Unholy Confessions
Bien le bonjour, ou bonsoir chers sorciers.

Bienvenue sur Unholy Confessions. Ne partez pas si vite. Cela fait longtemps que tu vas de forum en forum à la recherche d'un bon RPG ? Et bien reste car si tu aimes le temps des Maraudeurs, tu es bien parmi nous. Nous ne pouvons pas te dire plus car avec les dangers qui rôdent et qui touchent Poudlard, il serait dangereux de parler avec des oreilles indiscrètes qui nous écoutent.

Nous demandons 10 lignes minimum et nous garantissons une bonne ambiance. Nous avons déjà 68987 messages de postés, ce qui montre l'activité non stop de nos membres sur notre forum. Vous hésitez encore ?

Allez faire un tour chez nos PV ^^

Rejoignez nous <3
Le Staff, Remus Lupin & Sirius Black {Admin's} & Dorian Karlson & Charlotte Kered Ann {Modo's}

Forum disponible déjà depuis 2 ans !!!


Entrez dans l'univers des Maraudeurs et découvrez y une autre facette de la vérité, celle que vous vous créez. Plus de 2 ans ! Bonne ambiance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenons nous dans le parc, pendant que le scrout n'y est pas ! [Arthur]

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgane DeLune
Je Connaîs Le Mal Que l'On Peut Faire Au Nom De La Pureté Du Sang
avatar

Féminin
Lion ▌Nombre de messages : 2956
▌Age : 27
▌Date d'inscription : 02/08/2008

▌Âge et année : 17 ans - 6e année
▌Baguette magique : Bois de Pommier, crin de Licorne femelle, 27.3 cm
▌Sort favori : Expelliarmus

▌Humeur : Comme un ciel d'orage

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Promenons nous dans le parc, pendant que le scrout n'y est pas ! [Arthur]   Mer 18 Aoû - 15:34

Il faisait beau, c'était le printemps. Les arbres verdissaient, le soleil brillait, les oiseaux chantaient. Bref, tout donnait envie de ne pas rester enfermé et d'aller dehors, à l'air libre. Ce qu'il était difficile de rester sagement assis dans une salle de classe, dans ces conditions. Mais la journée se terminait, les élèves venaient de sortir de leur dernier cours, et ils pouvaient maintenant faire ce qu'ils voulaient.

Pour Morgane, cela consistait à aller en vitesse déposer ses affaires à son dortoir et à retrouver Arthur, prévenu discrètement pendant le cours, qui l'attendait dans le Hall. Elle voulait en effet profiter du beau temps pour passer un bon moment avec son frère. Arthur avait bien entendu été d'accord.

Et voilà donc les terribles jumeaux DeLune en route pour une petite promenade. Morgane était heureuse quand elle était avec son frère. Des petits moments comme ça, ensemble, ça lui avait tellement manqué toutes ces années. C'était tellement merveilleux d'être ensemble, de pouvoir tout se dire. Ah ça, ce qu'elle pouvait l'aimer, son frère.

"Prom'nons nous dans le parc
Pendant que le Scrout n'y es pas.
Si le Scrout y était
Il nous piquerait."


Morgane se mit à rire. Une chansonnette qu'elle avait apprise quand elle était petite venait de lui revenir à l'esprit, et ça avait donné cette petite adaptation. Pourquoi, elle n'en savait rien. Peut-être parque qu'Arthur était la meilleure personne pour que des choses de son enfance lui reviennent à l'esprit. Et puis, surtout, parce qu'elle se sentait bien, là, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur DeLune
Je vois un Nouvel horizon signe d'un nouvel Espoir
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 1115
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/02/2009

▌Âge et année : 17 ans,6ème année
▌Baguette magique : 28cm, bois d'ajonc
▌Sort favori : expeliarmus

▌Humeur : perdu dans un tourbillon de sentiments

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans le parc, pendant que le scrout n'y est pas ! [Arthur]   Mer 18 Aoû - 15:51

Arthur avait passé une journée ennuyeuse à souhait, il avait faillit s'endormir au moins une bonne dizaine de fois durant le cours. C'était fatiguant de devoir se concentrer sur des choses aussi inutiles qui le développement des strangulots en Europe Occidentale que de prédir d'avenir dans une tasse à thé, cela aurait put tout aussi bien être une feuille de choux qu'il s'en serait moquer tout autant. Enfin, là, c'était bientôt l'heure de la liberté et sa soeur avait déjà programmé une petite sortie entre frère et soeur dans le parc pour la fin de l'après-midi. Une fois les cours terminés, il avait donc regagné rapidement son dortoir, poser ses affaires, il s'était ensuite redonné un coup de peigne et hop, il avait gagné le Hall. Sa soeur arriva peu de temps après et ils gagnèrent ensemble le parc pour une promenade familiale comme il n'aurait jamais pensé faire encore un an en arrière. Il se prit à penser que c'était ce genre de chose qui inconsciement lui avait manqué. Passer du temps avec sa soeur était quelque chose de fort agréable au fond. Il se rappelait d'ailleurs un après-midi dans le parc près de la maison où ils avaient grandit loin de l'amour d'une famille stable, juste l'amour de quelqu'un qui essayait tant bien que mal d'éléver des jumeaux en bas âge. Il avait d'ailleurs été ravi des retrouvailles des jeunes DeLune, chose qu'il n'aurait pas cru possible.
Nos deux frère et soeur étaient donc dans le parc, comme deux enfants qui n'avaient jamais été séparés et qui s'aimaient envers et contre tout. Il en était là dans ses pensées quand sa soeur commença à chantonner une vieille comptine remaniée à la sauce DeLune

- "Prom'nons nous dans le parc
Pendant que le Scrout n'y es pas.
Si le Scrout y était
Il nous piquerait."


Il vit sa soeur rire alors il en fit tout autant. Elle était surprenante, à la fois si dur et si mature alors que parfois, comme à ce moment précis, il retrouvait la fille fragile, drôle et enfantine. Il aimait cette Morgane là et c'était fort dommage de ne plus la voir ces temps-ci et il espérait y remédier rapidement. Il sourit et se mit alors devant elle tout en continuant d'avancer, en marche arrière. Il haussa un sourcil et lança

- Miss DeLune, n'êtes vous pas un peu grande pour chanter de simples petites comptines pour enfants ? Ne préfériez-vous pas des chansons plus...ardues. Mais si vous préférez rester dans ce registre pourquoi ne pas s'atteler à...

Et prit d'un brin de folie et commença à pousser la chansonnette sous l'oeil médusé de deux serdaigles de quatrième année

- C'est la sorcière Michelle qui a perdu son chat
qui crit par la fenêtre " mais qui me le rendra ? "
c'est le sorcier Lustucru qui lui a répondut
Mais non sorcière Michelle, votre chat l'est pas perdu !


Il regarda ensuite sa soeur avant d'entamer

- Ouais, c'était pas aussi réussit que toi !


Ce ne fut que là qu'il réalisa que lui aussi se souvenait de comptine moldu de son enfance, d'où s'en rappelait-il ? Il n'en avait pas la moindre idée. La mémoire était décidement quelque chose de surprenant...
Revenir en haut Aller en bas
Morgane DeLune
Je Connaîs Le Mal Que l'On Peut Faire Au Nom De La Pureté Du Sang
avatar

Féminin
Lion ▌Nombre de messages : 2956
▌Age : 27
▌Date d'inscription : 02/08/2008

▌Âge et année : 17 ans - 6e année
▌Baguette magique : Bois de Pommier, crin de Licorne femelle, 27.3 cm
▌Sort favori : Expelliarmus

▌Humeur : Comme un ciel d'orage

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans le parc, pendant que le scrout n'y est pas ! [Arthur]   Mer 18 Aoû - 16:26

Que ça faisait du bien de pouvoir rire ainsi, avec son frère. En cet instant, Morgane redevenait la petite fille qu'elle était, autrefois. Et qu'elle était toujours, au fond. Oh, ce que c'était bien ! Ce qui était bien, surtout, c'était d'avoir retrouvé Arthur. Il y a quelques mois, on le lui aurait dit, elle n'y aurait pas crut. Et pourtant ! Ils étaient là, ensemble. Et plus jamais elle ne le laisserait s'éloigner d'elle.

Morgane s'efforça de prendre un air contrit face aux prétendues réprimandes d'Arthur. On n'est jamais trop grand pour chanter des comptines pour enfants ! Puis Arthur se mit lui aussi à chanter. Oh, il se souvenait de la Mère Michelle ! Ou plutôt, de la Sorcière Michelle. Morgane se remit à rire, réussissant tout de même à rassurer son frère sur ses talents musicaux.

"C'est pas mal !"

Puis, une autre chanson lui revint, et elle en fit aussitôt profiter son frère. Sans se soucier le moins du monde de la stupeur des quelques personnes qui se trouvaient dans le coin.

"Hippogriffe, gentil hippogriffe,
Hippogriffe, je te plumerai.
Hippogriffe, gentil hippogriffe,
Hippogriffe, je te plumerai.

Je te plumerai la tête.
Je te plumerai la tête.
Et la tête ! Et la tête !
Hippogriffe, hippogriffe !"


Morgane regarda son frère, un large sourire aux lèvres. A vrai dire, elle s'imaginait mal aller plumer un hippogriffe !
Revenir en haut Aller en bas
Arthur DeLune
Je vois un Nouvel horizon signe d'un nouvel Espoir
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 1115
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/02/2009

▌Âge et année : 17 ans,6ème année
▌Baguette magique : 28cm, bois d'ajonc
▌Sort favori : expeliarmus

▌Humeur : perdu dans un tourbillon de sentiments

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans le parc, pendant que le scrout n'y est pas ! [Arthur]   Dim 29 Aoû - 19:20

Si vous passiez par le parc et ses environs à ce moment là, rien ne garantissait que vous ne tomberiez pas sur un duo de chanteurs des plus surprenants. Les jeunes jumeaux DeLune en plein concert improvisé en plein air sur le rythme de chansonnettes moldues revisitées. C'était un grand n'importe quoi mais au fond, chacun d'eux s'en moquait pas mal. L'important c'était le bon moment qu'ils passaient ensemble tous les deux sans que rien ni personne ne vienne briser cette douce promenade fraternelle. Certains se seraient bien permis des petits commentaires désobligeant mais la plupart était bien trop surpris par ce duo improvisé pour se permettre une quelconque remarque et de plus, s'en prendre aux jumeaux terribles n'étaient peut-être pas la meilleure idée qui soit pour terminer sa journée. Arthur avait donc fredonner un petit air niais et rigolos en pensant que sa soeur allait trouver ça un peu stupide mais au contraire, elle approuva et commença à son tour une nouvelle reconversion de comptine. N'empêche, ils n'étaient pas tout là les deux mais ça faisait tellement de bien de ce comporter comme deux adolescents normaux et sans soucis, ça les changeaient. Il l'écouta en riant, attendant qu'elle finisse pour prendre un faux air grave et sérieux.

- Sérieusement, celle là est pathétique. Tu peux faire mieux soeurette.

Puis il éclata de rire, un vrai rire franc une nouvelle fois, c'était la journée. Il avait envie de lui parler de certaines choses aussi plus sérieuses mais ça attendrait, il ne voulait pas cacher ce bon moment qu'ils passaient ensemble. Il aurait été bien idiot de gâcher un tel moment simple et irréel. Il patienterait donc et continuerait à satisfaire sa soeur de chansons toutes plus ridicules les unes que les autres. Il lança donc

- Et tu penses quoi de

" un strangulot vert, qui courait dans l'herbe, je l'attrape par le derrière et le montre à ma grand-mère. Ma mémé me dit, trempe le dans l'huile, trempe le dans l'eau, ça fera un hipogriffe tout chaud ! "

Y a de l'inventivité et du rajout de rime t'a vu ça.


Il remonta le col de sa veste pour se la jouer beau gosse et regarda sa soeur d'un faux air suffisant qui prouvait bien qu'il plaisantait et qu'il passait lui aussi un bon moment dans ce parc en cette heure.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenons nous dans le parc, pendant que le scrout n'y est pas ! [Arthur]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons nous dans le parc, pendant que le scrout n'y est pas ! [Arthur]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans le parc pendant que le lapin n'y ais pas... Oh wait...
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons nous dans le parc ? [PV Warren]
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unholy Confessions :: Le Parc-
Sauter vers: