Unholy Confessions
Bien le bonjour, ou bonsoir chers sorciers.

Bienvenue sur Unholy Confessions. Ne partez pas si vite. Cela fait longtemps que tu vas de forum en forum à la recherche d'un bon RPG ? Et bien reste car si tu aimes le temps des Maraudeurs, tu es bien parmi nous. Nous ne pouvons pas te dire plus car avec les dangers qui rôdent et qui touchent Poudlard, il serait dangereux de parler avec des oreilles indiscrètes qui nous écoutent.

Nous demandons 10 lignes minimum et nous garantissons une bonne ambiance. Nous avons déjà 68987 messages de postés, ce qui montre l'activité non stop de nos membres sur notre forum. Vous hésitez encore ?

Allez faire un tour chez nos PV ^^

Rejoignez nous <3
Le Staff, Remus Lupin & Sirius Black {Admin's} & Dorian Karlson & Charlotte Kered Ann {Modo's}

Forum disponible déjà depuis 2 ans !!!


Entrez dans l'univers des Maraudeurs et découvrez y une autre facette de la vérité, celle que vous vous créez. Plus de 2 ans ! Bonne ambiance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Oups » | a delune

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « Oups » | a delune   Lun 25 Jan - 20:49


      « I'm on the highway to hell
      Highway to hell
      »


    « Nora ! NorA ! NoRA ! NORA ! NOOOORAAAA !!!!!! »
    « Mathias ? »

Rien elle ne voyait rien, elle était dans une pièce entièrement noire, elle était comme pétrifiée à l'intérieur et pourtant elle entendait une voix. Voix qu'elle connaissait tellement bien mais elle n'arrivait pas à savoir si elle était éveillée ou non, la dernière fois qu'elle avait ouvert les yeux était quand elle c'était endormie. Cela ne devait être qu'un cauchemars comme ceux qu'elle avait l'habitude de faire très souvent depuis le décès de son frère jumeaux. Elle l'entendait il l'appelait, était-il possible qu'elle devienne somnambule à cause de lui ? Peut être bien, ou tout simplement était-elle dans l'un de ses rêves si habituels qu'elle ne sait même plus les différencier de la réalité et du conscient. Mais tout à coup elle vit la lumière du jour et vit son frère tomber une nouvelle fois de l'arbre sur lequel il était le jour de sa mort, tout simplement pour rechercher un jouet de Nora. Elle s'en voulait ? Bien sur et elle le montra vite et fort ou du moins toute sa chambre fut au courant qu'elle avait fait un cauchemars étant donné du cris persan qu'elle venait de pousser. Elle les avaient toutes réveillées mais cela ne la dérangeait pas vraiment, elle ne dis rien, ne ferma pas les yeux, les laissant ouverts regardant dans le vide. Elle ne regardait rien ni personne, elle avait le souffle cours, reprenant peu à peu son souffle, mais aussi revenant à elle, frissonnant, elle n'avait pas froid, juste peur en réalité pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle venait de revoir son frère mourir, cette mort la hanterait pendant bien longtemps encore si elle était incapable de s'en remettre d'elle même.

    « Nora ? Tout vas bien ? »

Ne pouvant pas répondre la petite blonde ne fit qu'un signe de tête pour essayer de faire comprendre à ses camarades de chambre que tout allait bien. Alors qu'elles voyaient bien qu'elle n'allait pas, de toute manière elle n'avait jamais été bien depuis la mort de son frère et elles l'avaient toutes compris. Tout du moins, même si Nora ne parlais que rarement, ceux qui savaient son histoire ne la comprenaient pas tous, mais de toute manière, elle avait besoin de cela pour exister et son frère l'avait quitté alors il fallait qu'elle trouve une nouveau moyen. La jeune poufsouffle se leva, elle ne pouvait pas rester là toute seule et puis elle ne tiendrais pas avec des questions auxquelles elle resterait muette. Allant en direction de sa malle pour prendre ses affaire et s'habiller, elle ne se dépêchait pas, consciente que les jeunes filles la regardait faire et pourtant elle pris sont son temps. En sortant de sa chambre, elle entendu une sorte de 'fait attention', mais elle ne remarqua pas qu'on lui avait réelement dis. On pouvait dire qu'elle était assez douée pour se mettre dans des situations assez embrassantes surtout à cause de certaines de ses hallucinations. Elle n'avait pas faim, montant comme si elle allait dans la grande salle, elle bifurqua en direction du parc, elle avait besoin de marcher et cet immense espace lui donnerait quelque peu ses aises. Elle aimait bien cet endroit, elle se sentait libre et en possibilité de penser librement à son frère. Mais lorsqu'elle pensait à lui, elle ne regardait plus rien d'autre et ne regardait pas le monde qui l'entourait ce qui pouvait la faire se retrouver dans une situation assez chaotique, comme dans quelque secondes. Ne regardant pas où elle allait, étant perdue dans ses pensée elle se retrouva entrain de percuter quelqu'un. Qui ? Elle n'en savait rien, mais cette personne l'avait fait revenir sur terre pour un moment indéterminé, elle se recula, elle était tout gênée et ses yeux devaient le démontrer, elle sentit ses joues rosir, mais ne dis rien.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur DeLune
Je vois un Nouvel horizon signe d'un nouvel Espoir
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 1115
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/02/2009

▌Âge et année : 17 ans,6ème année
▌Baguette magique : 28cm, bois d'ajonc
▌Sort favori : expeliarmus

▌Humeur : perdu dans un tourbillon de sentiments

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: « Oups » | a delune   Mar 2 Fév - 20:11

Arthur se tenait debout à côté de son lit l'air songeur, faisant des longs va et vient d'un côté à l'autre du dortoir ce qui laissait présager qu'il était en plein tri mental et affectif. Cela lui arrivait de plus en plus régulièrement, il passait beaucoup de temps dans les méandres de son esprit instable voir même dérangé selon certains. Des prénoms, des visages et un nombre incalculable d'événements semblaient graviter dans sa tête. Il n'arrivait plus à faire le tri tellement cela semblait devenir de plus en plus incohérent et incompréhensible. Il allait devoir faire quelque chose pour y remédier, il passait tellement de temps à penser qu'il se nourrissait très mal et perdait du poids à vu d'oeil. Pas encore trop pour attirer l'attention mais quand même, sûr qu'Anaëll allait remarqué, elle le regardait toujours en détail de la tête aux pieds bien qu'il adore ça, se sentir adulé et aimé. Cette sensation d'ivresse de savoir qu'on est pas seul, qu'on a le contrôle de la situation et qu'on a pas le coeur en miette à la moindre contrariété parce qu'on est suffisamment fort pour ne pas se faire piéger par l'amour. Il était suffisamment bon pour le faire croire sans le penser même si avec Alix, c'était passé à un cheveu de la catastrophe, il avait faillit laisser la demoiselle gagner son coeur mais tant que l'amour ne le prendrait pas pas surprise d'un coup, il tentera de lui échapper comme il se doit et comme il se peut.

Enfin, il devait se rendre à l'évidence, rester là à faire les cents pas ne le menait à rien et n'allait pas lui apporter grand chose ni même la moindre réponse apparemment alors autant faire autre chose de son temps. Il prit donc une bonne inspiration, expira bruyamment avant de se rendre dans la salle de bain pour se passer un peu d'eau sur la figure. Et puis, en restant dans la pièce, il risquait de réveiller Lucas et Rabastan qui dormait encore et qui n'allaient pas apprécier l'effet de surprise d'un réveil improvisé. Il devait donc se la jouer discret ne pas faire trop de bruit ou de parler à haute voix pour se lancer dans un monologue. Il repassa un peu sur son visage avant de se saisir d'une serviette pour s'éponger. Il quitta ensuite la pièce, saisit sa cape et son écharpe au vol et sortit en silence pour ne pas réveiller les garçons. Il gagna la salle commune et se posa quelques minutes pour réfléchir calmement avant de se relever et de partir comme une flèche vers le parc sans même savoir pourquoi. Une envie de liberté, de fraîcheur et d'isolement dont il avait le secret. Il gagna alors le parc, laissant son regard caresser l'horizon et de peindre ce décor splendide. Mais cette contemplation fut de courte durée, une demoiselle venait en effet de le percuter de plein fouet. Il releva la tête qu'il avait baisser vers la demoiselle en question qui semblait quelque peu perdu. Il demanda alors.

- Euh...Est-ce que ça va ?

Quand même, il était pas un monstre, il allait pas la laisser comme ça et faire comme si elle était pas là. Avant il l'aurait fait ou l'aurait jeter mais il avait changé, même si cela était parfois dur à assumer au quotidien pour le jeune serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
 
« Oups » | a delune
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» Oups ! on est vus [PV: Flocon de Cendre & Nuage du Matin]
» Oups ! J'ai fais la plus grosse bêtise de ma vie ! ft PNJ
» Oups pardon ~ [Pv Yumiko]
» Quand Silvero part à la Chasse ! Oups ! A la Plage...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unholy Confessions :: Le Parc-
Sauter vers: