Unholy Confessions
Bien le bonjour, ou bonsoir chers sorciers.

Bienvenue sur Unholy Confessions. Ne partez pas si vite. Cela fait longtemps que tu vas de forum en forum à la recherche d'un bon RPG ? Et bien reste car si tu aimes le temps des Maraudeurs, tu es bien parmi nous. Nous ne pouvons pas te dire plus car avec les dangers qui rôdent et qui touchent Poudlard, il serait dangereux de parler avec des oreilles indiscrètes qui nous écoutent.

Nous demandons 10 lignes minimum et nous garantissons une bonne ambiance. Nous avons déjà 68987 messages de postés, ce qui montre l'activité non stop de nos membres sur notre forum. Vous hésitez encore ?

Allez faire un tour chez nos PV ^^

Rejoignez nous <3
Le Staff, Remus Lupin & Sirius Black {Admin's} & Dorian Karlson & Charlotte Kered Ann {Modo's}

Forum disponible déjà depuis 2 ans !!!


Entrez dans l'univers des Maraudeurs et découvrez y une autre facette de la vérité, celle que vous vous créez. Plus de 2 ans ! Bonne ambiance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Confessions nocturnes [my best]

Aller en bas 
AuteurMessage
Félicia Vipance

avatar

Féminin
Balance ▌Nombre de messages : 458
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/03/2009

▌Âge et année : 6ème année, 17 ans
▌Baguette magique : bois de frêne 29 cm contient un poil d'Acromentula
▌Sort favori : le sortilège de sécheresse

▌Humeur : déprimée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Confessions nocturnes [my best]   Dim 12 Sep - 16:01

Vendredi soir, Félicia venait de refermer la porte de la salle d'Astronomie derrière elle. Le repas s'était terminé il y a peu, et elle avait brièvement donné rendez-vous à Arthur, au même endroit que la dernière fois, soit à la Tour d'Astronomie. C'est vrai que c'était un endroit tranquille où ils avaient moins de chances d'être vus et entendus qu'à la salle commune... Elle devait lui annoncer quelque chose qu'elle aurait du lui dire depuis deux jours déjà.

Mercredi matin, elle avait eu une petite discussion avec Dumbledore, au sujet de son problème. Le directeur lui avait alors proposé de lui prêter une calèche pour se rendre chez elle et tout avouer à ses parents. Il lui avait même parlé d'une autre fille qui s'était trouvée dans la même situation qu'elle à présent...Androméda Black...et le résultat avait été ce qu'elle redoutait, et en même temps auquel elle s'attendait. Sa famille l'avait rejetée, mis à part l'autre imbécile de Sirius. Il lui avait conseillé de demander à Aidan de l'accompagner, mais elle ne voulait pas. Elle ne l'avait pas dit au directeur bien sur, mais elle craignait que ses parents, ou plutôt sa mère, ne s'en prenne à lui. Elle ne souhaitait pas qu'il puisse être blessé, et sa présence ne ferait sûrement qu'accroître la fureur d'Agila Vipance.

Remuant cette discussion dans sa tête toute la journée, elle n'avait pu le dire le soir-même à Arthur, et elle avait peur de le dire à Aidan. Cependant, elle savait bien que les deux devaient être au courant, elle ne pouvait le leur cacher, surtout à Aidan. Ce vendredi matin, la première chose qu'elle avait fait avait été de confirmer au directeur son intention d'aller voir ses parents ce dimanche. Elle savait également que le lendemain, samedi, elle irait à Pré-au-lard avec son petit-ami. C'était sa dernière chance de le lui dire...mais elle devait d'abord demander conseil à Arthur...de plus, elle avait besoin de réconfort et de courage pour sa confrontation avec ses parents...cela devenait de plus en plus certain, elle avait besoin d'Arthur. Elle avait toujours cru pouvoir se débrouiller seule, mais la présence d'un ami était en réalité essentielle.

Elle s'assied sur une table, les pieds pendant et s'agitant nerveusement dans l'air, attendant la venue de son ami cher qui ne devrait tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur DeLune
Je vois un Nouvel horizon signe d'un nouvel Espoir
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 1115
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/02/2009

▌Âge et année : 17 ans,6ème année
▌Baguette magique : 28cm, bois d'ajonc
▌Sort favori : expeliarmus

▌Humeur : perdu dans un tourbillon de sentiments

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Dim 12 Sep - 16:14

Arthur avait passé toute semaine à penser et penser encore. Il allait finir comme ces philosophes modus à force de se creuser la cervelle. On allait finir par en voir la surface...Il avait essayer de trouver une raison à son comportement face au jaune et noir mais il ne comprenait. Ce garçon l'aimait et il l'aimait aussi et pourtant il n'avait même pas été capable de le lui dire. Il était pathétique et il se sera bien mis des gifles pour se faire passer l'envie de recommencer. Il échafaudait un plan pour le récupérer et lui dire qu'il ressentait la même chose. Le garçon avait du croire qu'il ne l'aimait pas et c'était tellement faux, il avait été nul ! Il avait ensuite cherché ce qu'il pouvait faire. Mettre au point un plan avec l'aide de sa soeur et surtout, quitter sa copine. Cela n'avait pas été simple de dire au revoir à la fragile Anaëll, il n'avait pas voulu la blesser ou lui faire du mal. Elle était collante, naïve et un peu simplette mais il l'aimait beaucoup malgré tout. Il s'était attaché à elle et c'était un peu une petite soeur qui méritait qu'on la protège et si elle avait besoin de lui il serait là pour elle à n'en point douter, comme il était là pour sa soeur ou Félicia. Mais maintenant, tout cela ne comptait plus...Après toute cette semaine à penser, et la précédente, il avait enfin eut gain de cause. Il avait réussit son plan. Le poufsouffle et lui étaient ensemble à présent et il priait de tout son coeur pour que cela dur. Il l'aimait et il était aimé mais il avait dût le quitter pour venir à son rendez-vous avec sa meilleure amie. En parlant de la jolie serpentarde qui lui servait de meilleure amie, elle lui avait donné rendez-vous à leur QG habituel : la tour d'astronomie. Elle devait avoir quelque chose à lui dire. En rapport avec son serdaigle de petit-ami ? Il n'en savait rien mais il espérait juste qu'elle allait bien. Il serait là pour elle comme promis et il l'écouterait lui dire ce qu'elle avait sur le coeur. Il en profiterait pour lui dire pour son ex copine et lui faire savoir qu'il visait quelqu'un d'autre sans révéler qui. Il dirait son sang pour lui faire comprendre qu'elle n'était pas seule mais de là à avouer que c'était un garçon, il n'était pas encore près du tout pour ça.

Arthur regardait l'heure, assis à table, et décida de rejoindre sa salle commune pour récupérer un bouquin, passer se débarbouiller dans sa chambre et la rejoindre là-haut. Il gagna alors la salle à l'heure mais apparemment, elle était venu en avance, elle était déjà assise là, seule. Il entra doucement, referma la porte derrière lui et se dirigea vers elle, son amie. Il se posa face à elle, mains serrées l'une dans l'autre sur la table, prête à l'écouté parler. Il commença quand même par un

- Bonsoir. J'espère que tu vas bien ? J'avais un peu peur de te trouver mal en point...Aller, raconte moi tout ma belle...

Il lui fit un sourire amical et l'invita à commencer.


Dernière édition par Arthur DeLune le Sam 25 Sep - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Félicia Vipance

avatar

Féminin
Balance ▌Nombre de messages : 458
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/03/2009

▌Âge et année : 6ème année, 17 ans
▌Baguette magique : bois de frêne 29 cm contient un poil d'Acromentula
▌Sort favori : le sortilège de sécheresse

▌Humeur : déprimée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Dim 12 Sep - 16:54

Comme chuis pas partie tout de suite en fin de compte, je te réponds^^ mais là jvais y aller :b à ce soir!!

Elle n'avait jamais ressenti le besoin d'avoir quelqu'un à qui parler, car elle avait toujours connu la solitude, et se méfiait beaucoup des gens qu'elle ne connaissait pas. Mais de ce fait, c'était bien difficile de se faire des amis, puisqu'elle ne faisait confiance à personne et ne cherchait pas à se rapprocher de quelqu'un. Mais elle se rendait compte à présent, grâce à Aidan, grâce à Arthur, qu'elle avait mal pensé. Quand elle regardait ses années à Poudlard, elle regrettait de ne pas avoir fait partie d'une bande d'amis, d'avoir une meilleure amie à qui tout confier et parler tard la nuit. Elle n'était pas proche de ses camarades de chambrée, elle respectait beaucoup de personnes mais elle n'en était proche d'aucun. Elle réalisait maintenant ce qu'elle avait manqué toutes ces années, cette froideur, cette distance, cette défiance, mais c'était ainsi que sa mère l'avait éduquée. Il avait fallu d'une étincelle pour que tout pète, et que la véritable Félicia voit le jour. Elle avait bien changée, en si peu de temps, et ses parents n'allaient pas la reconnaître...ils n'allaient pas comprendre!

Elle n'avait jamais eu le sentiment d'être courageuse, et une fois de plus, elle préfèrerait tant fuir plutôt que de devoir faire face à ses parents! Elle avait peur. Mais au moins, elle n'était plus seule. Elle le savait, elle aurait toujours Aidan, Arthur...d'ailleurs, le Serpentard arriva enfin, et s'approcha d'elle. Il savait d'ors et déjà le sujet principal de ce qui allait suivre. Ce n'était pas très difficile, il n'y avait que ça qui trottait dans la tête de la jeune fille...toujours la même chose...et quelque part ça l'ennuyait d'embêter Arthur avec ses histoires...mais sa compassion et l'air qu'il arborait l'encouragea à parler tout de même.


"Re-salut." fit-elle en répondant à son sourire. "Ca va à peu près, j'essaye de faire avec..." elle inspira et dit aussitôt "J'ai vu Dumbledore mercredi matin. Je voulais écrire une lettre à mes parents pour tout leur dire, mais je n'ai pas réussi." elle fit une courte pause puis reprît: "Je rentre chez moi dimanche, pour leur dire en face. Dumbledore va me prêter une calèche."
Revenir en haut Aller en bas
Arthur DeLune
Je vois un Nouvel horizon signe d'un nouvel Espoir
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 1115
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/02/2009

▌Âge et année : 17 ans,6ème année
▌Baguette magique : 28cm, bois d'ajonc
▌Sort favori : expeliarmus

▌Humeur : perdu dans un tourbillon de sentiments

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Dim 12 Sep - 20:51


( tant mieux pour moi alors, et pour toi parce que tu as une réponse plus vite XD )

Arthur avait plus ou moins conscience de ce qu'allait surement aborder la jeune fille. Elle avait été mal et il avait fait tout son possible pour elle. Il avait faillit la perdre mais elle avait choisit de suivre son coeur et il ne pouvait que la féliciter pour ça, lui n'était pas si sûr d'en être capable. Il la trouvait tellement courageuse de s'opposer à sa famille comme ça et il espérait que pour elle tout finirait bien. Il lui avait déjà dit par le passé mais il le pensait, mieux valait vivre avec des remords qu'avec des regrets. Il préférait avoir trop fait que pas assez et pourtant, il n'arrivait pas à appliquer cette règle pour le moment. Il trouvait que cela demandait beaucoup et que c'était plus facile de donner les conseils que de les suivre mais il allait être comme elle...Courageux. Elle n'était pas sa meilleure amie pour rien, elle était quelqu'un de formidable et même si ils n'étaient pas tactiles entre eux plus que ça, ils s'appréciaient énormément. Ils trainaient ensemble quand ils le pouvaient et Arthur s'était rendu compte qu'il avait besoin d'elle plus qu'il n'aurait put se l'avouer. Elle était indispensable à sa vie et il était heureux qu'elle en fasse partit. Alors naturellement il était là, prêt à l'écouter. Il n'eut pas à attendre longtemps pour qu'elle lui réponde

-"Re-salut...Ca va à peu près, j'essaye de faire avec...J'ai vu Dumbledore mercredi matin. Je voulais écrire une lettre à mes parents pour tout leur dire, mais je n'ai pas réussi...Je rentre chez moi dimanche, pour leur dire en face. Dumbledore va me prêter une calèche."

Elle avait entre coupé son dialogue de quelques poses et il comprenait. Cela faisait quand même beaucoup de chose pour une seule personne aussi forte soit-elle. Elle allait leur dire, il était fière d'elle. Elle n'avait pas laissé tomber et elle prenait ses responsabilités comme une adulte, comme la femme qu'elle était. Dumbledore était conciliant avec ceux qui le méritaient et il était prêt à les aider comme il le faisait avec la jeune fille. Il remontait dans l'estime du serpentard. Il avait été généreux avec Felicia et il ne l'oublierait pas. Cependant, que pouvait-il ajouter à cela. Il chercha un peu avant de répondre

- Je suis content pour toi. Que tu puisses aller les voir bientôt et dire ce que tu as à leurs dire. Tu es plus forte et courageuse que tu ne crois et peu importe que tu penses que se ne soit pas vrai. Moi je le sais et je le vois. Je serais de tout coeur avec toi...


Il était lui-même avec elle, il ne se forçait pas, il était quelqu'un qu'il aimait être. Il était son ami, son confident et ça faisait du bien d'être une épaule et d'en avoir une en cas de besoin. A deux, les choses étaient déjà plus simple pour les deux serpentards car ils n'étaient plus seuls dans leur maison.
Revenir en haut Aller en bas
Félicia Vipance

avatar

Féminin
Balance ▌Nombre de messages : 458
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/03/2009

▌Âge et année : 6ème année, 17 ans
▌Baguette magique : bois de frêne 29 cm contient un poil d'Acromentula
▌Sort favori : le sortilège de sécheresse

▌Humeur : déprimée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Dim 12 Sep - 22:38

Comme tout ce qui la gênait, Félicia avait fait son maximum pour mettre dans un coin reculé de son esprit cette confrontation à venir, et qui lui faisait peur. Sa réaction défensive face à tout ce qui la troublait, la gênait ou l'inquiétait était de ne pas y prêter attention et de créer une barrière mentale, empêchant ses soucis de l'empêcher de vivre. Cependant, avec tout ce qui s'en était suivi de sa rencontre avec Aidan et son rapprochement avec Arthur, elle était devenue moins forte à ce jeu-là. Avant, elle était plus froide, plus isolée du reste du monde, le sang toujours froid. Maintenant, elle découvrait de nouvelles émotions et avait plus de mal à les contrôler comme elle le voulait. Aidan en particulier avait ouvert une vanne d'émotions chez la jeune femme, et à présent elle avait bien plus de mal à la refermer. Elle avait peur, et si on lui demandait de choisir entre une baignade avec le calmar du Lac ou de faire face à ses parents, elle choisirait aussitôt le lac! Ce qui n'était pas peu dire quand on connaissait la phobie de la Serpentarde des étendues d'eau...surtout depuis qu'elle avait failli s'y noyer et geler dedans.

Après avoir révélé à Arthur ce qui l'attendait, elle baissa les yeux, se triturant les doigts nerveusement. Elle eut un sourire amer lorsque son ami lui dit qu'il était content pour elle, qu'elle aille face à ses parents. Il la trouvait même courageuse! Non...il avait tort, elle n'avait jamais eu aussi peur de sa vie, elle voulait fuir loin d'ici. S'étant retenue jusqu'à présent ces derniers jours, des larmes coulèrent le long de ses joues. Elle répondit alors d'une voix étranglée, ayant l'impression de trembler de tous ses membres:


"J'ai peur Arthur...je ne suis pas aussi courageuse que tu le dis, si je pouvais fuir je le ferais sans hésiter. A l'heure actuelle je ne sais même pas si je trouverais l'audace de monter dans cette calèche et d'arriver face à mes parents. Et..."
elle renifla, la respiration saccadée et continuant d'une voix encore moins compréhensible "...je n'ai même pas encore dit à Aidan que je les voyais dimanche!"
Revenir en haut Aller en bas
Arthur DeLune
Je vois un Nouvel horizon signe d'un nouvel Espoir
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 1115
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/02/2009

▌Âge et année : 17 ans,6ème année
▌Baguette magique : 28cm, bois d'ajonc
▌Sort favori : expeliarmus

▌Humeur : perdu dans un tourbillon de sentiments

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Dim 19 Sep - 13:51

Arthur n'était pas convaincue que la jeune fille soit quant à elle ravie de se rendre auprès de siens. Il avait peut-être mis les pieds dans le plat en montrant qu'il était content pour elle que les choses commencent à se décanter et qu'elle puisse enfin avouer à ses parents se qui la tarodait depuis déjà un bon bout de temps. Bien sûr qu'elle n'était pas en pleine forme, qu'elle avait peur, il le concevait mais en tant qu'ami, ne devait-il pas tout faire pour qu'elle se sente mieux et qu'elle n'ait pas peur ou du moins pas autant. Cependant, elle avait tord de faire cette tête là, elle était bien plus forte qu'elle le croyait, ça, le serpentard en était plus que convaincue. Elle était une fille géniale et ça non plus ça ne faisait aucun doute. Elle lui avait donné son amitié là où personne ne voulait plus la lui donner et il avait aussi donna la sienne, sans condition. Avoir un ami, c'est bien connu, cela vous rend plus fort, c'est une épaule sur laquelle se tenir mais aussi savoir prêter la sienne dans l'autre sens. Du coup, après avoir vu l'expression de la jeune femme, il ne fut pas surpris de la voir lui répondre

- "J'ai peur Arthur...je ne suis pas aussi courageuse que tu le dis, si je pouvais fuir je le ferais sans hésiter. A l'heure actuelle je ne sais même pas si je trouverais l'audace de monter dans cette calèche et d'arriver face à mes parents. Et...Je n'ai même pas encore dit à Aidan que je les voyais dimanche! "

Fuir ? Non, elle n'était pas comme ça, il avait déjà eu l'occasion de s'en rendre compte. Elle était une femme forte et indépendant quoi qu'elle puisse en penser. L'audace de monter dans cette calèche ? Mais si, elle l'aurait et il serait là aussi si elle avait besoin de lui. Si elle voulait qu'il l'accompagne jusque là alors il le ferait sans hésiter si cela pouvait l'aider à se sentir mieux. Il était flatté en quelque sorte qu'elle lui en ai parlé avant d'un parler à Aidan mais cela était aussi compréhensible. Seulement, la jeune fille prenait cela pour un manque de courage. Elle avait tord, il était normal qu'elle ai peur de lui dire la vérité et ce que cela impliquait. Mais il savait qu'elle le ferait quand même, autant elle pouvait avoir peur, autant elle était suffisamment apte à passer outre ses phobies et à devenir celle qu'elle avait envie d'être même si l'image même de cela est encore floue. Arthur attrapa doucement sa main, et poursuivit ce qu'il avait déjà plus ou moins commencé

- Felicia...Tu ne te rends même pas compte que tu es beaucoup plus que ce que tu vois. Tu es suffisamment forte pour le faire, moi j'en suis convaincue. Que tu es peur ? C'est normal non, qui n'aurait pas peur de devoir dire à sa famille une vérité qui dérange. Je connais mieux que personne ce que ça fait d'aller contre les siens et de ne pas être tel qu'on devrait, je suis l'exemple type. Est-ce que tu feras des erreurs liés à ton choix ? Bien sûr, mais se seront tes propres erreurs, elle te feront avancer mais si Aidan est vraiment celui que tu veux, alors il te suffira de le regarder pour savoir que ta décision à été la bonne. Je ne te dis pas que tu n'auras pas quelques fois des regrets et tu sais ma position là-dessus. Si tes parents ne t'acceptent pas, ce que tu sais qui est fort probable alors suis ton coeur et si il te dit de ne pas les suivre alors ne te retourne pas. Saches qu'Aidan sera toujours avec toi et moi aussi, tu ne seras plus jamais seule...

Ca faisait petit discours un peu long mais il savait que la jeune femme en avait besoin et il était là pour ça, la soutenir et l'aider à aller de l'avant sur la voie qu'elle s'était tracée.
Revenir en haut Aller en bas
Félicia Vipance

avatar

Féminin
Balance ▌Nombre de messages : 458
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/03/2009

▌Âge et année : 6ème année, 17 ans
▌Baguette magique : bois de frêne 29 cm contient un poil d'Acromentula
▌Sort favori : le sortilège de sécheresse

▌Humeur : déprimée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Ven 24 Sep - 0:53

Fuir, le plus loin possible! Pourquoi fallait-elle qu'elle ne songe qu'à cela? Depuis que la réalité de sa décision prenait forme et se concrétisait, l'idée de s'envoler très loin d'ici ne cessait de lui revenir en tête. Dès qu'elle était dans son lit, ou qu'elle était seule en général, elle commençait à paniquer et à imaginer de centaines de façons différentes sa future confrontation avec ses parents. Quelques fois Aidan était présent, d'autres fois non, mais toujours ce même air sur le visage de sa mère, ce même dégoût, cette déception... Elle se disait cependant, qu'à force d'avoir imaginé autant la scène, elle s'attendait à tout et plus rien ne pourrait la surprendre. Elle était très anxieuse, et paradoxalement alors qu'elle y allait pour annuler un futur mariage, elle avait l'impression de se sentir comme une future mariée attendant le jour J. Car ce dimanche apparaissait comme le jour le + important de sa vie, où elle officialisait une grande décision et son amour pour Aidan. De plus, chaque jour la rapprochant de ce "changement de cap" la rendait plus anxieuse encore...et dans ça eh bien, Arthur ferait bien office de témoin. Il était un ami, sur qui Félicia pouvait compter.

Elle allait à ce propos jusqu'à se demander pourquoi lui, était content de leur amitié. Elle avait la nette impression de n'avoir fait que pleurer sur son sort depuis qu'ils se confiaient véritablement l'un à l'autre. Et elle ne voulait surtout pas qu'il croit qu'il ne servait qu'à ça! La consoler quand ça n'allait pas, être obligé de l'écouter pleurnicher et lui apporter du réconfort. Alors, elle n'attendait que l'occasion de lui renvoyer le Portoloin, et de servir un peu à quelque chose aussi! Elle ne voulait pas qu'il la prenne pour une pauvre petite malheureuse qui n'est pas assez forte pour se débrouiller seule et passe son temps à se plaindre.

Malgré tout, ce n'était pas ce qu'il semblait penser, et elle ne pouvait que l'admirer pour ça, car elle s'énervait elle-même de son comportement. Elle sentît la chaude main du Serpentard prendre la sienne et elle essaya alors de se reprendre. Elle écouta alors Arthur dans un de ses longs discours qui avaient le don de lui faire reprendre confiance en elle et de la rassurer un peu. Elle trouvait de plus en plus que le jeune homme était mature pour son âge, et elle enviait sa force, sa volonté et la façon avec laquelle il affirmait ses pensées, qui dans sa bouche se matérialisaient en faits concrets, en répliques péremptoires qu'on ne pouvait qu'acquiescer.

Oui, Aidan était ce qu'elle voulait, et elle savait qu'elle avait raison de faire ce qu'elle s'apprêtait à faire, qu'elle ne pourrait pas regretter quoi que ce soit de ce côté-là. Arthur semblait bien plus magnanime avec elle qu'elle ne l'était envers elle-même, et affirmait qu'il était tout à fait normal qu'elle aie peur, cependant il avait foi en son courage. Félicia qui se montrait plutôt défaitiste de manière générale, et avait tendance à abandonner le combat avant qu'il n'aie commencé, se retrouvait tout de même dans ce que disait Arthur. Oui...elle le savait, même si elle n'arrêtait pas de vouloir fuir, elle ne le ferait pas. Elle irait jusqu'au bout, et le moment venu, même si elle avait peur, elle monterait dans cette calèche, elle irait. Même si c'était en tremblant de tout son corps, même si elle hésiterait longtemps sur le perron avant de frapper, elle le ferait quand même. Parce qu'elle avait fait son choix, et qu'elle se devait de l'assumer. Dumbledore lui faisait confiance, Aidan lui faisait confiance, Arthur lui faisait confiance! Elle ne pouvait pas les décevoir...

Se calmant, Félicia resta un instant silencieuse en ravalant sa peine, et essuya ses yeux de sa main libre.

"Tu as raison. Aidan est ce que je veux, je dois assumer ma décision, et je ne peux pas vous décevoir...mais j'ai toujours l'impression de changer constamment d'humeur." elle eut un petit rire nerveux "Un coup je prends confiance en moi, puis je me morfonds, je laisse la peur m'engloutir, puis je relativise, et ainsi de suite. Pourtant je me suis composée tant de fois la scène que je sais à quoi m'attendre, ce n'est pas tellement la peur de ce qu'il va se passer, mais celle de l'affronter pour de vrai."
Revenir en haut Aller en bas
Arthur DeLune
Je vois un Nouvel horizon signe d'un nouvel Espoir
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 1115
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/02/2009

▌Âge et année : 17 ans,6ème année
▌Baguette magique : 28cm, bois d'ajonc
▌Sort favori : expeliarmus

▌Humeur : perdu dans un tourbillon de sentiments

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Dim 19 Déc - 21:57

Arthur ne comprenait pas toujours sa meilleure amie, pourquoi fallait-il qu'elle se dévalorise jusqu'à un tel point. Elle était plus forte que lui, il n'en doutait pas. Elle avait le courage que lui n'avait pas pour dire et faire ce qu'il voulait. La preuve, impossible d'avouer son attirance pour une personne même si cette personne s'approche. Il était pathétique à n'en pas douter. Pourquoi les choses étaient-elles si compliquées pour tous les gens qui comptent. Il savait ce qui manquait en fait, il manquait du temps au temps. Oui, quelques heures en plus ne seraient pas de trop certaines fois pour méditer encore plus et réfléchir clairement aux bonnes décisions. De ce côté là, Felicia avait fait un grand pas, elle avait prit une voie, choisit un chemin et elle ferait tout pour qu'il soit le bon. Arthur savait une seule chose, au moins, c'était le chemin sur lequel lui se trouvait, contrairement au second. Il ne regrettait donc pas le choix de la belle serpentard et ne comptait pas la faire changer d'idées si tel était son souhait mais si elle avait des regrets, le moindre regret alors oui il serait prêt à ce qu'elle le laisse. Il avait besoin d'elle bien plus qu'elle ne le comprenait, comme si elle ne voyait pas qu'elle l'aidait tout autant que lui l'aidait rien qu'en étant là, rien qu'en se tenant à ses côtés sans partir. Il avait l'habitude de voir les gens s'en aller...Oui, ses parents, sa soeur, ses amis...Alors pas elle, non, il ne l'accepterait pas, la coquille finirait par se fissurer assez pour tuer son porteur. Elle semblait cependant reprendre peu à peu constance au fur et à mesure de ses paroles, elle y répondit même avec un peu plus d'enthousiasme que précédemment bien que ce n'était qu'un détail infime et peu perceptible pour un oeil étranger

- "Tu as raison. Aidan est ce que je veux, je dois assumer ma décision, et je ne peux pas vous décevoir...mais j'ai toujours l'impression de changer constamment d'humeur...Un coup je prends confiance en moi, puis je me morfonds, je laisse la peur m'engloutir, puis je relativise, et ainsi de suite. Pourtant je me suis composée tant de fois la scène que je sais à quoi m'attendre, ce n'est pas tellement la peur de ce qu'il va se passer, mais celle de l'affronter pour de vrai."

Il lui sourit, gardant toujours se contact avec elle pour lui apporter tout son soutien et lui montrer sa présence. Il prit de nouveau la parole avec une voix mâture qui lui venait de plus en plus souvent ces temps-ci

- Il est normal de vouloir changer d'avis tu sais. Des hauts, des bas...Ce ne serait pas aussi beau à l'arrivée si ce n'avait pas été aussi dur à atteindre. Il faut le mériter et pour cela, il faut passer par toues les étapes, bonnes ou mauvaises sans jamais avoir peur. Je sais que je suis bien beau à dire ça alors que je serais surement incapable de l'appliquer dans mon cas mais s'il te plait, promets moi que tu ferais tout ce que tu peux pour être heureuse et surtout, pour réussir ce qui te fais si peur.

Il s'éloigna un peu d'elle, posant sa main gauche sur l'épaule de la serpentarde

- Et tu sais, tu pourras imaginer la scène mille fois dans ta tête de manière différente, ça n'empêchera pas que la réalité y sera encore différente. Et si tu as besoin de moi en revenant de chez eux, pour quoi que se soit, je serais là d'accord ?

Il espérait qu'elle finirait par comprendre qu'elle pouvait entièrement se reposer sur lui quand ça n'allait pas. Il n'en avait pas marre d'elle, bien au contraire, il se demandait plutôt comment elle pouvait le tolérer auprès d'elle depuis aussi longtemps malgré la réputation qu'il avait. Cependant, il n'allait pas s'en plaindre, bien au contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Félicia Vipance

avatar

Féminin
Balance ▌Nombre de messages : 458
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/03/2009

▌Âge et année : 6ème année, 17 ans
▌Baguette magique : bois de frêne 29 cm contient un poil d'Acromentula
▌Sort favori : le sortilège de sécheresse

▌Humeur : déprimée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Mar 11 Jan - 18:18

Elle avait l'impression, et sans doute n'était-ce pas qu'une impression, qu'elle changeait constamment d'avis. Une vraie girouette! Etait-ce l'âge, la situation ou seulement son caractère qui faisait cela? En tout cas elle espérait qu'elle ne serait pas toujours ainsi. Car pour cette histoire de mariage, elle avait du se décider pour l'une ou l'autre décision au moins une centaine de fois, selon ce que Rabastan, Arthur, Aidan ou autre lui disaient. Et aussi lorsqu'elle recevait des lettres de sa mère, ou de Welborn. Elle changeait d'avis chaque jour, et plusieurs fois par jour. Mais maintenant ce n'était plus pour ce qui était véritablement de choisir Aidan ou ses parents, mais de savoir si elle arriverait à le faire et à le dire au Serdaigle. A peine avait-elle réussit à passer un cap, qu'un autre obstacle se dressait devant elle. Où était la fin de la course? Elle avait hâte d'en avoir fini avec tout ça, elle en avait plus qu'assez.

Mais Arthur lui affirma que c'était tout à fait normal ces différents changements d'humeur. Et comme à l'accoutumée, ce qu'il disait avait du sens. Oui, il n'y avait pas de victoire facile! Une victoire n'avait vraiment de sens que si elle avait été gagnée durement. Et là, c'était dur, c'était certain! Alors peut-être était-elle réellement trop sévère avec elle-même...ou bien le jeune homme ne l'était pas assez, au choix! Une promesse? Cette demande toucha Félicia au plus profond de son coeur, car elle montrait bien l'attachement du Serpentard à son égard. Ca lui donnait le courage de se battre pour arriver à ses fins dans son combat de fou.


"Je te le promet." fit-elle avec un sourire reconnaissant envers le jeune homme.

La réalité serait encore différente? Sûrement, mais ça ressemblerait quand même certainement à l'un ou plusieurs de ses nombreux scenarii qui tournaient dans sa tête depuis des semaines. Elle en aurait de toute façon très bientôt le coeur net. Et il serait là...oui, il serait toujours là pour elle, elle n'en doutait pas. Il était vraiment un ami en or. Ces dernières paroles achevèrent de sécher ses larmes et elle le prit un instant dans ses bras en déposant un baiser sur sa joue.


"Merci Arthur." elle s'écarta de nouveau en replaçant une mèche des cheveux du jeune homme, comme une mère arrangerait son fils (en tout cas, pas une comme la sienne) "Allez, à ton tour maintenant, j'en ais marre de parler de moi."
Revenir en haut Aller en bas
Arthur DeLune
Je vois un Nouvel horizon signe d'un nouvel Espoir
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 1115
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/02/2009

▌Âge et année : 17 ans,6ème année
▌Baguette magique : 28cm, bois d'ajonc
▌Sort favori : expeliarmus

▌Humeur : perdu dans un tourbillon de sentiments

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Dim 16 Jan - 16:38

Le jeune homme ne savait pas si vraiment il aidait la jeune femme et qu'il arrivait à démêler ce qu'elle avait dans la tête mais au moins il faisait de son mieux. Il voulait qu'elle soit heureuse et qu'elle ai ce qu'elle mérite, le droit d'avoir un amour sincère et profond, comme lui n'avait pas. Il était stupide, au combien stupide, il avait laissé sa copine pour un garçon qui ne voudrait jamais de lui. Il était à se taper la tête contre les murs. Pour un garçon, non mais franchement, fallait déjà pas être finit et cuit dans l'oeuf. Ses parents avaient vraiment fait n'importe quoi avec leurs enfants, ils les avaient échangé mentalement à la naissance ? Sa soeur et une fille, lui et un garçon, les DeLune étaient siffonnés et apparemment sa soeur ne se rendait même pas compte. Lui oui ! Il fallait arrêter le massacre puisque de toute évidence cette passade, ne marcherait jamais car le jeune homme de ses pensées n'avait jamais manifesté le moindre geste envers lui, pire, il avait même esquiver sa main au bord du lac. Il soupira avant de se rencontrer sur son amie, il était vraiment nul, il donnait des conseils et ensuite partait sans même s'en rendre compte, dans sa bulle. Il l'écouta alors lui répondre

- Je te le promet.

Il lui sourit à son tour après qu'elle ai elle-même amorcé son petit sourire de poupée. Il fut même surpris de la voir s'avancer encore, le serrer un temps et lui faire un baiser sur la joue. Apparemment, elle était réellement satisfaite de ses paroles et avait apprécié qu'il lui propose de l'aide et d'être toujours là pour elle. Elle était la seule à rester auprès de lui, elle méritait qu'il soit là et il espérait, en ne doutait pas, que cela était totalement réciproque aujourd'hui. Puis, elle reprit la parole en s'éloignant un peu de lui

-Merci Arthur... Allez, à ton tour maintenant, j'en ais marre de parler de moi.


Il ne savait pas quoi répondre à ça. Lui préférait parler d'elle que de lui en ces temps troublés. Il n'était pas sûr de pouvoir expliquer et elle prendrait peur si elle savait la vérité. Il était attiré par un garçon, il ne pouvait pas dire ça comme ça, c'était stupide et elle allait le prendre pour un fou. Aimer quelqu'un d'une autre maison et d'un sang différent du sien n'était pas la même chose qu'aimer quelqu'un du même sexe. Alors oui, ce crétin de Karlson se gênait pas lui, mais il ne valait déjà rien au départ alors. Premièrement, il lança

- Ca ne me gène pas qu'on parle de toi, bien au contraire...

Puis, il soupira, avant de trouver un truc pas faux mais pas tout à fait vrai, d'une petite voix

- J'ai laissé ma copine parce que je suis attiré par quelqu'un d'autre. Je crois que c'est même plus que ça..Je...Enfin...Mais ce n'est certainement pas réciproque.


Pas parce qu'il n'aime pas les garçons, apparemment se serait même le contraire, mais parce qu'il à déjà quelqu'un dans sa vie. Sans oublier le fait qu'il déteste le serpentard. Alors de toute manière, à quoi ça sert tout ça, il n'avait même pas envie d'essayer...
Revenir en haut Aller en bas
Félicia Vipance

avatar

Féminin
Balance ▌Nombre de messages : 458
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/03/2009

▌Âge et année : 6ème année, 17 ans
▌Baguette magique : bois de frêne 29 cm contient un poil d'Acromentula
▌Sort favori : le sortilège de sécheresse

▌Humeur : déprimée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Mer 2 Fév - 15:54

A croire que toutes les conversations qu'elle avait avec Arthur tournaient autour d'elle...Félicia en avait un peu marre de ne faire que parler d'elle. Elle ne cessait d'exposer ses problèmes et ses doutes alors qu'elle en savait bien moins sur son ami. Et ça, ça n'allait pas! Elle ne voulait pas être une gêne pour Arthur, elle voulait, elle aussi, l'aider! Car il était évident que lui aussi devait avoir des soucis, des choses dont il aurait peut-être besoin de parler. Alors elle était là! Pas de problème! Elle n'attendait que ça de lui renvoyer le Portoloin.

Mais c'est alors qu'il répondit que ça ne le dérangeait pas qu'ils parlent d'elle...oui eh bien elle justement, ça la dérangeait! Et puis il n'allait pas lui faire croire qu'il n'y avait rien dont il voudrait faire part à Félicia...ce n'était pas comme si sa vie était toute rose! Mais elle n'eut rien eu à dire en protestation pour qu'il avoue de lui-même ce qui le perturbait. Il s'était séparé d'Alix? En voilà une qui devait pleurer toutes les larmes de son corps...mais au fond ce n'était pas son amie, ce qui l'importait elle, c'était Arthur. Mais alors qu'elle se demandait pourquoi il avait fait ça, il lui dit que c'était parce qu'il avait un faible pour une autre personne. Ahh voilà qui expliquait tout. Elle hésita alors à lui demander l'identité de cette personne.

Décidément, la vie sentimentale d'Arthur DeLune semblait semée d'embûches, entre les rumeurs et ce que lui ressentait...heureusement qu'elle-même n'avait pas eu autant d'histoires compliquées. Enfin...comme si sa situation présente n'était pas assez compliquée comme ça! Ca valait bien les soucis des autres qui hésitaient entre plusieurs personnes. Ce qui était d'ailleurs un peu son cas aussi....mais bref, là n'était plus la question, puisqu'elle avait elle-même demandé à ce qu'ils ne parlent plus d'elle et de ses problèmes.


"Tu...l'aimes?" demanda-t-elle un peu timidement. "Et comment sais-tu que ce n'est pas réciproque?" après tout, à moins que ce ne soit quelqu'un comme Charlotte qui ne supporte pas l'impureté d'Arthur, elle ne voyait pas pourquoi cette fille ne pourrait pas être attirée par le Serpentard qui était, par ailleurs, charmant. "Elle est déjà prise?" demanda-t-elle alors brusquement comme si elle venait d'être piquée. Etait-ce pour ça qu'il pensait que ce n'était pas réciproque?!
Revenir en haut Aller en bas
Arthur DeLune
Je vois un Nouvel horizon signe d'un nouvel Espoir
avatar

Féminin
Scorpion ▌Nombre de messages : 1115
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/02/2009

▌Âge et année : 17 ans,6ème année
▌Baguette magique : 28cm, bois d'ajonc
▌Sort favori : expeliarmus

▌Humeur : perdu dans un tourbillon de sentiments

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Dim 6 Fév - 14:26

Arthur était content de voir que Felicia essayait aussi de savoir ce qui se passait dans sa vie mais en toute honnêté il n'avait pas envie d'en parler. Il n'avait pas envie de lui dire la vérité, pas qu'il n'avait pas confiance en elle, c'était plutôt qu'il n'avait pas confiance à lui. Il avait peur de ce qu'elle pourrait penser et il refusait ne serait ce que l'infime possibilité où elle le laisserait trouvant ca horrible et monstrueux. On le trouvait déjà assez monstrueux comme ça. Heureusement, Anaëll était là pour donner le chance, il dirait une partie de la vérité à Felicia, remplaçant juste le " il " qui occupait ses pensées sans raison par un " elle ". Il soupira avant d'entendre Felicia lui demander

- Tu...l'aimes?...Et comment sais-tu que ce n'est pas réciproque?...Elle est déjà prise?

Arthur avala difficilement sa salive avant de lâcher

- En fait c'est super compliqué et je me demande moi même pourquoi c'est si difficile et je ne suis pas sûr de vouloir en parler maintenant. Mais je te dois bien ça parce que toi tu me dis ce que tu ressens. En fait, j'étais bien avec Alix, je commençais même à l'apprécié sincérement et j'ai eu peur de ça. Je suis pas près et pas fait pour ça, pas avec elle en tout cas. Elle...Elle aurait du quitter tout pour moi et si je lavais sincérement aimé je l'aurais voulu mais ce n'était pas le cas et je ne voulais pas qu'elle détruise tout par amour pour moi alors que moi, je ne suis pas amoureux. Je n'ai jeté méchamment pour qu'elle m'oublie plus vite mais je sais qu'elle me déteste maintenant. Je ne serais pas surpris si elle venait mettre des strangulots dans mon lit ou si elle me changeait en verracrasse.

Il reprit son souffle et recommença à parler, beaucoup, pour la première fois depuis longtemps.

- Puis j'ai rencontré Anaëll, une jolie demoiselle de serdaigle qui en pinçait pour moi alors alors je suis sortis avec elle. Je sors toujours avec elle mais en réalité, je...Je sais bien que je ne l'aimerai jamais, c'est juste pour ne pas être seul et je sais que c'est mal. Et puis maintenant il y a....I...Elle. Oui, en fait je la détestais au début. C'est une sang-mêlée sans intérêt et je sais pas pourquoi je pense autant à elle que ça en est stupide. Depuis le jour où par le plus grand des hasard je l'ai prise dans mes bras, je suis obssédé par cette personne. Mais je sais qu'elle a quelqu'un parce que je les ai vu ensemble et autant te dire aussi qu'elle me déteste et que j'en doute pas. Avec les horreurs que j'ai pu lui dire en début d'année. En plus je comprend pas...Je veux dire...Moi qui prônait le sang pur avant comment je peux être attiré par une sang-mêlée, timide et complétement effacée de Poufsouffle !!! Franchement des fois, les sentiments me dépasse. Alors non je ne pense pas être amoureux mais en tout cas, j'avais jamais été comme ça envers quelqu'un avant. J'avais jamais ressenti ce que je ressens pour personne et ça me fait peur.


Il se sentait soulagé de l'avoir dit, c'était formidable de pouvoir dire à quelqu'un ce qu'on ressentait. Restait juste un petit détail, arrivé ensuite à lui dire que " elle " en fait c'est " lui " !!!
Revenir en haut Aller en bas
Félicia Vipance

avatar

Féminin
Balance ▌Nombre de messages : 458
▌Age : 28
▌Date d'inscription : 25/03/2009

▌Âge et année : 6ème année, 17 ans
▌Baguette magique : bois de frêne 29 cm contient un poil d'Acromentula
▌Sort favori : le sortilège de sécheresse

▌Humeur : déprimée

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   Mer 16 Fév - 18:02

L'amour, c'était d'un compliqué! A croire que ça avait été créé dans ce seul but: compliquer la vie. Comme si elle ne l'était pas déjà assez comme ça! Elle se rappelait les paroles de sa mère concernant l'amour...une invention, une excuse non seulement pour le mariage, mais toutes les décisions que l'on prenait. « C'est par amour », bien tiens, et les crimes « passionnels », c'était pareil. L'amour n'était qu'un concept inutile qui ne servait que de futile justification à nos actes. C'était en tout cas ce que Félicia avait entendu de sa mère depuis son enfance, mais depuis qu'elle avait rencontré Aidan, elle devait bien avouer que son avis sur la question avait bien changé. Arthur était hésitant, mais il finit par lâcher le morceau, et la jeune fille redoubla d'attention face à ce qu'il dit. Il ne se sentait pas près pour quelque chose de vraiment sérieux avec Alix...et la situation, d'après Arthur, de la jeune femme n'était pas sans rappeler celle de Félicia elle-même.

C'était la même chose que elle et Aidan...car elle devait bien tout quitter pour lui. Cependant, si Arthur ne voulait pas qu'elle fasse ça parce qu'il n'était pas sûr de lui, ça avait été bien différent avec Aidan. Lui, il était véritablement amoureux d'elle et il avait complètement dépéri en apprenant que la Serpentarde était fiancée (de force) et qu'elle hésitait sur ce qu'elle devait suivre: son coeur ou sa raison. Là, elle supposait que Alix était sans doute prête à faire ces sacrifices, mais pas Arthur. Et effectivement, s'il n'était pas certain de ses sentiments, ça aurait été du gâchis pour Alix pour qui il n'y avait pas de retour possible. Et ça serait pareil pour Félicia qui appréhendait beaucoup son face-à-face avec ses parents...pas de retour en arrière possible...elle jouait le tout pour le tout.

Mais donc, le jeune homme avait décidé de tout arrêter plutôt que de faire faire à Alix un choix décisif pour sa vie future alors qu'il ne l'aimait pas, et avait donc sèchement rompu avec elle. Etait-il obligé de faire cela? Elle osait à peine imaginer ce qu'elle aurait ressenti si Aidan lui avait fait la même chose...elle aurait été dévastée, tout comme lorsqu'elle avait prit conscience qu'elle était fiancée à Welborn et qu'elle ne pourrait pas être avec Aidan.

Ainsi, elle était plutôt du côté d'Alix pour cette histoire, mais son rôle d'amie envers Arthur supplantait, donc elle se retînt de dire quoi que ce soit. Après tout, s'il ne l'aimait pas, il avait eu raison de rompre alors que pour Alix ça aurait signifier rayer sa vie actuelle pour prendre un tout autre chemin. Et en le faisant de façon...expéditive, il y avait en effet plus de chance pour qu'elle n'insiste pas, même si ça paraissait quand même cruel. Et Arthur continua son explication, parlant cette fois-ci d'une Serdaigle. Eh bien...là encore, ce n'était pas parce qu'il en avait vraiment envie...non mais il faisait n'importe quoi là! Mais la raison vînt enfin, une autre...décidément. Mais celle-ci, à la façon dont il en parlait, il semblait véritablement amoureux.

Penser tout le temps à la même personne, généralement c'était signe d'une certaine obsession, d'un intérêt particulier.Tout cela lui rappelait une fois de plus Aidan...au tout début, elle pensait tout le temps à lui en tant qu'inconnu qui lui avait sauvé la vie, et les premières fois où elle lui avait parlé ça ne s'était vraiment pas bien passé...elle l'avait même giflé! Et elle aussi, elle avait crut qu'il était déjà prit, avec Mandy. Et si c'était la même chose pour Arthur? S'il pensait être sûr de quelque chose qui n'avait pas lieu d'être? Oui, et dans tout ce déballage de sentiments, Félicia s'y retrouvait aisément. C'est pourquoi elle sut quoi dire.


« Tu sais, tu viens à peu de chose près de décrire ce qui s'est passé entre moi et Aidan au départ. Je le détestais, je l'ai même giflé une fois et pourtant il m'obsédait. Je pensais sans arrêt à lui, ça m'énervait et je ne comprenais pas pourquoi. Ce n'était pas il y a si longtemps que ça et je me demandais tout le temps pourquoi ce sang-mêlé occupait tant mes pensées, alors que je savais que de toute façon, il était hors de question que je m'entiche d'un non-sang-pur, d'un Serdaigle avec sa façon de penser. Et figure-toi que moi aussi je pensais qu'il avait déjà quelqu'un, ce qui m'énervait encore plus sans que je sache pourquoi, car pour moi aussi ce genre de sentiment était complètement nouveau. »

Tout cela semblait si loin maintenant qu'elle en parlait et qu'elle se remémorrait ces moments! Alors qu'en fait, c'était il n'y a pas si longtemps que ça...


« Il s'est avéré qu'en fait celle que je croyais être sa petite-amie était en fait sa meilleure amie, et qu'il n'y avait strictement rien entre eux. Alors es-tu bien certain de tout ce que tu viens de dire? Je n'ai compris que depuis peu ce qu'était que l'amour, et ce n'est pas quelque chose qu'on peut contrôler, qu'on choisit, ça peut n'avoir aucun sens et être là pourtant! Qu'importe qu'elle soit de sang-mêlé, timide, effacée, à la façon dont tu en parles ça se voit que tu as de forts sentiments pour elle. Et qui te dit qu'elle te déteste tant que ça? Qui te dit que ce que tu vois comme de la haine n'est pas de la colère aussi envers elle-même parce qu'elle est comme toi? Bien sur, ce ne sont que des hypothèses, mais je pense que tu ne devrais pas partir aussi défaitiste et partir du principe que c'est impossible et que c'est fichu. »

Elle finit par conclure en haussant les épaules
« Si tu as pu la prendre dans tes bras une fois...c'est qu'elle ne te détestait pas tant que ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confessions nocturnes [my best]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confessions nocturnes [my best]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flashback : Confessions nocturnes [Seiza Kudo]
» Combats nocturnes
» C'est comme un parfum de nocturnes qui aurait le goût des levers du jour - PV
» Sortie entre filles ou confessions intimes ? || Devis & Enoria.
» Retrouvailles et confessions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unholy Confessions :: 
La Tour d'Astronomie
-
Sauter vers: