enfermer dans la salle commune, ni dans sa chambre. Son regard se fixa sur la fenêtre et plus précisément sur ce qu'il y avait au delà de la fenêtre, le parc. Ni une ni deux, elle prit son manteau et direction dehors. Elle sortit du dortoir des serdaigles, dévala les escaliers et couloirs pour enfin pousser les grandes portes.

Le vent balaya les cheveux de Sarah. Le temps était plutôt venteux mais au moins il ne pleuvait pas. Et il était plutôt doux si on le comparait à ceux de cet hiver. La serdaigle calma son pouls, respira à fond et commença à marcher dans le parc pour un petit moment. Le semaine s'enchainait à une vitesse qu'elle n'avait pas vu le temps passé. Les Buses arrivaient à grand pas, Pâques approchait, elle avait une nouvelle amie, Maureen, qui passait de plus en plus de temps auprès d'un garçon, un pouffsoufle d'après ses souvenirs, Stacy n'allait pas bien, physiquement et mentalement parlant et les professeurs n'avait aucune pitié. Quel mois de mars. Pour elle c'était le mois le plus long qu'elle connaissait.

C'était ainsi qu'elle se promenait pour profiter du calme ambiant et apaisé des pensées. Ses préoccupations remplissaient sa tête et elle n'arrivait plus à classer ses réflexions ni à être de bonne humeur. Ce fouillis l'énervait au plus haut point.
Est ce que Stacy va aller mieux ? Qu'avait elle ? Est ce que son niveau actuel était suffisant pour avoir ses Buses ? Est ce qu'elle en avait fait assez lors du dernier devoir de potions ? Est ce que Maureen irait bien après qu'elle aurait inévitablement rompu avec son petit copain ? Est ce que ses épaules vont pouvoir supporter le poids de la maladie de Stacy et le chagrin de Maureen ? Va t il refaire beau bientôt ? Faut il qu'elle refasse son devoir de potion ? Avait elle oublié quelque chose ? Pourquoi Stacy le lui disait rien ? Avait elle parler à Greg ? Faut il que elle parle à Greg pour savoir ce qui se passe ?

Toutes ses questions tournaient en boucle dans sa tête. Elle allait devenir folle. Elle voulais se défouler. Elle devait se défouler. Bon elle n'avait pas la tenue adéquate pour courir. Un jeans, un chemise et un gros manteau ce n'était pas l'idéal. Alors elle fit une chose, un chose qui la soulagea énormément. Elle s'arrêta dans un coin un peu reculé du parc et elle hurla de toute ses forces. Pour libérer ses sombres pensées, pour se libérer, pour avoir un esprit clair et ceci en espérant que personne ne l'entende.
Mais ce fut sans compter l'immense chance qu'elle avait ses derniers temps. Un fois son acte accomplit, elle ferma les yeux pour sursauter à la voix d'une personne se trouvant derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Maureen Callaghan
Laisse Le Passé Être Le Passé...
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 748
▌Age : 24
▌Date d'inscription : 25/07/2009

▌Âge et année : 16 ans - 6ème année
Que va me réserver le futur ?
▌Baguette magique : Bois d'Aubépine - 29 cm - poil de Porlock
▌Sort favori : Lumos - Eclair Mon Esprit De Ta Lumière...

▌Humeur : Renfermée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Sam 2 Jan - 16:41

- Sarah ? Mais pourquoi tu cries comme ça ?

Maureen regarda son amie d'un air surpris. Elle l'avait entendu hurler alors qu'elle était à quelques mètres de là et elle s'était inquiétée. Qu'arrivait-il à la cinquième année pour qu'elle s'époumonne ainsi, comme si sa vie en dépendant ? Elle était lle-même dans le parc, assise sous l'arbre où elle avait rencontré Jesse. Elle avait encore la scène dans la tête, ce jour où elle avait été réconfortée par le Poufsouffle. Elle avait d'abord été réticente, apeurée. Elle n'avait pas l'habitude de se confier à des étrangers, encore moins à des garçons, mais Jesse... Elle lui avait tout raconté, son enfance, sa douleur. Elle avait même pleuré, et ça l'avait soulagé. Elle ne l'avait dit à personne à Poudlard auparavent. Seul Aidan, son cousin, était au courant de tout ça... et même Sarah et Stacy ne savaient rien. Elle ne voulait pas les embarasser, avec ses problèmes, problèmes qui n'étaient plus que vieux souvenirs d'ailleurs ! De simples cauchemars qui venaient la hanter lorsque tout le monde dormait, dans le froid et le silence de la nuit. Mais ils commencent à disparaitre peu à peu, pour le plus grand bonheur de la jeune fille. Etait-ce grâce à sa nouvelle vie, le fait qu'elle se sente heureuse, ou tout simplement le fait que quelqu'un sache ? Maureen ne se posait pas la question. Et elle n'allait tout de même pas s'en plaindre !

Non, elle se contentait de constater les petits changements de sa vie. D'abord, il y avait eut Sarah, alors que Maureen était encore seule, puis Stacy qui elle-même était amie avec la cinquième année. La Serdaigle avait commencé à sourire en compagnie de ses nouvelles amies. Et puis, il y avait Jesse. Elle l'aimait, c'était sûr à présent, et elle se sentait si bien dans ses bras. Elle n'en revenait toujours pas et pendant les vacances, elle avait repassé le moment dans laserre maintes fois, comme si ç'avait été un rêve éphémère, ainsi que toutes ces retrouvailles secrètes avec lui. Mais ce n'était pas un rêve ! Sa correspondance avec le jeune homme la conforta dans cette certitude. Et puis, la rentrée. Depuis une semaine, Jesse et elle ne se cachaient plus, et elle était plus heureuse que jamais. Cet amour ne plaisait pas à tout le monde. En effet, elle avait remarqué que Sarah ne prenait pas cette relation d'un très bon oeil et Maureen comprenait pourquoi. Elle se souvenait de leur première rencontre, et de cette soirée de la Saint Valentin qu'elles avaient passé ensemble, à critiquer l'amour et ses mièvreries. Elle n'avait pas encore eut le temps d'un discuter avec l'asiatique, mais elle s'était promis que, une fois seule à seule, elle la rassurerait et lui parlerait de ça.

C'était donc en ce Samedi après les vacances qu'elle avait cette oportunité, même si elle ne s'en était pas doutée. A la base, elle était venue dans le parc pour dessiner et finissait justement lorsqu'elle avaient entendu le cri de Sarah et avait accouru, paniquée. Que lui arrivait-il ? Et maintenant, elle était devant elle, essouflée et le visage rouge tellement elle avait chaud. Elle chercha ce qui n'allait pas mais elle ne trouva rien. Et alors, elle avait posé sa question, inquiète. Elle fit d'ailleurs sursauter son amie sans le vouloir. Elle attendit une réponse en reprenant son souffle. Et elle pensa que c'était maintenant qu'elle devait lui parler...
Revenir en haut Aller en bas
http://little-slug.cowblog.fr/
Sarah Young
Petite Nezumi Versatile
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 514
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 05/02/2009

▌Âge et année : 15 ans/5ème année
▌Baguette magique : 25 cm bois de if crin de licorne mâle
▌Sort favori : expecto patronum

▌Humeur : versatile

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Sam 2 Jan - 21:04

Après son sursaut habituel lorsqu'on la surprenait et son petit cri aigu, puis une fois retournée et qu'elle eut compris que ce n'était pas un inconnu elle se sentit soulagée. Heureusement pour la jeune fille, la personne en question était Maureen. Elle passera moins pour une folle ainsi.
Oui mais voilà, comment lui dire que son cri lui avait servit pour éviter de justement de le devenir. Son amie allait s'inquiéter et se faire du souci pour Sarah. Or ce n'était pas vraiment le but de la manœuvre, au contraire. Que pouvait-elle lui dire ? Qu'elle avait l'impression que sa tête allait exploser ? Qu'elle se faisait du souci pour elle, pour Stacy, pour ses études, pour elle-même, pour sa famille ?
Car même son court séjour chez elle pendant les vacances n'avait suffit à rassurer son père que tout allait bien à Poudlard. Encore un souci de plus qu'elle avait occulté pour mieux revenir. Sarah détestait vraiment le mois de Mars !
Bon là maintenant, le tout était de ne pas l'inquiéter. Déjà qu'elle n'aimait pas trop le fait qu'elle soit en couple, alors forcément cela pouvait jeter un froid. Et la cinquième année ne recherchait absolument pas ça. Elle essayait de faire un effort pour rester avec elle, surtout pour être là lorsqu'elle la ramassera à la petite cuillère.

Oh Maureen c'est toi ! Ne t'en fais pas c'est... c'est juste que... que...

Mais qu’allait-elle bien pouvoir raconter ?

Que... J'avais besoin de me lâcher... Baisser la pression... Et comme j'avais pas la tenue pour courir... Bah j'ai crié... C'est pas vraiment un comportement normal. Mais enfin tu me connais hein.

Et voila, elle bégayait comme d'habitude lorsqu'elle était gênée. Sarah sourit e se frotta l'arrière de la tête. Elle espérait vraiment que Maureen ne s'inquiètera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Maureen Callaghan
Laisse Le Passé Être Le Passé...
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 748
▌Age : 24
▌Date d'inscription : 25/07/2009

▌Âge et année : 16 ans - 6ème année
Que va me réserver le futur ?
▌Baguette magique : Bois d'Aubépine - 29 cm - poil de Porlock
▌Sort favori : Lumos - Eclair Mon Esprit De Ta Lumière...

▌Humeur : Renfermée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Dim 3 Jan - 16:48

Maureen savait qu'elle avait fait peur à son amie et elle en était profondément désolée. Ce n'était pas son but premier et s'en voulait, même si elle savait que ce qui l'avait poussé à venir jusqu'ici était justement de voir ce qui n'allait pas. Elle regarda Sarah se calmer tout en s'approchant d'elle. Elle entendit les bafouillements de la cinquième année. C'était assez étrange, on aurait pût la croire embarassée. Pourtant, depuis le temps qu'elles se connaissaient maintenant, Maureen ne voyait pas pourquoi sa camarade était si gênée. Et puis, elle se demandait si ce n'était pas la raison de son cri qui la faisait autant hésiter. Elle sourit devant le malaise de la serdaigle. Elle aussi était comme ça, avec les gens qu'elle ne connaissait pas ou très peu ? Elle se demandait comment ses interlocuteurs faisaient pour ne pas rire. Elle, elle ne riait pas parce qu'elle avait trop de respect pour son amie, mais les autres ?
Certes, elle avait déjà eut des remarques cinglantes, des moqueries, mais pas tout le temps ! Comme quoi, les gens n'étaient pas tous mauvais. La preuve était d'ailleurs juste devant elle. Elle vit que Sarah cherchait ce qu'elle allait pouvoir dire. Maureen allait lui dire de laisser tomber, qu'il y avait des choses plus importantes qu'un simple cri, mais qu'elle ne devrait plus lui faire aussi peur, mais l'asiatique prit la parole avant elle. Courir ? Oui, elle avait déjà vu Sarah courir lorsqu'elle avait un surplus de sentiments... Une façon comme une autre de se libérer. Elle c'était le dessin, la lecture et les études, mais après tout chacun avait sa technique !
Maureen regarda Sarah, compréhensive, alors qu'elle voyait bien qu'elle était gênée. Oui, elle la connaissait. Elle savait qu'elle avait parfois des comportements étranges, mais elle l'aimait comme elle était, aussi étrange qu'elle soit.


- Oui je te connais. En tout cas je suis désolée de t'avoir fait peur, même si moi aussi j'ai eu la frousse à cause de ton cri.

Elle regarda le coin où elles étaient en train de discuter et vit que c'était calme et hors du champs de vision des promeneurs. Si Sarah n'aurait pas crié, Maureen ne l'aurait certainement pas trouvée ici !

- En tout cas tu as trouvé un joli coin pour évacuer ce qui te turlupinait... Ce sont les BUSES qui te mettent dans cet état-là ? Parce que si c'est le cas, faut pas t'en faire. Tu es a Serdaigle tu es obligée de réussir.

Maureen posa une main rassurante sur l'épaule de son amie et souriat chaleureusement. Elle, elle les avait eut pour ainsi dire les doigts dans le nez... Il faut dire qu'à cette époque-là, elle n'avait rien d'autre de vraiment interessant à faire qu'étudier, étudier et... étudier !
Revenir en haut Aller en bas
http://little-slug.cowblog.fr/
Sarah Young
Petite Nezumi Versatile
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 514
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 05/02/2009

▌Âge et année : 15 ans/5ème année
▌Baguette magique : 25 cm bois de if crin de licorne mâle
▌Sort favori : expecto patronum

▌Humeur : versatile

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Lun 4 Jan - 1:04

Ouf ! Maureen ne la prenait pas pour une folle. En même temps depuis le temps qu'elles se fréquentaient, elle avait dut bien remarquer ce petit trait de caractère chez Sarah. Et puis cela lui faisait toujours bizarre quand quelqu'un s'inquiétait pour elle. D'habitude c'était plutôt l'inverse. Ces préoccupations en étaient la preuve. En plus avec l'état de Stacy, Sarah en avait oublié d'aller voir le petit copain de Maureen. Comment il s'appelait déjà ? Arrh ! Dès que quelqu'un n'était ni de son année, ni de sa maison, elle en oubliait facilement le nom. Il était à Pouffsoufle, ça c'était sûr. Et connu aussi... Mais pourquoi ? Un garçon populaire ? Surement mais il y avait autre chose... Quidditch peut être ? De toute manière elle ne voyait que ça.
Arrh ! Pourquoi elle avait ce défaut de mémoire. Ce n'était pas bien compliqué de se souvenir d'un prénom. Pourtant elle y arrivait plus ou moins en cours. Et elle se souvenait bien du nom de ses camarades de classe. Et même celui des filles de son dortoir malgré le fait qu'elle ne se dise presque rien. Elle se souvenait même de quelques que nom de serdaigle qu'elle croisait souvent dans la salle commun. Mais pour le reste, à part les plus connus de l'école, c'était le désert. Fallait dire aussi qu'elle ne s'intéressait pas beaucoup à la vie de l'école. Il y avait bien un journal mais la seule fois qu'elle y était allée, elle était tombée sur Sirius Black et ce ne fut pas vraiment une conversation intéressante. Et puis qu’irait-elle faire au journal ? Écrire un article ? Surement pas ! Pas assez douée pour ça ? Écrire au courrier du cœur ? Quelle niaiserie ? Alors forcément elle ne lisait jamais Les Larmes du Phœnix pour la simple et bonne raison que le contenu ne l'intéressait pas. Les potins de l'école, non merci ! Le courrier du cœur ? Encore moins ! Et la voila donc recluse de l'école ignorant les têtes connus.

Les paroles de Maureen la firent sourire. Elle était aussi froussarde l'une que l'autre. Et elle essayait de la rassurer. Comme c'était mignon, avec la main à l'épaule et le sourire réconfortant. En effet les BUSES faisaient partie de son tracas mais il n'y avait pas que ça. Sarah fit donc un grand sourire et essaya donc de relativiser. Qu'est ce qu'elle adorait son amie. Si jamais l'autre lui faisait du mal, gare à lui !

O oui un peu, mais c'est normal. Si je ne stressais pas un petit peu, là il faudrait s'inquiéter.

Puis elle essaya de changer de conversation. Maureen n'était pas obligée de l'entendre parler de ses soucis insignifiants et banals. De plus il fallait impérativement se souvenir du nom de l'autre.

Et toi dit moi ? Que fais-tu là ? C'est rare de te voir toute seule en ce moment.

Elle voulu rajouter un truc sur l'autre mais s'abstint. Il ne fallait quand même pas se mettre à dos son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Maureen Callaghan
Laisse Le Passé Être Le Passé...
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 748
▌Age : 24
▌Date d'inscription : 25/07/2009

▌Âge et année : 16 ans - 6ème année
Que va me réserver le futur ?
▌Baguette magique : Bois d'Aubépine - 29 cm - poil de Porlock
▌Sort favori : Lumos - Eclair Mon Esprit De Ta Lumière...

▌Humeur : Renfermée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Lun 11 Jan - 1:26

Maureen vit le sourire de son amie. C'était tellement mieux ainsi ! Avec Sarah, elle avait appris ce qu'était l'amitié et maintenant, tout ce qu'elle voulait, c'était la voir heureuse. Elle savait qu'elle était la cause de nombre de ses soucis, et d'ailleurs Stacy prenait part aussi à ces tracas, et un sourire de la part de la cinquième année, ça la réconfortait elle-même beaucoup ! Que serait ses deux grandes amies, Sarah et Stacy, sans leur éternelle joie de vivre ? En ce moment, elle n'était pas tellement avec elles et elle se le reprochait constamment, seulement elle voyait bien que la présence de Jesse auprès d'elle ne plaisait pas tant que ça à Sarah. Était-ce l'une des raisons de ce hurlement ? En tout cas, Sarah avoua qu'il y avait une part de stresse des examens dans tout ça. Cela fit sourire Maureen. Elle aussi, avant de passer ses BUSES, avait été inquiète, mais c'était tout à fait normal.
Et elle, que faisait-elle là, toute seule pour une fois ? Maureen ne put se retenir de le prendre comme un reproche. Elle savait qu'elle avait tort, elle s'en rendait bien compte et se faisait assez de mal comme ça. Après tout, les deux jeunes filles avaient été toutes les deux là bien avant Jesse pour lui redonner le sourire, mais elle ne pouvait s'empêcher d'être le plus souvent possible avec lui, et quand ce n'était pas possible, elle pensait à son homme, celui qu'elle aimait et qui avait ravi son cœur. Elle était absente et se rendait absolument compte que ça n'était pas très bien de réagir ainsi.
Son sourire disparut un instant, elle était embarrassée. Son amie avait tout à fait le droit de penser qu'elle la délaissait un peu, elle comprenait. Pourtant, elle ne voulait pas gâcher cette amitié, la première qu'elle ait eu. Alors elle se contenta de répondre à la question, d'une voix un peu moins enjouée qu'elle ne l'aurait dut
.

- Je dessinais. J'avais besoin d'un petit moment de solitude. Après tout, en ce moment comme tu l'as si bien remarquée, je suis rarement seule...

C'était le moment de lui parler, elle le sentait. Elle ne pouvait plus reculer maintenant, elle n'allait tout de même pas se dégonfler devant ce qui représentait pour elle sa meilleure amie ?! C'était le moment propice pour parler de Jesse, alors il fallait qu'elle saisisse l'opportunité d'ouvrir son bec, et de tout mettre au clair, de rassurer la miss Young... Elle se devait de le faire !
Elle soupira, s'adossa à l'arbre le plus proche et regarda son amie dans les yeux.


- Ecoute, je sais qu'en ce moment je suis un peu distante par rapport à Stacy et toi... Je m'en rend compte et j'essaye de passer un maximum de temps avec vous. Je vois que tu ne prends pas du très bon œil ma relation avec Jesse, et je le comprend, mais sache que c'est un garçon formidable, qu'il est adorable et je suis persuadée qu'il ne me fera aucun mal.

Il y eut un silence où Maureen puisa dans ses maigres ressources de courage. Après tout, elle était bien partie pour tout balancer, qu'elle le fasse. Elle allait regretter de ne pas l'avoir dit à temps sinon !

- Je l'aime Sarah... Et je suis persuadée qu'il m'aime aussi ! Est-ce que tu comprends ?

Son regard était presque suppliant. Elle savait que ça n'allait pas être facile pour Sarah d'accepter ce qu'il y avait entre le poufsouffle et elle, et elle ne se pardonnerait pas de perdre son amie pour une histoire d'amour. Ah, l'amour, ce sentiment qu'elles avaient tant critiqué ensemble, le soir de du bal de Saint Valentin ! Et maintenant, elle était tombée en plein dans ce filet ! C'était si bon pourtant, être amoureuse ! Elle comprenait maintenant toutes ces filles qu'elle regardait auparavant avec dans les yeux cette certitude qu'elles étaient complètement stupides. Mais comment faire comprendre à Sarah que c'est la meilleure chose qui puisse arriver à une personne ?
Revenir en haut Aller en bas
http://little-slug.cowblog.fr/
Sarah Young
Petite Nezumi Versatile
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 514
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 05/02/2009

▌Âge et année : 15 ans/5ème année
▌Baguette magique : 25 cm bois de if crin de licorne mâle
▌Sort favori : expecto patronum

▌Humeur : versatile

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Mer 13 Jan - 22:12

Maureen aussi avait besoin d'être seule on dirait. Et ce n'était pas Sarah qui allait la blâmer. Et puis son amie dessinait vraiment bien. Pour avoir vu quelques unes de ses œuvre, elle avait un bon coup de crayon et le dessin était vraiment sa passion. Un peu comme elle et courir. En plus, la solitude, si on savait l'apprivoiser, était une agréable compagne. Toujours là quand il faut, jamais bien loin, reposante, apaisante. C'était une fidèle amie qui ne vous jugeait pas et qui attendait toujours votre retour.
Sarah la connaissait bien et aimait la retrouver de temps en temps. C'était pour ça qu'elle s'était tout de suite entendue avec Maureen. Elle aussi aimait la solitude et souvent elles se retrouvaient toutes les deux avec cette compagne de toujours, dans un silence bienfaisant. Ce goût pour le calme les avait tout de suite rapprochées. 9a et l'aversion pour les couples.
Enfin ça c'était avant l'autre là. D'ailleurs Maureen lui en parla sérieusement. A oui ça y était, ça lui revenait. Jesse, Jesse Wyller, un autre préfet en chef. Sarah se les coltinait en ce moment. D'abord Théo et puis lui. Mais il était à pouffsoufle. Dur, dur pour le voir entre quatre yeux. Oh elle arrivera bien à le choper dans un couloir. Car là ça devenait sérieux. Son amie en était amoureuse. Super ! Oh joie ! La voila comme ces niaiseuse qu'elles avaient critiqué ensemble lors du stupide bal.
Mais d'un autre côté elle ne voulait pas perdre son amie. Elle lui était précieuse et il fallait qu'elle accepte cette relation, comme elle l'a fait pour Stacy. Au mieux cela finirait par s'éteindre tout seul, comme avec Stacy et Théo, au pire, Jesse lui faisait du mal et Sarah allais lui casser la gueule. Enfin en tout cas essayer. Car on ne blessait pas ses amies impunément. Déjà qu'elle était frustrée de me pas avoir pu s'occuper du connard qui s'était joué de Stacy...
Sarah essaya tant bien que mal de répondre à Maureen sans se la mettre à dos. Elle lui mit ses mains sur ses épaules et lui déclara :

"Écoute Maureen. Tu sais mon point de vue sur les couples, l'amour et tout ça. Tu l'as partagé pendant un temps souviens toi. Alors je ne peux te comprendre mais... J'admets qu'il compte à tes yeux, ce Jesse. Et je ne vais pas t'empêcher de le voir ni même t'en vouloir pour ça. Je veux juste tu sache que tu compte aussi beaucoup pour moi et je n'accepterai pas qu'il te fasse du mal. Il va entendre parler du pays ou sinon. Alors ok, t'es amoureuse. Je ne dirais rien la dessus mais je serais toujours là pour te remettre du plomb dans la cervelle et accessoirement te ramasser à la petite cuillère si ça va pas. Mais ne m'en veut pas de faire des réflexions désobligeantes sur ce sujet. Je ne pourrais m'en empêcher. Mais je tiens à toi et tu es mon amie. Ne l'oublie pas. "

C'était sorti d'une traite, comme ça. Il fallait mettre les choses au point et le moment était idéal.
Revenir en haut Aller en bas
Maureen Callaghan
Laisse Le Passé Être Le Passé...
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 748
▌Age : 24
▌Date d'inscription : 25/07/2009

▌Âge et année : 16 ans - 6ème année
Que va me réserver le futur ?
▌Baguette magique : Bois d'Aubépine - 29 cm - poil de Porlock
▌Sort favori : Lumos - Eclair Mon Esprit De Ta Lumière...

▌Humeur : Renfermée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Dim 7 Mar - 17:13

Comprendre... Un bien grand mot, surtout quand il est suivit de "l'amour". On ne peut tout simplement pas comprendre, on ne peut que le vivre. Voilà ce qui manquait à Sarah pour savoir ce que ressentait Maureen envers Jesse. Elle était pourtant soulagée d'avoir vidé son sac. C'était important pour elle de le mettre au clair, cette situation la gênait au plus haut point.
Et puis elle entendit la réponse de son amie. Oui, elle connaissait son point de vue sur l'amour. Elle savait même plus que trop bien ce qu'elle pensait de ce sentiment, l'ayant partagé avec elle pendant longtemps. Mais elle a rencontré Jesse, et quand on aime, on ne peut rien faire contre, c'est tellement merveilleux que l'on n'a pas envie de résister, surtout avec une personne aussi parfaite que le préfet en chef.
Oui, Jesse comptait à présent énormément pour Maureen. Qu'aurait-elle fait sans lui ? Si elle n'aurait pas connu le préfet en chef, elle aurait continué sa vie en maudissant l'amour et ses adeptes, ces fous. Pourtant, maintenant, elle ne pouvait plus se passer de lui, et elle savait que ça n'allait pas s'arranger avec le temps. Déjà, à chaque séparation, Maureen a hâte de revoir son amoureux. Elle avait peur de ça, peur de trop s'attacher, mais encore plus peur de le perdre. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'il ne lui ferait aucun mal, il n'était pas comme ça, elle en était persuadée !
Savoir que son amie ne lui en voulait pas la rassurait. Elle n'aurait pas pût imaginer Poudlard sans Sarah, la première amie qu'elle ait connue, celle avec qui elle pouvait parler de tout, avec qui elle se sentait comme avec une sœur qu'elle n'avait jamais eu. Quant à ses réflexions désobligeantes, elle ferait avec, et elle se doutait que ce n'était pas vraiment contre elle. D'ailleurs, qu'aurait-elle dit si ç'avait été le contraire ? Si on inversait les rôles, quelle serait sa réaction à elle ? Elle n'osait l'imaginer.


- Je tiens à toi Sarah, et s'il t'arrive quoi que ce soit, si tu te sens mal, si tu as besoin de moi, je serai là. Toujours ! Toi non plus ne l'oublie pas !


Elle soupira. Maintenant, tout était éclairé, tout avait été dit... ou presque. Maureen n'avait pas dit à son amie qu'elle avait peur... Elle allait l'inquiéter avec ses petits tracas, ses peurs non fondées. Elle lui en demandait déjà beaucoup trop, rien qu'en espérant qu'elles allaient rester aussi proches l'une de l'autre.

[Pardon du retaaaaard]
Revenir en haut Aller en bas
http://little-slug.cowblog.fr/
Sarah Young
Petite Nezumi Versatile
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 514
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 05/02/2009

▌Âge et année : 15 ans/5ème année
▌Baguette magique : 25 cm bois de if crin de licorne mâle
▌Sort favori : expecto patronum

▌Humeur : versatile

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Dim 28 Mar - 17:43

Les non dits, les longs silences, les faux semblants... Toutes ces choses, Sarah les avait en horreur. Surtout quand c'était entre amis. Ça avait le don de pourrir une relation. Ce que Sarah ne voulait absolument pas. Surtout pas avec Maureen. Ses amies étaient ce qu'elle avait de plus chère au monde. Leur amitié n'avait pas de prix. Et rien que de voir que quelque chose menaçait celle-ci...
Car Sarah n'arrivait pas à concevoir que quelqu'un lui prenait son amie et la changeait. Les garçons étaient un fléau pour ça. Déjà ce Wyller avait modifié l'opinion de Maureen. Qu’allait-il faire d'autre à son amie ? Et à cause de lui, elle la voyait moins. Comme si elle était mise au second plan. Rien que d'y penser cela la mettait hors d'elle.
Jalouse. Voila ce qu'elle était. Jalouse non pas de son amie qui avait trouvé "le grand amour" mais jalouse de ce type qui accaparait Maureen. Et elle se détestait aussi pour ça. Ce sentiment vil prenait possession d'elle. Une raison de plus de haïr les petits copains de ses amies. Mais que faire quand quelqu'un devient plus important pour son amie. La rejeter ? L'accepter ? A chaque fois, Sarah se prenait la tête avec ça. Ce serait tellement plus simple si elle n'était dégoutée de l'Amour.
Pourtant, après sa tirade, Maureen la rassura. Elle avait toujours une place dans son cœur et non elle n'était pas oubliée. Mais comment ne pas douter ? Peut être exagérait elle ? La remise en question était toujours difficile à faire.
Elle s'apaisa tout de même.

Merci Maureen. Excuse moi. Je prends toujours trop à cœur ces stu... enfin ces histoires de mec. Faut vraiment que j'arrête. Tu crois qu'il y a un traitement pour ça ?

La crise était passé. Une bonne mise au point finissait toujours par arranger les choses. Elle ira quand même voir le Wyller mais au moins son amie savait qu'elle pouvait compter sur elle.

[hj : je crois que pour le retard je m'impose là ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Maureen Callaghan
Laisse Le Passé Être Le Passé...
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 748
▌Age : 24
▌Date d'inscription : 25/07/2009

▌Âge et année : 16 ans - 6ème année
Que va me réserver le futur ?
▌Baguette magique : Bois d'Aubépine - 29 cm - poil de Porlock
▌Sort favori : Lumos - Eclair Mon Esprit De Ta Lumière...

▌Humeur : Renfermée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Dim 28 Mar - 20:54

Maureen rigola.

- Un traitement contre l'amitié ? Je ne suis pas sûre que ça existe, que ce soit en sortilège ou en potion.

Qu'est-ce qu'il fallait pas entendre ! Maureen comprenait parfaitement que Sarah s'inquiéte pour elle, c'était normal. Après tout, on ne pouvait pas dire que les histoires d'amour que l'asiatique ai connues soit les plus simples. Elle connaissait assez Stacy maintenant pour savoir que ses relations amoureuses, à elle, n'étaient pas de tout repos, et que ce n'était pas non plus des histoires rêvées. Pourtant, avec Jesse, c'était si simple et si beau. Il était si gentil avec elle.
En tout cas, elle était contente d'avoir partagé ça avec son amie, et d'avoir essayé de la rassurer, même si ce n'était pas tout à fait acquis. Quand Sarah avait quelque chose dans la tête, elle avait du mal à s'en défaire. Or, Maureen sentait que son amie était encore un peu préoccupée. C'était normal, et ça partira sûrement avec le temps, si elle voit que Maureen est heureuse avec son poufsouffle. Celle-ci était persuadée en tout cas qu'elle le sera. Comment ne pas l'être avec un garçon si parfait. Bon, d'accord, personne n'ai parfait, mais pour l'instant Maureen ne voyait pas ce qui clochait chez le jeune homme ! Les défauts allaient certainement apparaitre plus tard, mais pour l'instant il fallait profiter un maximum et ne pas se prendre la tête avec ça. La serdaigle allait prendre son amoureux tel qu'il est. Et justement, c'était ça qui l'inquiétait. Deviendra-t-elle aussi folle de lui ? L'amour rend-il vraiment aveugle ? C'était stupide, cette image du sentiment le plus magnifique au monde, mais elle avait peur de tomber dans le piège, de tomber toujours plus profondément, et de délaisser ses amies, de n'avoir d'yeux que pour Jesse, au bout du compte. Certes, elle aimait cette sensation d'euphorie presque quand elle était près de lui, elle adorait se blottir dans ses bras, être en sécurité et pouvoir enfin penser que des choses bien l'attendent, dans un futur proche ou éloigné. Mais n'était-ce pas un peu trop. Elle devait être sûre de ne pas aller trop loin, mais elle n'allait pas en parler avec Sarah, c'était hors de question. De son point de vue, elle allait déjà trop loin. Ce n'était donc pas une bonne idée que de lui en parler. Peut-être allait-elle se confier à Stacy. Elle verrait.
Revenir en haut Aller en bas
http://little-slug.cowblog.fr/
Sarah Young
Petite Nezumi Versatile
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 514
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 05/02/2009

▌Âge et année : 15 ans/5ème année
▌Baguette magique : 25 cm bois de if crin de licorne mâle
▌Sort favori : expecto patronum

▌Humeur : versatile

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Mer 31 Mar - 1:30

Le traitement contre l'amitié ! Oh non quelle horreur se serait. Sarah ne vivait que pour ses amies. C'était sa raison de vivre. Pour elle, l'amitié était le plus beau sentiment au monde, la réelle manière d'aimer.La véritable amitié, celle qui nous lie profondément à une personne était la chose la plus merveilleuse au monde. Être attaché à une personne sans en être dépendant. Pouvoir se confier. Pouvoir parler de tout et de rien. Avoir quelqu'un sur qui compter. Faire plaisir à cette personne et ressentir toute la joie qu'elle a. Quand on trouvait une amie, une vraie, il fallait la garder comme le plus précieux des trésors.
Non Sarah parlait plutôt d'une traitement contre sa haine envers les couples et les garçons par extension. Elle avait vraiment un avis extrême sur ce sujet, elle en avait bien conscience. C'était à la limite si elle ne priait pas tous les soirs pour qu'on lui épargne l'intolérable stupidité que d'être amoureux. Mais ce point de vue lui apportait pas mal de soucis, à commencer avec ses deux meilleures amies. Entre l'une qui lui fait des cachoteries et l'autre qui retourne sa veste, Sarah ne savait plus où donner de la tête.
Elle précisa donc sa pensée à Maureen.

Oh non non pas un traitement contre l'amitié ! Surtout pas ! Je pensais plutôt à un traitement pour mettre de l'eau dans mon vin en ce qui concerne "l'amour". Mais j'ai tellement peur que tu souffres...

C'était ça le problème. Cette histoire avec Jesse allait surement la faire souffrir et ça elle n'en voulait pas. Mais comment faire quand en même temps, cela rendait heureuse Maureen ? Dieux que c'était compliqué. Pourquoi les gens se mettaient en couple alors que cela apportait pleins de problèmes ? Se serait beaucoup plus simple si tout le monde restait tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Maureen Callaghan
Laisse Le Passé Être Le Passé...
avatar

Féminin
Bélier ▌Nombre de messages : 748
▌Age : 24
▌Date d'inscription : 25/07/2009

▌Âge et année : 16 ans - 6ème année
Que va me réserver le futur ?
▌Baguette magique : Bois d'Aubépine - 29 cm - poil de Porlock
▌Sort favori : Lumos - Eclair Mon Esprit De Ta Lumière...

▌Humeur : Renfermée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   Ven 16 Avr - 14:56

Maureen aussi avait peur. Horriblement peur. Savoir que Sarah avait peur pour elle ne la réjouit pas du tout. Il ne fallait pas qu'elle s'inquiète elle aussi ! C'était hors de question. Pourtant, elle avait pleinement conscience que ses actes faisaient en sorte du contraire. La sixième année remit en doute le fait qu'elle soit une bonne amie. Elle n'apportait que des problèmes à ses amies, se montait la tête avec des questions sans réponse possible, et voilà qu'elle apprenait qu'elle faisait peur à Sarah ! Elle ne voulait pas montrer ses faiblesses, mais avait-elle vraiment le choix ? Cette situation la rendait mal à l'aise. Encore plus que d'habitude. Est-ce qu'avouer ses propres peurs l'aiderait à aller mieux ? Après tout, Sarah l'avait fait. Mais justement, est-ce que ça n'allait pas alourdir les craintes de son amie ?
Maureen en avait marre de se poser autant de questions. Si elle avait sut... En fait, même dans ce cas-là, elle n'aurait rien put faire.


- Si tu savais comme j'ai peur moi aussi.


Maureen regarda Sarah. Elle avait perdu son sourire. Elle était heureuse avec Jesse, mais quand elle commençait à réfléchir un peu à la situation, son sourire s'effaçait quelque peu, comme à présent.

- Sarah, j'ai peur que tout s'envole, de le perdre, et en même temps j'ai peur de ne plus pouvoir me passer de lui. J'ai pas envie de devenir comme toutes ces filles qui sont accrochées au bras du gars qu'elles aiment ! J'aime Jesse, mais je ne sais pas où ça va nous mener tout ça. L'avenir me fait peur, ne pas savoir comment tout ça va se poursuivre me terrifie. J'y pense tout le temps c'est horrible. Il y a tellement de questions qui se bousculent dans ma tête. Mais quand je suis avec lui, tout s'envole, jusqu'au moment où on se sépare.

Maureen se sentait au bord des larmes, mais elle ne laissa pas les perles cristallines couler le long de ses joues.

- Et maintenant, j'ai peur de vous perdre toi et Stacy. Vous compter énormément pour moi et j'ai pas envie que ma relation avec Jesse brise notre amitié.

Le problème n'était pas dans le fait qu'elle n'aime pas Jesse, mais qu'elle l'aimait justement. Où est-ce que cet amour pouvait bien la conduire, elle qui n'avait jamais connu le véritable amour jusque là ?
Revenir en haut Aller en bas
http://little-slug.cowblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue dans mes pensées, je m'oublie moi même[Maureen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu dans ses pensées et son manteau...
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Perdue dans ses pensées
» Perdue dans ses pensés... (rp avec Ryûsai)
» Petite virée dans le Canyon [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unholy Confessions :: Le Parc-
Sauter vers: